Choix VTT joueur - triple/double/mono plateaux


#542

je l’attendais celle-là. hé hé
Imagine la trottinette comment c’est simple!!! #fight :grin:


#543

c’est pas grave, tu fais descendre la gaine le long du tube diagonal et zou !


#544

déjà pris par la gaine TDS mais j’étais loin d’avoir pensé à cette solution.


#545

fin de la bricole, début de la vraie histoire. Premier essayage aujourd’hui. Quelques photos dans le sujet “ça roule toujours”.

Premiers ressentis pour cloturer le sujet (car évidemment ça mériterait d’aller dans “mon spad à moi”, à voir) :

  • transmission (38/28 x 11-42 en 11v) :
    excellent choix. Fonctionne bien. Pas de compromis sur l’étendue de rapports. Je suis subjugué par la perfection des changements de plateaux. Vu la taille des pneus, j’aurai pas supporté un plateau de 40 je pense.

  • pneus (27.5x2.4"):
    que du prévisible => un peu lourd et horrible sur route pour les points négatifs. Pour le reste : l’accroche est tellement appréciable en montée (sur feuille). Au final, comparé à mon 27.5x2" et relief très relatif, je perds moins d’énergie en montée car ça ne chasse plus jamais (surtout aux moments les plus cruels). Je monte partout. J’ai quand même choisi de monter à 2 bars. Sans doute une erreur, mais j’ai voulu les rendre un peu plus roulant.

  • fourche (Yari bloquée à 130mm) :
    comme les pneus, sensation prévisible. Négatif : à l’heure actuelle, elle est très molle, je vous raconte pas la vampirisation d’énergie en danseuse. Positif : je passe du fossé et autres trucs à une bonne vitesse. Avec mon précédent vtt, le tarif aurait été otb sur otb. Les réceptions de saut ont pris une autre saveur.
    Néanmoins réglage à prévoir pour un peu plus de rigidité.

  • les freins (xt, 180 avant et arrière) :
    ça freine :slight_smile: c’est très con à dire hein :smile: mais vu ce que j’avais avant. Alors là, c’est sûr j’ai perdu en progressivité par rapport à mes tektro mécanique :smile: :smile: . voilà pour le négatif avec 40 guillemets. Pour le reste, du bonheur. J’ai bien réglé pour que ça soit pas trop brutal. Après, j’ai pas réussi à exactement bien régler (ça frotte légèrement par intermittence sur les disques)

  • fourche télescopique :
    l’erreur de casting (en même temps, j’ai pas acheté le vélo pour ça). J’ai pas touché à la manette. Je n’en ai pas encore trouvé l’intérêt. Je pense que mon terrain de jeu y est pour quelque chose. A voir dans d’autres coins de la Bretagne.

  • roues :
    impeccable. J’ai eu un peu peur du bruit de la roue libre lors du montage. Il parait que plus ça fait du bruit (de cliquet), plus on est sur de la bonne came. Il parait que certaines marques font plus de bruit que d’autres. Il parait que selon la marque, le bruit est pas le même et que c’est une question de goût. Bref, j’ai pas été gêné, le bruit se fait oublier (j’ai même envie de m’en faire un mp3 pour m’endormir le soir ou faire du yoga sous ambiance).

  • poste de pilotage :
    Poignée de darron, pas de fourmis dans les mains. bonne largeur de cintre.
    Il y a une manette de trop (moi je sais laquelle !!! mais c’est un avis de gros débutant !!!).blague à part, il manque sans doute 20 mm à la potence (potence 70mm), mais je suis pas prêt d’y toucher. C’était pas mal comme ça. Finalement, il se peut que la meilleure config pour moi était une taille XL avec potence 35mm. J’ai toute la vie pour refaire le match du choix de cadre.

  • et donc, il reste le cadre :
    et oui, le cadre dans tout ça. Alors ? Alors ? et bien je sais pas trop comment comparer parce que le terrain était quand même un peu lourd sur cette sortie. Je pense qu’il me faudra plus d’une sortie pour en juger entre les apports du cadre et l’équipement de qualité bien supérieure à ce que j’ai connu. Quand j’ai testé l’endurigide de mon pote, j’avais été conquis, mais en fait, j’avais testé un cadre + un équipement meilleur que mon vtt précédent. Alors va savoir qui était responsable de quoi…

Je ne peux certifier qu’une chose sur mon ensemble “cadre + équipement” : l’ensemble déchire 15 fois plus que mon vtt précédent. voilà le résumé

ça sera un peu le mot de la fin de ce sujet à rebondissements.
Fin du conte : “L’épopée d’Amora” en 15 volumes. Je spoile : le héros est tiraillé mais à la fin, il est super content et il a appris plein de trucs (mais il fait pas d’enfants, il en avait déjà avant le début de l’histoire).