[Course à pied] Et si on échangeait ?


#21

Ah si l’on ne faisait que les choses que l’on aime !!! :unamused: :laughing:


#22

C’est toujours mieux que de rester dedans à ne rien faire.

En fait en cap, j’ai presque les memes attentes qu’en VTT.un joli sentier reste un joli sentier.
Et une route plate au milieu de la plaine reste une route plate au milieu de la plaine.

Ce que je voulais dire c’est qu’à avoir les yeux sur le cardio on perdait le plaisir d’être dans les bois. Et que du coup c’est beaucoup moins sympa.

En 2 mots ou en aparté ?


#23

Je pense qu il faut que je me replonge dans les cours de physio pour être précis et te donner les bonnes infos

envoyé depuis mon cortex, en utilisant mon tronc cerbral puis le plexus brachial, mes doigts et enfin mon smartphone.


#24

Salut les gars,

Moi je suis un novice en VTT, mais en course à pied que j’ai pratiqué 30 ans, du 10 km au 100kms, en passant par les 24 heures
je suis plus en mesure d’en parler. Pour pouvoir avoir un bon rythme de course pas besoin de cardio et tous ces gadgets !!

Il faut pendant que l’on court être capable de tenir une conversation sans être essoufflé. Pour rompre la monotonie il faut varier les
parcours, et courir 5 minutes, marcher 1minute, courir 10 minutes marcher 2 minutes, et ainsi de suite jusq’à être capable de tenir
45 minutes !!!

Le mieux si on a une piscine, pas loin. Je le faisais. La piscine étant à 5 kms de chez moi, je partais en vélo, arrivé à la piscine, je nageais
un quart d’heure, et je laissais le vélo, et je rentrais en courant. La fois d’après l’inverse.

Un truc que je faisais, quand on allait chez des invités, je demandais 10 kms avant à ma femme de me laisser en voiture et je finissais le parcours en
courant.

Pour info mes records : 10 km en 35 min, Marathon en 3h00 et 100km de Millau en 10h12.
Mais maintenant je me suis mis au VTT, car j’en avais un peu ras le bol de courir

Et à 61 balais il faut se ménager !!

J’espère vous avoir éclairé

Bonne soirée

VTT1954


#25

tu sais Brup, une montre est capable de faire biiip ou de vibrer pour te signaler que t’es trop haut en FC :wink:
Pas obligé d’avoir l’oeil sur le cardio, tu peux regarder la nature tout en t’entrainant !!!


#26

l’état de forme générale, la fatigue du jour, l’entrainement,…


#27

une montre connectée n’a aucune influence sur la précision de la mesure des pulses.

le capteur au poignet fonctionne par mesure des variations de lumière retournée au capteur par le corps. Une LED émet de la lumière, et suivant les phases de battement cardiaque, le retour n’est pas le même. La mesure est très dépendante de la lumière externe qui peut polluer le capteur, de la peau de la transpiration,…
Et pas possible de mettre une telle montre sur une veste bien sur :wink:

un capteur “thoracique” mesure des variations électriques, qui sont les phases de contraction / décontraction des muscles cardiaques. Quasiment pas de pollution extérieure du signal. Le seul soucis, c’est quand tu transpire pas encore assez et que la conductivité électrique ne se fait pas bien. Mais ça se règle avec du gel.


#28

je sais pas si je suis pas normal, mais la limite où je ne suis plus capable de tenir une conversation sans etre essoufle c’est quasiment 95% de ma FC max
Je suis essouflé à partir 180bpm alors que ma fcmax c’est 185. Autant dire que je ne suis jamais essouflé (sauf si je tappe un sprint à froid)

Mais par contre, à partir de 170-175, c’est plus la lucidité/concentration qui devient difficile. J’irai pas raconter ma vie non pas à cause de l’essouflement, mais parce que dans une montée difficile, je me concentre sur le positionnement de ma roue .

c’est ce que je fais: mais c’est plus le profile du parcours qui impose de la marche quand ça devient trop raide (sinon le cardio s’emballe) et je tiens sans problème 1h15 .

Par rapport à mes premières séances de course à pied, je n’ai quasiment pas progressé (voire meme plutot regressé) dans les montées, toujours autant une quiche en descente, mais par contre au bout d’1h sur le retour je termine nettement plus frais qu’avant. (peut etre parce qu’à force j’arrive mieux à réguler ma vitesse en montée)


#29

C est ta fc max qui est pas bonne

envoyé depuis mon cortex, en utilisant mon tronc cerbral puis le plexus brachial, mes doigts et enfin mon smartphone.


