Avis sur amortisseur horizontal vs vertical


#1

Salut, je cherche des avis sur l’amortisseur arrière vertical vs horizontal. Les Scott Spark sont passé au vertical, et apparemment les Genius feront pareil pour 2018. J’ai un Genius 2016, et pour un nouveau velo je veux bien un peu plus de confort mais je ne souhaite pas perdre en efficacité. Je fait régulièrement 1000m de montée par sortie, avec des traces rapides et cassantes en descente, donc je pense rester en 150mm verouillable mais ça se discute. Je roule en Deemax avec pneus 2.4 tubeless à 2 bar.
Des avis svp? Merci.


#2

le positionnement de l’amortisseur n’a aucune importance si la cinématique est bien conçue


#3

+1

Scott invoque une amélioration de la rigidité du cadre au niveau du boîtier avec la fixation de l’amorto en bas.
Mais bon si ce que disent les constructeurs était vrai, avec les améliorations successives, les vélos devraient peser 1 kg et être monstrueusement rigides et confortables :laughing:


#4

achète un santa cruz t’aura du confort est un velo efficace !! ok je sors !!


#5

Salut, voici un article très intéressant:

endurotribe.com/2017/01/dida … dynamique/


#6

Merci, l’article est intéressant mais l’assiette dépend aussi de l’écrasement de la fourche, et sur ce velo le point de pivot ne change(ra) pas (c’est seulement la fixation de l’amorto qui change).

Je suis convaincu que le ressenti sur une bosse sera différent car la position amorto verticale poussera vers le bas (et compensera la bosse) alors que la position horizontale poussera le cadre vers l’avant.

Mais je n’en ai pas l’expérience…


#7

Dans les deux cas, la partie fixe de l’amorto est solidaire du cadre. Même s’il n’est pas 100% rigide, il sert de point fixe à l’amorto : qqsoit la direction et le sens dans lequel il pousse ça ne change rien.

Sinon : un amorto qui pousse le cadre vers l’avant permettrait de gagner de la vitesse quand il y a des bosses et un amorto vertical écraserait le vélo vers le bas lorsque la roue prend une bosse (et tu vois bien en pratique que ça n’est pas le cas).et dans le cas d’un amorto vers le haut que se passerait-il ? comme ici :

L’amorto est fixé au cadre, comme le bras oscillant etc : il ne peut avoir d’action dessus. Pour pouvoir pousser le vélo vers l’avant, il faut être au sol, ou en contact avec lui.


#8

Non
l’effort du sol sur la roue sera +/- vertical. Après ce sont les points de pivot, biellettes,… qui vont “transférer” cet effort vers l’amortisseur, quelle que soit sa position (H ou V).
L’amortisseur va “rendre” un effort , dans cette même direction, et par le jeu des biellettes, un effort va être retransmis à la roue, dans la même direction que le choc.

Au niveau du ressenti, si la compression de l’amortisseur n’est pas assez freinée, tu vas avoir une sensation de vélo qui s’affaisse. Et si le rebond n’est pas assez freiné, l’amortisseur va “pousser”, revenir trop vite et pousser la roue, mais toujours vers le bas*, dans le sens de travail de la suspension (pas de l’amortisseur hein !)

  • globalement la trajectoire de la roue arrière est verticale, en tout cas pas horizontale sinon la suspension n’encaisserait pas grand chose comme choc

#9

OK, merci, je suis maintenant convaincu que la différence (si il y en a une) serait insignifiante par rapport aux autres changements (et avantages sur les nouveaux modèles) de la mécanique de la suspension arrière.

Reste à décider si j’attends les nouveaux Genius…


#10

La question devient donc : qu’est-ce que le nouveau Genius pourrait bien avoir de très différent du tien qui justifie de changer ? :wink:


#11

Moi je vois pas l’interet de changer de bike !


#12

Salut, pour conclure cette discussion, j’ai finalement échangé mon Scott Genius 2016 pour un Santa Cruz 5010 2017, et la j’ai enfin trouvé le vtt qui me va bien.

Qui trouvera le point de vue de cette photo?


#13

Ca ressemble à part chez moi, vers le Cap Bénat, mais je reconnais pas les rochers du fond…
J’aurais dit vers la cote d’azur, mais vu le ciel dégagé et l’orientation des vagues, j’ai un doute. Corse peut-être?


#14

oui pour la Corse. l’orientation de la plage et l’ombre, et la ville au fond, rendent l’endroit facile a deviner…


#15

Je plussois sur la position de l’amortisseur: Aucune importance, c’est la cinematique du cadre la clé.


#16

À mon avis c’est entre St-florent et l’ile Rousse non?
Le sable est pas assez blanc pour être le sud est, et côté ouest c’est plus sauvage…


#17

oui, c’est ça, la plage de Losari en Corse entre St Florent et l’Ile Rousse, et la montée sur Strava est “le pylône”.