cardio, seuils, etc


#1

Il y a quelques temps, j’avais dit que faire du sport au cardio je trouvais ça frustrant, car si je voulais suivre les préconisations (de rester en endurance) je m’ennuyais. (j’avais trouvé ça même plutôt contreproductif
A l’époque, j’avais une montre polar, sans possibilité de télécharger quoi que ce soit et en plus, à chaque fois que je passais près d’une ligne électrique, le cardio affichait 230… donc impossible de faire des stats (max, moy…)

J’ai changé de montre entre temps.
Et ce que je remarque, c’est que sans que j’ai rien demandé, la montre a reestimé la valeur de mes seuils (suite à des séances de cap).
endurance fondamentale: je pensais que c’était 135 la limite, non c’est 150
endurance active: je pensais que la limite était à 145, non c’est 162
et quant au seuil anaérobie (VMA), il a été réévalué à 171. (contre 158)

Je sais pas si le calcul est fiable et sur quoi ce base l’algorithme (mais sur un parcours accidenté type vtt ou trail, je ne sais pas ce que ça peut valoir)
En tout cas, le seuil aérobie à 162 me parait conforme aux sensations. Par contre 171 bpm ça ne correspond à rien en terme de sensations, tant qu’à réévaluer les seuils et avoir des valeurs qui correspondent à des sensations j’aurais dit 180. (c’est à partir de 180 que ça commence à être dur)

Au final, qu’est ce que j’en retiens, que les sensations quand on a l’habitude de pratiquer du sport ça marche très bien. Alors oui, ça sera moins précis qu’un cardio c’est sur, mais par contre, le cardio si tu ne connais pas tes zones, ça ne sert à rien (sauf faire des jolis graphes sur strava).

Dernier truc: la fc repos… c’est la fc min de jour ou la fc min pendant le sommeil ça compte aussi ? Du coup pour le calcul de la %FCréserve, je prends laquelle la FCvautrédansmoncanapé(65) ou la FCdodo(40) ?

Et sinon 220-age…, c’est cool, avec cette formule, je me sens plus jeune d’au moins 12 ans.


#2

Bon 220 moins l’âge c’est dépassé depuis… Presque 20ans

Pour les seuil… Bah… Si on reprend nos anciennes discussion… Bah. Je dirais… HO MY GOD…

Envoyé de mon F3211 en utilisant Tapatalk


#3

c’est la base pour savoir si les seuils sont corrects ou pas !
tu as quoi comme montre ?

fc min du jour, allongé ou assis, calme.


#4

Une Garmin
En fait j’ai du mal à comprendre comment sur une séance type càp trail ou vtt en remontée de sentiers, la montre peut déduire quelque chose.
Si je suis à 170 c’est que ça monte bien. Du coup il y a la pente qui va jouer, le terrain qui devient glissant qui vont rajouter des contraintes supplémentaires à mes limites physiologiques.(d’ailleurs en vtt, j’arrive pas à atteindre mon max, j’ai déjà posé le pied avant. Arrivé dans la zone rouge, je ne gère plus mon équilibre sur le vélo correctement et zip la roue qui dérape ou la roue avant qui part sur le côté)

Par contre je sais qu’il y a test spécifique : une séance où on accélère progressivement sur un terrain qui s’y prête. Là je veux bien , qu’un algorithme puisse sortir une valeur réaliste.
Mais je ne sais pas quels paramètres entrent en compte dans ce calcul.

Ah oui donc la fc mesurée à 42 dans la nuit j’oublie. Je prends plutôt le 54 mesuré de jour.


#5

a) la montre analyse tes FCmin et FCmax lors de tes activités. Si tu ne porte pas ta montre au réveil, si tu n’atteins pas ta FCmax à l’effort, les seuils calculés vont être faux.
b) tu vas dans les paramètres de la montre (sur la montre ou le logiciel) et tu renseigne les valeurs --> certainement des seuils plus justes.

Je t’ai déjà dit, ne fais pas de test de FCmax en vtt sur du petit sentier technique, fais ça sur une montée roulante.

c’est un test de VO2 max / VMA en CaP (ou PMA en vélo) qui te permettra de déterminer les seuils aérobie / anaérobie. Pas la FCmax.
Et oui, c’est bien une “séance” où tu augmente progressivement ta Vitesse (ou ta Puissance). La C doit augmenter graduellement. Puis tu note une cassure dans la pente, c’est la VMA. Facile effectivement à analyser pour une montre.


