Communauté vélo électrique - partage de sorties


#1

Bonjour,

Certains connaissent déjà eBikeMaps, c’est un site communautaire dédié aux utilisateurs de vélo électrique.
On vient récemment d’ajouter la possibilité de partager des sorties, exemple avec cette montée en haut du Mont Chéry (Haute-Savoie): https://www.ebikemaps.com/outing/mont-chery/58
Trace GPS, photos + descriptions, etc.

Le site commence a être pas mal abouti, pour rappel vous pouvez entre autres:

  • simuler votre consommation en vélo électrique
  • comparez des vélos électriques sur vos trajets
  • lire les avis de la communauté sur les différents vélos

Bref pas mal de chose.
N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ! On est en constante évolution donc attentif à toute remarque.


Vidéo de présentation d’eBikeMaps: https://www.youtube.com/watch?v=k7T_1VUJ2S4


#2

Bonjour,
Je ne connaissais pas mais le site est bien fait. Bravo.
Pour les VTTiste hauts savoyards qui sont du côté de Chamonix, je cherche également à étoffer mon site au niveau des parcours (Voir http://www.chamonix-planet.fr/a-visiter/vtt/ )
En tout cas, le VTT électrique a de l’avenir, on en voit de plus en plus !


#3

Oui on en voit de plus en plus. La cohabitation avec les VTT classiques pose problème sur les randos organisées avec de grosses différences de vitesse en montée (en faveur des VAE) et aussi souvent en descente (les VAEistes sont visiblement moins adroits en descente :smiley: ).

Autant, je comprends bien l’intérêt du VAE lorsqu’on est âgé ou que l’on souffre d’un problème de santé, autant j’ai du mal à saisir lorsqu’on est en pleine forme : quel est le but ? faire plus de kilomètres ?


#4

+1


#5

Bah pour voir plus de paysage? pour t’entrainer en descente si tu n’as pas de remontée mécanique? Pour permettre à madame de suivre monsieur (ou inversement)? Pour t’amuser même quand ça ne descend pas assez?
Pour la chasse aux Koms :stuck_out_tongue: (Par chez moi, y’a une équipe qui s’amuse à se prendre les Koms en descente, en VAE. Ils arrivent frais en haut et avoinent dans la descente)?
Pour avoir plus de monde aux randos locales?

Ce qui gène peut être un peu aux entournures, quelques fois, c’est que l’esprit de la personne qui arrive au VTT par le VAE n’est peut-être pas bien le même que celui d’un (vrai?) VTTiste. Mais bon… perso je trouve ça très bien le VTTAE. Juste quand un jeune en pleine forme me demande par où il faut aller, je l’envoie sur du portage, mais sinon, ils ne me dérangent pas (nan je plaisante… quoique… :stuck_out_tongue:).

Tiens, il devrait y avoir une loi qui oblige les utilisateurs de VTTAE à entretenir les chemins plus que les non VTTAE !


#6

À première vue je suis d’accord avec carbone : quand t’es jeune et en pleine santé t’as forcément besoin d’un moteur pour faire ​une balade à vélo.

Après quand on parle d’assistance, on peut voir ça sous un autre angle: ça remplace la voiture (pour le vélo utilitaire) ou la pratique du motocross(pour le vtt électrique)
Et je préfère cohabiter avec des mobylettes à moteur électrique que thermiques (bruit, odeur…)


#7

+1. Un jour j’ai fait un petit voyage sur la via Rhona et j’ai pris un VAE. L’idée était le voyage pas le vélo. A l’arrivée, à la terrasse d’un café, un type me demande d’où nous venons. Comme moi il arrive de Lyon. Puis il se fout gentillement de nous, comme quoi le vélo électrique c’est de la triche, etc… Puis je lui demande :“Et vous vous êtes venu comment”…“Ben en voiture” …“Ben nul n’est parfait, moi je triche et vous vous polluez”. :wink:


#8

Le randonneur pédestre doit se poser la même question par rapport au cycliste.
Pourquoi s’embarasser d’un vélo lorsque l’on peut se promener à pieds.
Quel est le but ? Faire plus de kilomètres ?

C’est une question relative et pas absolue.
Et pour cela il n’y aura jamais de réponse définitive.


#9

Quand je prends mon exemple personnel: en partant à vélo, je peux 1 éviter de prendre la voiture pour monter au départ, 2 me balader sur un secteur montagneux relativement proche de la maison, 3 faire une belle descente.
À pied je ne peux pas aller aussi loin, je dois me contenter du bas des coteaux, ou prendre la voiture.

En voyant le vae comme un outil permettant d’éviter de prendre la voiture, ça se tient.

Mais bon j’aurais encore du mal à franchir le cap du vttae, je trouve qu’on perd ce qui fais le charme du vélo (le velo en général qu’il soit sur route ou sur sentiers) le fait qu’il y a des jours on en chie et d’autres on avance comme un avion et quand la descente arrive on l’apprécie d’autant plus qu’elle est méritée.


#10

Réponse du vttiste : Ben, s’amuser en descente après en avoir bavé en montée.
Réponse du Vttaeiste : Ben, s’amuser en descente.


#11

Et profiter du paysage en montée.

Accessoirement, s’inquiéter de l’autonomie tout le long de la rando.
Je remarque que sur les forums ou il est question de VTTae, la gestion de l’autonomie est le principal sujet abordé.


#12

En même temps, sans AE, faut gérer aussi l’autonomie du moteur du bonhomme. Et pareil, les petites barres elles sont pas sur l’écran mais dans le sac. :slight_smile:

Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


#13

+1 avec C14

j’ai croisé un fat VAE à Cuesmes, sur le plat, il me sucait la roue et en montée, il mettait pied à terre tout comme moi…


#14

Je vois pas trop ou est le problème. Du moins pas sur ce point.
Des différences de niveau tant physique que technique, ça a toujours existé qu’il y ait des VAE ou pas.

Que je sois en VAE ou pas, je me fais toujours allègrement doubler par des fusées (qui ne sont pas en VAE).
La seule différence c’est que, depuis que je suis en VAE, je me fais doubler moins souvent qu’avant. :wink: