BohanNet 2017 - Recos


#1

Aujourd’hui matin avec mes potes JF et Marc, nous sommes partis de Monthermé pour effectuer la deuxième reco pour le BohanNet.
Je ne vous ai pas parlé de la première reco que j’ai faite samedi dernier car la trace était vraiment pas terrible.

Il faut savoir que ce randonnet est basé sur des traces qu’un membre de mon club a créé pour un week-end organisé à Bohan pour la deuxième fois l’année dernière.
Vu que Bohan est quand même à plus d’une heure trente de chez moi, je ne vais pas y rouler très souvent et je ne connais donc pas vraiment le coin.
Il y a donc du bon et du moins bon apparemment au niveau des traces que je possède.

Nous sommes parti de Monthermé pour limiter notre empreinte carbone, le vrai départ étant situé à Bohan.
La météo avait annoncé de la pluie, elle ne s’était malheureusement pas trompée, mais heureusement, on a eu droit à quelques accalmies.
Les 20 premiers kms qui seront donc les 20 derniers, étaient relativement roulant, sans trop de difficultés (j’ai quand même réussi à faire un OTB à la con : aïe le genou), excepté le final pour remonter vers Bohan qui a fait chauffer un peu les cuisses.
Je vais d’ailleurs regarder s’il est possible d’inverser le sens de ce passage.

Arrivé à Bohan, on se mange une petite barre et c’est reparti, on prend une petite portion de route et puis on teste une variante que j’ai tracé sur carte pour éviter un gros passage par la route.
ça passe sans problème, le chemin est d’ailleurs recouvert de petit graviers, on voit que le coin est très touristique.
Nous n’avons alors que 400 m de d+ et on se doutais que la suite allait grimper (on avait 1500 m de d+ au programme)
Et effectivement ça monte, mais les montées ne sont pas cassantes, ça grimpe tranquillement…

On repasse une seconde fois à Naux et ensuite nous auront le plus beau passage de la journée : un single à flanc de “falaise” vraiment très sympa.
A un moment on quittera la trace et on trouvera un beau petit passage technique qui devrait plaire à quelques uns.
En parlant de passages techniques, il n’y en aura pas des masses sur cette trace, donc pas de panique à avoir à ce sujet.

La descente sur Monthermé se fera sans réelle difficulté.

On trouvait que les 20 premiers kms étaient trop roulant mais finalement ça ne sera pas plus mal :wink:

De retour au point de départ nous aurons 62 kms au compteur avec un d+ calculé par Strava de 1800 mètres (mon GPS déconne au niveau du d+) (mais d’après le GPS de JF nous avions +/- 1600 mètres).

La trace : https://www.strava.com/activities/946219122


#2

Whaou que c’est beau les Ardennes :heart_eyes:
Ca risque d’être super, j’y ai déjà roulé un peu et j’ai adoré !!! Bon courage à vous pour la suite des préparatifs :wink:


#3

hello fab

ca donne envie,
si ca peut aider, O2 bikers avait publié une trace y a qq temps à partir de bohan,http://www.bikers.be/pg.asp?pageID=150


#4

Ce matin, dernière reco pour le BohanNet, cette fois on partira de Bohan, arrivé sur le parking vers 8H00 il est pratiquement désert, par contre à notre retour vers 14H30 j’ai presque eu du mal à retrouver la voiture :wink:

Bohan est vraiment très touristique et vu la météo du jour, c’est la grande foule.
On se prépare, et juste avant de partir je me rend compte que j’ai oublié mes barres, ouille :frowning:
Vu la distance et le d+ annoncé, ça risque de faire mal sans manger, mais heureusement JF à des gels en stock, ouf.

Nous avions rendez-vous avec Roudou, et en nous dirigeant vers l’église, nous avons une apparition :wink: Roudou est bien là avec sa machine de course.
Cela fait plaisir de revoir Roudou avec un vtt…et pendant que JF va déposer un petit colis :wink: nous papotons un peu.
Roudou me propose d’essayer son vélo et le test de parking confirme que ça envoie grave sa mère…

Comme les traces que nous allons reconnaître sont totalement différentes, nous nous séparons déjà.
A propos des traces, JF et moi allons reconnaître le road book O2 biker avec une petite bouclette que j’ai ajouté.

Le départ sera le même que pour la veille à savoir une belle petite montée et ensuite un très chouette single en descente très ludique.
On pourra donc voir si on améliore son temps :wink:

Le parcours est vraiment plaisant, pas mal de chemins larges, mais très peu de route.