#30

Merci Koyote :wink: sympa
Il y as de bons plans à faire on dirait sur le diable, vente Garmin en ce moment, la forerunner 910 hr as l’air vraiment bien sympa !!!

vente-du-diable.com/portal/ … xt-hr-noir


#31

je passe la ceinture thoracique sous l’eau avant chaque utilisation sinon il ne fonctionne pas à cause de ce pb de conductivité.
Par contre, le mien est dépendant de la pollution (electromagnétique?) extérieure.
Genre à chaque fois que je passe à côté d’un caténaire (sncf ou tram) la fc indiquée est à 235bpm. Idem sous une ligne haute tension.
or dans le 1er et dernier km de mes tours de cap depuis le taf, je traverse une voie de tram, une autoroute et une ligne haute tension : il déconne systématiquement.

Du coup sauf à maintenir les yeux sur le cardio, je ne peux pas savoir la fcmax d’une sortie puisque je sais très bien que je ne suis pas monté à 235bpm :wink: (j’ai déjà pris mon pouls manuellement, lorsque la valeur affichée était de 230, et c’est bien le cardio qui déconne)
Tout ce que je peux voir c’est l’instantané.

Au final, j’ai arrété de le porter.


#32

J’aime bien l’approche simple pour progresser, du feeling et de la progressivité ça suffit souvent (même si j’imagine qu’il en faut plus pour descendre sous 3h au marathon :relaxed:)

Impressionné par les records aussi ! :wink:


#33

Je confirme, Brup parle à fond dans les montées, même quand moi j’en peux plus :wink:
Suis un asocial, il me faut du calme dans les montées…


#34

Impressionant !! :open_mouth: Mon heros!

Je pense que c’est moi qui t’en avais parle Fred, après ma recente acquisition.
Comme le dit Koy’ , ce que j’ai voulu dire c’est que la mesure est moins precise au poignet qu’à la poitrine car il est difficile d’obtenir un contact suffisant/durable etc…sans se couper la circulation :wink:
Mais sur ce, j’ai tellement courru avec la ceinture avant que je connais mon coeur/corps et que je ne regarde quasiment plus ma montre
Du coup, le fait de m’être affranchi de la ceinture est à lui seul la meilleure des raisons, je n’ai pas besoin d’une super exactitude à mon niveau


#35

La mesure est certes bruitée mais le bruit est plus ou moins constant. Ce que je veux dire c’est que pour un coureur donné, la variation de l’incertitude de la mesure reste toujours plus ou moins la même. Selon moi, ce n’est pas grave pour un coureur donné qui travaille avec le même appareil, donc le même référentiel. Ça devient plus compliqué pour comparer des perfs entre coureurs ou comparer des mesures cardiaques entre différents appareils.
Accessoirement, ma montre ne se transforme pas en garrot pour qu’elle fonctionne. Bon, ok, je cours moins longtemps que toi…

My two cents,
Fab’


#36

Tout pareil…j’ai observe une difference d’environ -5/7 pulsations par rapport à la ceinture…donc je sais, et je m’adapte si besoin

Je deteste avoir les montres serrees de manière generale, donc c’est une remarque purement personnelle…Mais j’ai remarque que si je la laisse à une position qui m’est encore confortable, avec la transpiration, je perd facile 10 pulsations/min…Mais j’ai aussi trouve la parade en la mettant legerement derrière la tête du cubitus (qui est assez proeminente) et là j’ai un bon contact sans l’effet rosbif :slight_smile:


#37

Impressionant !! :open_mouth: Mon heros!

Mon héros ? T’exagère !!! Maintenant pour faire tout ça il me faudrait la semaine !!!

VTT1954


#38

salut,

j’ai fait enormement de trail aussi. d’ailleurs c’etait la base de mon entrainement pour le VTT.
j’essaye de reprendre depuis quelques annees suite a une hernie discale et contrairement a ce qui a ete dit, le choix du materiel est primordial, si on veut eviter les blessures.
et une bonne paire de pompe, c’est pas chere par rapport a un VTT.
je conseillerais d’abord d’aller voir un podologue qui sera capable de vous faire des semelles dynamiques, qui pourront corriger tous vos petits defauts, au lieu de les accentuer et de provoquer des blessures par la suite.
en ce qui me concerne j’ai reussi a reprendre en passant a une paire de hoka, avec des semelles qui offrent un reel amorti. avec des asics, tres bonnes pompes en passant, mes blessures revenaient de maniere chronique.
un bon amorti est primordial si on veut eviter les blessures et traumatismes.

Francky


#39

cretes-vosgiennes.jimdo.com/

Bon Michèle n’a pas envie de monter sur les crêtes le 20 août, peur d’avoir trop chaud :wink:

@Roudou: vous pensez venir ?


#40

On y songe toujours.
J’attends que Noémie reçoive son agenda pour les examens qu’elle doit présenter en août/septembre.
Si c’est compatible on y sera.
En principe la semaine prochaine on sera en mesure de décider.

Pour le moment elle est en Corse et fantasme sur le GR20 tout en faisant du vélo de route.
C’est dire si elle est motivée.