Born To Ride 2017 et 2019 aussi


#101

Non, de Jeanne.
Le lien Vimeo communiqué par Biz’.

La comme ça c’est encore plus difficile à rater.


#102

C‘est une artiste, Jeanne Lepoix a également créé une marque de fringues très chic, made in France, j’aime bien.
Ca manque des fois un peu de coloris voyant pour faire de la route pour la sécurité.

lebram.fr/
alltricks.fr/C-136726-lebram

Sinon sur Strava j’ai vu aussi que Lolo a tout synchronisé il y a peu. Les 240km par jour étaient trop optimistes sur ce genre d’épreuve. Mais ce que je dois tenir sur mon BRM1000, va falloir perdre du gras encore :wink:


#103

En attendant le compte rendu (qui nécessite que je recouvre un minimum de sensibilité au bout de doigts…), voici mes photos:
https://flic.kr/s/aHskXFTAuT


#104

Superbe Lolo, magnifique ! Enorme, épiscopal !!!

/mode VTT1954 on
Au sommet du Simplon, t’en as profité pour faire le plein, j’espère …
/mode VTT1954 off


#105

J’ai mis 30 secondes à la comprendre celle là :slight_smile:


#106

Superbes les photos.

Je suis trop fan de ton casque , on dirait un cycliste venu d’une autre galaxie (ce qui n’est pas tout à fait faux :wink: )


#107

C’était un test => t’es fatigué. :smiley:


#108

Et il a encorree trouvé le temps de faire des photos !!! Et quelles photos ! J’adore, je viens de voyager là… Quand je pense qu’il y s’en trouve encore pour dire que la route c’est caca :unamused:


#109

Là où Lolo est super fort : c’est qu’avec du caca, il fait de l’art :wink: :exclamation:


#110

Bon en pratique il faut dire que dans les CR que j’ai pu lire, les mecs pestent pas mal contre le trafic.
Les cols traversés sont quand même très fréquentés les WE, et se faire doubler par des groupes de 15 motards c’est bien désagréable.


#111

Sagissant de route, moi, je traduis caca, par auto.
Et sur les jolies photos de Lolo il faut bien chercher pour en apercevoir furtivement deux ou trois.


#112

et la liberté de pensé ??? les mêmes paysages, tu peux les avoir sans toucher au macadam (ou presque), sans les mauvais cotés du bitume.
Simplon, Grimsel et cie, je les ai fait, mais pas au milieu des bagnoles, des motos, sur le macadam brûlant.


#113

Ne prend pas cela pour toi. Ceci étant tu as raison, je veux aussi avoir la liberté de penser que la route ça peut être très sympa et pas obligatoirement “caca” :stuck_out_tongue:

Le voyage n’est pas du tout le même. Ca n’a rien à voir avec les autos ou le bitume. Pour maintenant praticoter les deux, la route c’est trés différent du VTT. Quand je dis “route” je veux dire “voyage à bicyclette” et pas tirage de bourre façon TDF replica. Je serais plus adepte des petits rubans de goudrons, voire des chemins blancs en mode truffe au vent.


#114

Whaou bravo pour l’exploit et merci de nous faire partager, voyager au travers des photos et CR…
Super !!!

Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


#115

Laurent, derniers conseils avant mon départ mercredi…
C’était quoi ton rythme pour tenir plus de 200km par jour ?
Pauses fréquentes, sieste à midi, rythme plus lent ?
Ca fait une éternité que je n’ai pas roulé plus de 2 jours de suite…


#116

Prendre le TGV ? :smiley:


#117

Le plus important à mon avis c’est d’ecouter son corps, sans se soucier de l’heure qu’il est. Une sieste d’une demi heure, ça fait un bien fou. Et manger, manger, manger !
Sur le velo, faire tourner les jambes sans forcer sur le plat.
Et ne pas se mettre la pression, que ça reste du plaisir. L’important c’est d’avancer, même lentement. Avec un système d’éclairage autonome, c’est vraiment plus facile dans la tête: tu n’as plus la contrainte de devoir terminer avant la nuit.
Après le lac majeur, je me suis réveillé à 3h du matin et j’ai gagné pas mal de temps en roulant la nuit, sans trafic automobile (et en grillant les feux tricolores…)


#118

Je n’avais pas encore vu les photos, waowwww ca donne envie de prendre son vélo :slight_smile:


#119

T’étais en moyeu dynamo ? Ou avec une grosse batterie (sans doute un peu compliqué à charger )


#120

Oui moyeu dynamo (un bête shimano 3dhn80, niveau de gamme XT) pour alimenter le phare avant. Et un éclairage rechargeable par USB pour l’arrière (un knog R70)
En solution de secours, j’avais un second eclairage à Led pour l’arrière (très léger de chez Decathlon) et une frontale Petzl.