A un moment pour éviter un petit passage sur la route justement, on décide de quitter la trace, mais finalement c’était une fausse bonne idée.
On trouve un sentier, mais celui-ci se termine en cul de sac et on doit porter un peu pour s’extirper de la petite vallée.
Finalement on retrouve le parcours et on appliquera dès lors notre devise à la lettre : la trace c’est la trace :wink:

Nous aurons quand même droit à quelques épingles et a une belle petite descente un peu tendue pour descendre sur Membre…
La descente est tellement fun qu’on s’emballe un peu et on quitte la trace… on décide donc de remonter , mais ça grimpe tellement qu’on décide de redescendre.
On passera à pieds, le passage était un peu chaud pour notre niveau de crosseux :wink:

J’avais remarqué sur mon GPS que la fin du parcours comportait une montée qui risquait de faire mal…
On voit le panneau routier : Bohan 3 kms, mais comme la trace c’est la…on s’engage donc dans cette fameuse montée.
Et comme prévu on la sens passer :wink: On devra pousser sur quelques mètres…
En rentrant je verrai sur Strava que le pourcentage de la pente était de 25%, tout s’explique :wink:
Je pense que l’on pourra zapper cette montée car la descente qui suit ne vaut pas les efforts conssentis, en plus je me suis pris une pierre dans le tibia, je l’ai senti passer :frowning:

Au total nous aurons 67 kms et un bon 1900 de d+

ça sera la trace pour les GM, pour les MM la trace du road book 02 biker sans bouclette sera déjà pas mal.


#5

Super sortie :grinning: en plus le beau temps était de la partie, cette région est vraiment splendide ça donne envie d’y rouler, Merci :wink:


#6

C’est beau ! Par contre, tes histoires de Membre tendu, ça fait un peu flipper [FEARFUL FACE] [WHITE RIGHT POINTING BACKHAND INDEX][OK HAND SIGN]


#7

Pouyayaie.
Ca fait perpette que j’ai plus rédigé de compte-rendu.
Je ne sais plus si je sais encore faire.

Voila donc quelque chose comme 3 ou 4 semaines que je reprends le VTT.
Mon Levo me rend cette reprise plus qu’agréable. Lui et moi on s’entend bien.
J’avais donc demandé à Fab’lob si je pouvais le seconder pour les recos du BohanNet.
Il me dit, Ha ben tu pourrais reconnaître la trace du dimanche.
Bonne idée vu que je ne me sentais pas en faire plus,
et lui j’imagine que cette boucle lui serait trop peu.
Et puis je suis un peu devenu un spécialiste des boucles du dimanche.
Donc bref, marché conclu.

Dimanche donc il faut se lever à 6h00. Presque pire que pour le Taf’.
Dehors ça caille. Il gèle même. Mais le ciel est dégagé et le soleil promet.
Pour me rendre à Bohan je prend la route buissonière.
Vallée de l’eau Noire, Vallée du Viroin, Oignies, vallée de la Meuse, puis celle de la Semois.
Plus cool comme route, je sais pas si c’est possible.

Quand je gare la fourgonette sur la place de Bohan, l’église sonne 8h00. Pile à l’heure.
La place est vide. Je ne vois qu’un petit vieux qui va chercher son croissant ou son journal.
Il caille toujours autant et la petite laine est de rigueur.
J’ai à peine sorti le Levo du fourgon que deux schtroumphs bleus et blanc me tombent dessus.
Fab’lob et JF qui sont déjà sur le sentier du sentier.

Pendant que JF s’isole un moment, avec Fab’ nous tapons une petite discute.
Ca fait un moment qu’on ne s’est pas vus et ça fait bien plaisir de le revoir.
Fab’ et JF sont un peu interloqués face au Levo qui est en quelques sorte l’anti-thèse de leurs vélos.
Fab’ s’essaye même à l’essayer.

On ne tardera pas plus longtemps car il a de la trace sur le feu.
La leur va au sud. La mienne au nord.
On se quitte donc rapidement sans trop d’espoir de se revoir à l’arrivée.

Je démarre donc.
Ca commence par une montée. Forcément, dans le coin, ça commence toujours par une montée.
Un peu de route, puis un sentier large en balcon. C’est facile, mais qu’est ce que c’est joli.
Le soleil du petit matin illumine la vallée et sculpte le relief.

