route + course à pied= l'horreur musculaire

Pour parler de tout, de rien, mais pas de vélo, tout en restant correct et poli.

route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Brup » 20 Juin 2016, 21:17

Après le Millaunet, j'ai fait pas mal de vélotaf "intégral" pour me rendre au taf pour compenser une grève TER. 2x23kms à peu près 4x par semaine. Bilan j'ai fait du quadri.

En même temps comme je faisais déjà du "sport" le matin et le soir, j'ai pas été courrir le midi. J'ai pas fais non plus du VTT.

Ce midi, j'ai tenté d'aller courir. Au bout de 5 minutes, minuscule descente du pont qui enjambe le drac, douleur au quadri. Elle passe sur le plat. 2km plus tard, montée (il s'agit de remonter une màc), j'ai aucune caisse, comme si je n'avais pas fait d'exercice phyisiqe depuis 2 mois.
Au bout du sentier, je fais une petite descente sur route pour aller chercher un autre sentier et là c'est tout juste horrible: douleur aux 2 quadris. Obligé de marcher sur toute la descente, retour sur le plat en serrant les dents.

J'avais déjà eu ce pb en rando en montagne, en descente (à pied) après avoir fait beaucoup de vélo la semaine d'avant, on m'avait expliqué qu'il y avait 2 types de fibres musculaires et que pour la descente à pied ce sont le fibres rapides qui sont sollicitées, effort que n'aiment pas les fibres lentes du vélo.


mais comment ils font les triathlètes ?

EDIT:
je viens de voir là une autre explication:
http://christian-baigue-de-l-athle-au-t ... 10816.html
" Ces traumatismes sont provoqués par une rupture des fibres musculaires qui se traduisent par des douleurs insupportables aux quadriceps.

Travailler en descente permet de briser ces fibres et de les reconstruires de plus en plus solides.

Suite à une bonne préparation en descente, les muscles, après reconstruction de ces fibres sont habitués à cet effort et sont plus résistants. En course, les lésions seront réduites et les douleurs musculaires atténuées."
Avatar de l’utilisateur
Brup
Picousé VTTnet
 
Message(s) : 2839
Inscription : 20 Sep 2004, 19:54
Localisation : près de Grenoble, Isère, France
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 20 Juin 2016, 21:31

ca n 'est pas une différence musculaire entre les fibre, mais entre les filières musculaires et le intensité de chaque effort,
en course a pied la fréquence cardiaque est un poil plus élevée, mais surtout les chaines musculaire sollicitées sont différentes.

les triathlètes ont des seances pour s"entrainer au changement.

la différence entre les fibres musculaire ce sont plutot des fibres a contraction rapide ou lente, et typé anaérobie et aérobie. de têtes il me semble qu'il y en a quatre

edit :ha ben non c 'est 3 type I type II qui comprennent IIa et IIb
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 20 Juin 2016, 21:36

type I metabolisme oxydatif, et type II glycolitique, II a exercice bref de force moyenne II B exercice tres rapide de force puissante,

le type de fibre est variable en fonction du muscle et de la personne

par exemple brup t'es type I et moi II ;-)
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Brup » 20 Juin 2016, 21:51

Big Jim a écrit :ca n 'est pas une différence musculaire entre les fibre, mais entre les filières musculaires et le intensité de chaque effort,
en course a pied la fréquence cardiaque est un poil plus élevée, mais surtout les chaines musculaire sollicitées sont différentes.

les triathlètes ont des seances pour s"entrainer au changement.

la différence entre les fibres musculaire ce sont plutot des fibres a contraction rapide ou lente, et typé anaérobie et aérobie. de têtes il me semble qu'il y en a quatre

edit :ha ben non c 'est 3 type I type II qui comprennent IIa et IIb


j'ai un doute sur ce que tu dis, tu me parles d'effort d'aérobie (ok je connais, montée en vélo au train), et d'effort anaérobie (je connais aussi, il y en a 2 types, l'anaérobie lactique exemple un sprint long type 400m en cap/ ou 1min à bloc et l'anaérobie alactique : efforts explosif de qq secondes, comme les sports de combat ou l'escalade en bloc ou encore le départ d'un 100m.

Mais là, on est dans une situation différente, en descente le quadri agit comme un amortisseur avec controle de la détente, de la compression BV etHV (histoire de ne pas être 100% HS ;-)
J'ai du mal à avoir la notion d'effort, dans la fonction "amortisseur " du muscle. (excentrique?)
Dernière édition par Brup le 20 Juin 2016, 21:54, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Brup
Picousé VTTnet
 
Message(s) : 2839
Inscription : 20 Sep 2004, 19:54
Localisation : près de Grenoble, Isère, France
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par koyote » 20 Juin 2016, 21:53

quand ton muscle "amortit", il doit se contracter, donc il fait un effort
Avatar de l’utilisateur
koyote
Bike Doktor
Bike Doktor
 
Message(s) : 5293
Inscription : 21 Oct 2004, 17:53
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 20 Juin 2016, 22:29

T es énormes brup. T arrives encore à contredire des truc archi démonté... passe ton doctorat direct


Oui koy à raison ta posture est bien due à la.contraction musculaire.? Non?