#6

Ok donc c’est l’analyse de la courbe de fc en fonction de la puissance.
Ce qui impose de bien estimer la puissance, donc uniquement possible sur terrain roulant regulier type route (ou alors capteur de couple)


#7

Salut. J’ai passé longtemps avec la ceinture cardio a chaque sortie pour me préparer au grandes sorties et la competition, avec toujours un oeuil sur la cadence pour m’adapter aux seuils recommandés. Puis un jour un entraineur pro m’a fait comprendre que ce sont les sensations corporelles qu’il faut écouter, et que le cardio ne sert qu’a confirmer des tendances ou identifier des problèmes ponctuels. Les calculs que l’on nous proposent pour le cardio sont des approximations, et qu’au contraire on obtient de meilleurs résultats en déterminant ses propres rythmes que l’on suit de jour en jour avec le cardio. A lire ton message je pense que tu l’avait deja compris aussi. J’ai ensuite fait des formations FFC pour en apprendre plus, et j’établi mes propres seuils cardiaque d’endurance fondamentale et critique et PMA, par expérience pendants les entrainements (et une seance dans un vélodrome, car peut-etre le meilleur moyen), et cela permet de me situer en regardant le cardio a tout moment. Je roule au feeling, et non selon le résultat d’un calcul, et je roule souvent sans le cardio pour ne pas gâcher le plaisir. L’évolution de ma fréquence cardiaque au repos reste fondamentale pour évaluer mon état de récupération, et ainsi éviter les risques car on ne rajeuni pas!


#8

Viens au VarNet, j’ai de bonne montées bien roulante pour te mettre au taquet :slight_smile:


#9

je ne suis pas vraiment d’accord avec toi, le feeling est très subjectif, auj nous avons des appareil de mesure suffisamment puissant et précis, avec des algorithme très performant, a tel point qu’on ne peut plus parler de simple estimation.

par ailleurs le coté subjectif de la sensation peut etre tellement influencé par des paramètrés extérieur, que pour le coup l’approximation est vraiment énorme.

après il y a une différence entre écouter les sensations pour se faire plaisir, et dans ce cas se fier a soit, ou bien s’entrainer de façon plus autoritaire et dans ce cas il faut objectiver les paramètres.


#10

Je pense qu’on est assez d’accord, mes propos étant de trouver ses bonnes valeurs selon ses sensations sur plusieurs entrainements, et ensuite d’utiliser ses valeurs pour planifier et suivre son entrainement. Nos propres valeurs mesurés seront assez proche des calculs proposé par les experts (sinon la méthode n’est pas la bonne), mais un calcul ne peux etre plus juste qu’une bonne mesure en situation.

un exemple simple, pour obtenir le rythme cardiaque d’endurance critique, il faut trouver le rythme maximum auquel on peut évoluer pendant 20-30 minutes apres un échauffement similaire. On verra ensuite que la valeur est probablement proche de 90% de la fréquence cardiaque maximum en cyclisme (qui sera différente dans different sports).

bon, il fait beau, je pars rouler, bonne journée !


#11

il fait toujours beau ici :wink:


#12

pas lundi dernier :frowning:
Bon apres, elle a pas duré longtemps la pluie…
mais c’etait pas de la pluie, c’etait des sceaux de flotte melangé avec des grelons


#13

Tiens en parlant de cardio, je me pose une question et j’ai pas trouvé de réponses sur le net… Si jamais y’en a qui s’y connaissent…
Comme je ne pouvais plus rouler en février Mars, j’ai repris un peu le footing en reprenant une montre Garmin, qui détecte la FC. Je ne sais pas si c’est précis, mais forcément à un moment, tu regardes les courbes de ta FC.
Et là j’ai un doute : ma fréquence cardiaque au repos est plus basse le jour, que la nuit. J’ai intuitivement l’impression que ça devrait être le contraire.
Surtout qu’il y a un truc étrange, pratiquement chaque jour, de la fin de journée jusqu’à 3-4h du matin, c’est régulier autour de 60. Vers 3-4h, petit saut vers 55, stable jusqu’à 8h. Et à 8h, je me fous derrière le PC pour bosser, 50 en légère descente jusqu’à mi journée…
Alors bon, c’est sûr, le travail m’ennuie et m’endort, m’enfin quand même :). C’est la montre qui fait mal le job, ou c’est moi qui ne stresse que la nuit?


#14

Phase de sommeil paradoxal surrement corrélé avec une élévation su rythme cardiaque


#15

50 c’est bas ! C’est bien


#16

Sommeil paradoxal de 22h à 3h? c’est long non?

c’est vraiment quand je travaille que c’est le plus bas… A mon avis ma famille me stresse :slight_smile:


#17

C’est peut être un artefact. C’est une mesure au poignet.? Parce que la c’est vraiment énorme


#18

Mesure au poignet oui. Artefact? C’est à dire?


#19
  • La digestion peut-être.
  • La conduite de l’auto

#20

Capteur Peut être bien positionné la nuit mais pas la journée. C’est super bas 50.a moins que tu ais des bradycarde dans ma famille ou toi même… Mais je trouve que les valeurs sommeil sont plus proche de la réalité