Et c’est après cette pause payasage que ça se gâte un peu.
Le sentier plonge en deux épingles serrées vers le fond de la vallée.
Au début je me dis miam, ça va être cool. Mais ça a vite dépassé ce stade.
Marches, pente, devers, vide, racines, arbres. Tout y est passé. De quoi transformer un sentier
incroyablement bucolique, pour un marcheur en parcours du combatant pour vttiste.
Déjà à pieds le passage doit être précaire. Avec un vélo ça devient surréaliste.
Mais avec mon enclume de 21 kg, je vous dis pas le calvaire.
Les oreilles du Fab’ qui m’avait confié cette trace ont du sifler à quelques reprises.

Il me faut plus d’une demi-heure pour venir à bout de ce tronçon inroulable de 500 mètres.
Par contre cela m’a permis de visiter une partie fabuleuse de la vallée.
Certainement la plus belle partie de cette sortie.
Du coup il faudra que l’on discute du prix que l’on voudra bien payer en efforts
pour profiter de cette beauté ou si la prudence voudra nous la faire éviter.

La suite est franchement plaisante. Le parcours longe la rivière.
Tantôt au bord de son lit. Tantôt en balcon.
Le parcours est ponctué de traversée de village.
La trace est facile, le sentier est large.

Lors de la descente vers le village de Vresse, je suis confronté à un dilemme.
A ma gauche, la trace qui, vu de GPS, descend gentiment en un large boucle vers le village.
A ma droite un joli sentier pédestre qui indique “Vresse 15 min”.
Après la galère vécue plus tôt j’éprouve quelques craintes et je me fais hésitant.
Mais finalement je m’y engage. Et c’est sans doute la meilleure initiative du jour.
Le sentier semble avoir été tracé pour des vttistes. Sans être trop pentu il descend en balcons
et même en épingles jusque Vresse. Un vrai bonheur ou l’on prend beaucoup de plaisir sans s’exposer.

Arrive la dernière boucle entre le village de Membre et celui de Bohan.
Cette fois on quitte la vallée pour s’enfoncer dans l’Ardenne. Ce qui veut dire y monter.
Et purée ça grimpe. Même le moteur du Levo pourtant d’une générosité de cheval de trait renacle.

Le contraste avec la vallée de la Semois est important.
Cette fois les chemins sont ceux de l’exploitation foretière.
Le paysage de vallée avec ses perpsectives se mue au spectacle d’une forêt profonde.
C’est un endroit que l’on sent peu fréquenté par le tourisme. D’un coup on s’y sens isolé.
Une fois en haut la trace se reconnecte à des itinéraires balisés façon “club vosgien”.
Après une longue descente, revoici Bohan alors que midi sonne à l’église.

Je retrouve un village en pleine ébullition.
Non seulement le village grouille de touristes que le soleil a fait sortir.
Mais en plus il accueille un point de contrôle d’un rallye “porsche” et “vieilles autos”.
Et c’est la cohue. J’ai peine à dégager mon véhicule de cet embaras.
Et je m’enfuis par ou je suis venu en commatant un peu dans l’auto roulant un train de sénateur.
Je profite une dernière fois de la beauté des paysages.

C’est quand même beau l’Ardenne.
Faudra que je vous montre.
A ce propos, le BohanNet, vous connaissez ?


#8

Jolies photos roudou.

Dommage qu’il n’y ait pas moyen d’activer le moteur en poussage sur le levo, ça rendrait les passages compliqués un peu moins galères.


#9

Oui mais non :wink: c’était pour le jeu de mot à 2 balles :wink:
Si on ne s’était pas écarté de la trace, la descente était vraiment fun, je pense que tu aurais même pu la descendre :wink:
Y avait même 2 petites épingles bien sympa :mrgreen:


#10

Tiens fab’,
J’ai confronté ta trace de dimanche avec la mienne.
Et je remarque que la descente que vous avez prise pour rejoindre le village de Membre, et bien moi je l’ai faite en montant.
Je suis sûr que ça devait être bien plus rigolo dans votre sens :wink:


#11

ça doit être la descente dont je parle et effectivement en montée ça doit être moins fun tout de suite :wink:
On a eu la blague aussi lors d’une reco, on a fait un passage dans le mauvais sens, mais hier on l’a pris dans le bon et c’est top, il est tellement top qu’on le fera 2x du week-end :wink:
On a eu aussi le cas sur un passage de l’enduro de Monthermé, je suis impatient de le passer dans le bon sens, j’ai d’ailleurs allongé la descente en repiquant la trace sur Strava.
Je vais d’ailleurs regardé si y un segment à ce passage car je sens le tirage de bourre… :wink:
Et pour rassurer les frileux en descente, le single est vraiment super ludique.