Et ça ne marche pas comme xa les effort anaérobie. Je te renvoie vers le post entraînement et course à pied ou j avais expliqué qq notions dont le cycle de krebs, cycles des lactates pyruvates. Etc etc


envoyé depuis mon cortex, en utilisant mon tronc cerbral puis le plexus brachial, mes doigts et enfin mon smartphone.
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Brup » 20 Juin 2016, 22:47

Big Jim a écrit :T es énormes brup. T arrives encore à contredire des truc archi démonté... passe ton doctorat direct


mais non ;-)
avec toi, tu prends toujours mal ;-)
Je ne cherche pas à contredire la science, j'ai pas compris ton explication (je te fais confiance pour les lactases pyruvates ;-) ). Tu me parles d'intensité d'effort alors qu'en descente en course à pied, l'effort cardiaque est équivalent à celui d'une balade à pied sur le plat.
Donc on ne peut pas dire que l'intensité de l'effort soit en cause. C'est plus le muscle ne travaille pas de la meme façon.
Avatar de l’utilisateur
Brup
Picousé VTTnet
 
Message(s) : 2839
Inscription : 20 Sep 2004, 19:54
Localisation : près de Grenoble, Isère, France
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 20 Juin 2016, 22:51

Mais la fréquence cardiaque est indépendante du travail du muscle en descente la contraction est intense et rapide en descente

envoyé depuis mon cortex, en utilisant mon tronc cerbral puis le plexus brachial, mes doigts et enfin mon smartphone.
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Brup » 20 Juin 2016, 22:56

Big Jim a écrit :Mais la fréquence cardiaque est indépendante du travail du muscle en descente la contraction est intense et rapide en descente

et du coup, ça veut dire que le muscle travaille en anaérobie ?
Avatar de l’utilisateur
Brup
Picousé VTTnet
 
Message(s) : 2839
Inscription : 20 Sep 2004, 19:54
Localisation : près de Grenoble, Isère, France
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par MrsFreeze » 21 Juin 2016, 06:27

Big Jim a écrit :ca n 'est pas une différence musculaire entre les fibre, mais entre les filières musculaires et le intensité de chaque effort,

C'est quoi la différence entre une fibre et une fillière musculaire ?

Brup a écrit :mais comment ils font les triathlètes ?

Pas que je m'y connaisse hein...mais je viens de commencer un programme d'entraînement pour un triathlon, plutôt léger, avec 4 séances par semaines:
1: CaP endurance 2: vélo endurance 3:natation 4:un enchaîné fractionné vélo + fractionné cap (quand je dis enchaîné...je change de pompes et jette mon casque, le coeur n'a pas vraiment le temps de beaucoup descendre)
La transition est rude, les jambes ne savent plus trop ce qu'elles doivent faire et mon coeur s'emballe un poil par rapport à une séance de CaP classique...mais je n'ai jamais eu de douleurs musculaires comme tu le décris, et pourtant je suis pas une foudre de guerre (c'est peut-être la raison :wink: )
Alors ce sont peut-être tes fibres à toi qui ne supportent pas...faut m'renforcer tout ca hein :wink: Et faire de la descente!
"Heureux l'inventeur de la roue, car le royaume d'essieux est à lui" - Gustave Parking
Avatar de l’utilisateur
MrsFreeze
Pédalator
Pédalator
 
Message(s) : 710
Inscription : 23 Juin 2014, 07:12
Localisation : Norvègie

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 21 Juin 2016, 10:35

par filière on entends au sens propre filière énergétique, (donc mode de fonctionnement ) (ce qui correspond aussi type de fibre par ailleurs )

mais j'ai l'impression qu'a force le terme est employé a tous vas pour décrire les différentes chaines musculaire en action.

Pour être plus précis les filière énergétique correspondes au trois modes de re-sytnhèse de l'Adénosine Tri phosphate, (ou ATP, mais rien a voir avec le tennis !)

en gros voila :
l’énergie utilisé lors de la contraction des cellule musculaire est produite par la dislocation d'une double liaison phosphate (riche en énergie ) de la molécule d'atp qui deviens donc une molécule d'adp, (adénosine di-phosphate, oui l'adénosine comme dans l'adn ).
les réserves d'atp sont très faibles et donc il est nécessaire de ré-synthétiser de l'atp a partir d'adp. Cette ré-synthèse s'effectue par trois filière différentes.

