Born To Ride 2017 et 2019 aussi


#121

Dh-3n80 c’est exactement ce que j’ai, je connais. Je trouve que c’est du confort de pas avoir à se soucier de la charge d’une batterie.

Pour l’arrière il y’a pas besoin de puissance, donc consommation minimale. donc tu as raison inutile de s’embêter à tirer un câble depuis le phare avant. Une lampe arrière à batterie ça suffit pour un voyage d’une semaine


#122

Avis aux amateurs, les inscriptions ouvrent à 18h:
http://chilkoot-cdp.com/project/btr-2019/
Et le parcours est splendide avec une arrivée à St Tropez, la Suisse, l’Italie et les Alpes


#123

J’ai poney-licorne … c’est con hein ? :innocent:


#124

De toute façon je crois qu’il y a une limite d’âge :slight_smile:
Et c’est interdit aux vae.


#125

'Culé :stuck_out_tongue_winking_eye:


#126

@Chaney
Je suis en train de regarder le parcours et qu’est ce que je vois ? au km 325, je passe dans Ornans !
Juste à côté du Domaine du Chaney.
Je ne sais pas si tu seras dans le coin mais je note ça dans un coin de ma tête parce que ce serait nickel pour la pause dodo/repas du samedi soir.
Le kilométrage est idéal. L’année dernière j’ai fait 365km avant de m’arrêter et c’était clairement trop. Là, 325 c’est parfait, 2h avant environ.
@koyote, tu es où en Suisse déjà ?
Lolo l’incruste :slight_smile:


#127

Haha ! :sweat_smile:

A savoir, le domaine le chanet ( avec un T ) c’est l’ancien camping aux parents de @BadBike
Accessoirement où ils ont dormis pour l.ornans net !

Si tu veux faire un bout de chemin voit avec lui directement, pour ma part je suis encore en Afrique jusque début novembre ! :stuck_out_tongue:


#128

Ah mince, la boulette :grin:
Il faut dire que ça prête à confusion


#129

La 1ere fois que j’y suis allé ça m’a bien fait marrer quand même !
T’as prévu d’y passer quand exactement ?


#130

Le 8 juin vers 21h


#131

Ahh mais c’est dans looooongtemps
Je pensais que c’était d ici quelques jours


#132

C’est un scoop, je serais à la chaux de fonds. Mais à mon avis les 8/9 juin je serai dans le queyras :heart_eyes:


#133

Lolo aussi il passera dans le queyras


#134

@Laurent est ce que tu choisis ta route entre deux CP cette année ?
J’ai un copain qui est sur liste d attente et il se posait la question…
Le cp1 est à Besançon…Si je suis là au moment où tu passes, tu peux compter sur moi :wink:


#135

Bonjour Crystel,
Oui tout à fait, la route est libre entre les checkpoints. Mais cette année, le parcours proposé semble faire globalement l’unanimité.
Il y a juste les dates d’ouverture des cols qui risquent de remettre les itinéraires en question.
C’est noté pour ta proposition, c’est sympa :slight_smile:
Je crois que cette année, vu le dénivelé, je vais laisser le sac de couchage à la maison et soit dormir à l’abri, soit… rouler :slight_smile:


#136

C’est autorisé en tandem assis/couché ? si oui, comme ça quand t’es fatigué, tu vas devant et tu pionses …


#137

Vu les 18000m de dénivelés annoncés, je ne suis pas certain que ce soit l’arme ultime :slight_smile:


#138

Tu vas la jouer ultra minimaliste ! !:astonished:


#139

En 2017, j’ai dormi 4h en Italie dans la foret avec des sangliers (horrible) + une sieste de 45 minutes dans l’herbe. Le reste j’étais au chaud, avec un toit.
En 2018, j’ai dormi 2h la premiere nuit + une nuit complete dehors où j’ai relativement bien dormi car il ne faisait pas froid. Le reste j’étais également à l’abri.
Donc finalement, est ce que ça vaut vraiment la peine de se trimballer 1kg3 et un volume non négligeable pour éventuellement passer une nuit moyenne voir horrible à la belle étoile ?
Je ne sais pas encore. Ce que je sais c’est que c’est une grande liberté pour la fin de journée. C’est facile d’ajouter 2h de roulage de nuit en sachant qu’on va pouvoir s’installer où l’on veut.
Là, avec les montagnes, je vais de toute façon devoir découper mes étapes en fonction du relief.
Je vais arriver à Besançon avec 300km , dont une nuit, dans les jambes. Ce sera le bon moment pour se poser un peu, probablement pour la nuit.
Le lendemain, direction la Suisse et le CP2 à Gruyere, 160km. Je continue ensuite 60km pour atteindre la vallée du Rhone. ça me fera 220km, c’est bien surtout que le lendemain je commence avec 60km d’ascension pour le Grand Saint Bernard, donc je ne vais pas attaquer le soir. J’ai regardé, il y a des airbnb dans la vallée.
Le lundi j’attaque le Grand Saint Bernard, je monte à 2460m et je redescend jusqu’en Italie. Nord ouest de Turin, 250km dans les jambes, je trouverai bien un petit hôtel pas trop cher.
Mardi matin, départ tôt, je vais chercher le col d’Agnel (130km, 2700m) puis descente direction Chateau Queyras. J’arriverais vers 16h vu le morceau que ça va être et mon état.
Et là, il faut terminer avant 22h le mercredi. Il reste 260km et 5000m de D+ selon strava (donc c’est sur estimé, mais quand même)
Descente jusque Guillestre. Je ne me vois pas attaquer le col de Vars de nuit. Quoique… donc dodo à Guillestre
Le lendemain: col de Vars, Barcelonnette, le Col D’Allos et 140km de descente jusque St Trop :slight_smile:
Une glace et au lit !

Bref, vu le relief et les gros cols, je pense que je vais etre obligé de découper. Donc l’improvisation nocturne va etre limitée. Tout comme l’interet du sac de couchage.


#140

Rien ne t’interdit de couper une ascension de col en 2 .
Autant au sommet des cols ça peut cailler, que les fonds de vallée c’est pas top pour le bivouac, mais a mi hauteur c’est là qu’on trouve les meilleurs endroits avec le calme mais sans le vent d’altitude.

Sinon le parcours a l’air sympa à partir de Besançon . Mais bon c’est pas pour moi