-la première utilisant de la créatine phosphate, pour les puissance musculaire très intenses et de courte durée (qq secondes)
-la seconde par le cycles des lactate pyruvate pour les contraction forte et un peu plus durable, cette filière utilise le glycogène musculaire
-la troisième par voie aérobie avec de l'oxygène pour les effort longue durée peu intenses, l'atp est synthétisé a partir du glucose et des acide gras (tri glycéride) dans la chaine respiratoire (dans les mitochondrie )


1-Image

2-Image

3-Image

cycle de krebs ou une des réaction primordiale à la vie cellulaire !

Image



la chaine respiratoire de la mitochondrie est en fait une résultantes des réaction de tranferts de proton et d' électron au travers de la membrane mitochondriale, et le tout en utilisant qq substrat (et surtout l'oxygène), bref personnellement je trouve ça magique !! :mrgreen:

on a due apprendre tout ça pour le concours et avec la version moléculaire ! (que de souvenir à remplir les tableau des salle de TD avec des réactions biochimiques interminables !! je me souvient le cycle de krebs ou la vitamine A ne rentraient pas en une fois sur le tableau de la salle ou on révisait avec les potes !! )

Image
Image



version un poil plus simple :

Image




pour info la créatine phosphate, et synthétisé par le corps mais aussi fourni par les apport de viande, ainsi chez les végétariens seul la re synthèse par le corps est utilisé ce qui limite forcement les resserves ou la récupération. le tout ayant une incidence sur les effort très intense,( je vois venir les vegetarien au galop, mais bon je n'y peu rien il ne s’agit que de physiologie et de biochimie)
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par MrsFreeze » 21 Juin 2016, 11:25

Merci pour les explications Doc ;-)
J'en demandais pas tant! J'ai pas trop compris la dernière partie sur la chaîne respiratoire de la mitochondrie avant la version simplifiée :roll:
C'est super intéressant.
Par contre tu dis :
Big Jim a écrit : l’énergie utilisé lors de la contraction des cellule musculaire est produite par la dislocation d'une double liaison phosphate (riche en énergie ) de la molécule d'atp qui deviens donc une molécule d'adp

C'est pas la double liaison Phosphore-Oxygène qui se pète....c'est une laison simple phosphore-Oxygène plutôt non?

PS: tu bosses pas toi?? :wink:
"Heureux l'inventeur de la roue, car le royaume d'essieux est à lui" - Gustave Parking
Avatar de l’utilisateur
MrsFreeze
Pédalator
Pédalator
 
Message(s) : 710
Inscription : 23 Juin 2014, 07:12
Localisation : Norvègie

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 21 Juin 2016, 11:50

Ha je vais vérifier. J ai en effet un doute. Vais regarder ça après midi.

envoyé depuis mon cortex, en utilisant mon tronc cerbral puis le plexus brachial, mes doigts et enfin mon smartphone.
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Big Jim » 21 Juin 2016, 12:16

MrsFreeze a écrit :Merci pour les explications Doc ;-)
J'en demandais pas tant! J'ai pas trop compris la dernière partie sur la chaîne respiratoire de la mitochondrie avant la version simplifiée :roll:
C'est super intéressant.
Par contre tu dis :
Big Jim a écrit : l’énergie utilisé lors de la contraction des cellule musculaire est produite par la dislocation d'une double liaison phosphate (riche en énergie ) de la molécule d'atp qui deviens donc une molécule d'adp

C'est pas la double liaison Phosphore-Oxygène qui se pète....c'est une laison simple phosphore-Oxygène plutôt non?

PS: tu bosses pas toi?? :wink:

Je vois qu'on continue les bonnes habitudes ancrées depuis toujours. !! ;-) tu me cherches sur les détails qui tuent !! :-D

envoyé depuis mon cortex, en utilisant mon tronc cerbral puis le plexus brachial, mes doigts et enfin mon smartphone.
vttiste des forets...a os....
Avatar de l’utilisateur
Big Jim
Gore Posteur 1er
 
Message(s) : 7063
Inscription : 24 Mars 2014, 12:24
Club VTTnet: Inscrit 2014

Re: route + course à pied= l'horreur musculaire

Message par Carbone » 21 Juin 2016, 12:21

Je vais aller pédaler pour mettre ça en pratique :D
Carbone.
Alors que certains sont en marche, nous, on roule ...
Avatar de l’utilisateur
Carbone
Juste Mango
 
Message(s) : 11222
Inscription : 19 Oct 2004, 19:02
Localisation : Près de Nancy 54 - France
Club VTTnet: Inscrit 2014

Suivant

Retour vers Tchatche [0% VTT]

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)