Du bon pain ?


#1

prochaine étape, faire ton pain :wink:
Et ça sent bon le pain chaud, le matin :slight_smile:


Alors, ça roule toujours ?
#2

Faire mon pain j’ai déjà fait, mais vu qu’après la levée de la nuit, après avoir façonné la pate pour donner la forme, il faut encore laisser reposer la pâte 2h, il était prêt pour midi.
Malgré le retard, il était excellent, mais trop tard pour le petit déjeuner.

Sinon pour les faignasses il y a les machines mais c’est pas aussi bon. (Au lieu d’avoir un pain au levain avec une croute comme il faut et une forme présentable, t’auras un pain de mie en forme de parallélépipède…)

Donc autant aller rouler pour aller chez le boulanger
.


#3

j’adore ton 2nd degré et tes idées préconçues… dans une machine à pain, tu mets la farine, les farines, les ingrédients que tu veux. Et je peux te garantir que le matin, c’est pas du pain de mie qui sort de ma machine à pain de fainéant. Le seul truc juste dans ta phrase, c’est le coté “pavé” du pain.

PS : si ton pain lève 2h et qu’il est seulement prêt à 12h… je veux pas savoir à quelle heure tu te lève fainéant :wink:


#4

Pour avoir gouté du pain fait à la machine ok la mie est meilleure que du pain de mie de chez carrefour (Cora pour les nordistes) mais ça ne vaut pas du pain fait par un bon boulanger.
Celui que j’ai fait à la main en prenant mon temps (de la veille 18h au lendemain 11h) ressemblait à un bon pain de boulanger .

Et puis il n’y a pas qu’une question ingrédients, t’as pas les mêmes temps de levée/repos avec une machine, c’est aussi important que les ingrédients
J’avais au moins 3 phases de repos : la première (1h) pour le levain, la 2eme (4-5h mais du coup j’ai laissé 8h) pour la levée, 2h encore pour laisser reposer les boules + la cuisson.
À la màp :wink: il faut combien de temps ?

Par contre ok c’est pratique la machine. (Mais pas autant que d’aller chez le boulanger)


#5

Je suis un peu du même avis que Brup : ce que je qualifie de “bon pain”, c’est un pain avec une croûte qui craque (et ça avec une MAP, on oublie, ou alors elles ont progressé par rapport à celle qu’on avait), une mie élastique (pas un truc qui part en morceaux sous le moindre effort), avec des trous de toutes les tailles et évidemment du goût.
J’ai essayé aussi de cuire du pain dans mon poêle de masse : je n’ai jamais réussi qu’à sortir de là un truc dur voire proche du béton.

Au final, il y a autour de chez moi, qqs boulangers qui bossent bien, et je leur achète mon pain. D’ailleurs je trouve que le qaulité des pains vendus en boulangerie a fortement augmenté ces 15 dernières années. Fini ou quasiment fini, le pain moulé à la mie toute serrée qui après une heure sur la table part en poussière.


#6

Ouais … bah moi je n’ai pas de machine à pain, quand je le fais moi même c’est 2h entre la préparation et la cuisson. Je passe devant deux boulangers pour aller au collège mais autant aller au supermarché vue la qualité, mais si je passe exceptionnellement devant un bon boulanger j’en profite et je charge le congel :smiley:


#7

T’avais pas attendu suffisamment que ton four baisse en t° ?

Je suis d’accord pour la MAP, y’a pas de croûte.
Les boulangeries font un peu du meilleur pain mais te le vendent cher !

Ici on a du bol, malgré l’isolement (relatif). Un couple de jeunes (vu de mon midi la trentaine quoi) a ouvert un fournil bio en juillet avec pains au levain naturel cuits dans un four à bois. Ils sont excellents et à 10 bornes donc ça force à sortir en vélo :slight_smile:
Et la boulangerie du village fait une tourte au seigle pas dégueu non plus (avec une croûte bien épaisse et fort cuite). Avec un bout de beurre dessus, ça m’a rappelé des souvenirs d’enfance de Bretagne…

On a un triptyque idéale pour ne pas se lasser :

  • miche bio Carrouf’ (pou un pain de grande distrib’ il est bien)
  • ceux du fournil
  • la tourte du village.

Avec ça on peut tenir l’hiver :wink:


#8

bah tu vois, le pain de mie, j’y touche pas, ya rien dedans si ce n’est de l’air… et le pain du boulanger, je n’y touche quasiment plus parce qu’il me semble bien trop léger par rapport à mon pain "machine"
Je précise, je n’utilise pas de préparation toute faite, qui donne une espèce de pain de mie comme tu achète. Mais je sélectionne mes farines (bio) complètes, au sarrasin, à l’épeautre, au seigle, à la châtaigne… et là, 2 voire 3 tranches au ptit déj et t’es calé pour la journée ! rien à voir avec du pain de mie ou du pain “standard” de boulangerie.

Pour la croûte craquante (je m’en fiche), le pain qui se délite,… bah “il suffit” de bien gérer la quantité de levure, de sucre, de sel en fonction des ingrédients. Et sélectionner le bon mode de chauffe, croûte fine, moyenne ou épaisse !

6h sur mes cycles standards, mais personnalisable bien plus long

le boulanger, c’est pratique quand tu habite une (grande) ville
par contre quand t’as pas de (bon) boulanger à porté de main…


#9

En gros, faut soit un bon (enfin un qui colle avec ses attentes) boulanger, soit une bonne MAP avec les bons ingrédients.

Je pense que la hausse de la qualité que je ressens sur les boulangers (et même les pains de supermarché) est due au boom des MAP (2005-2010) qui a obligé les boulangers à se sortir un peu les doigts.


#10

D’accord avec carbone.
Je sais pas si c’est la concurrence des map ou des grandes surfaces, mais la qualité des pains de boulangeries s’est considérablement améliorée en 10-15 ans.

Le pain blanc qui ne nourrit pas et qui sèche en 2h (et auquel j’ai l’impression de faire une intolérance) c’est fini.

En fait de manière générale avec la course effrénée au low cost , les artisans sont obligés de monter en gamme pour suivre et survivre.


#11

Vous connaissez le boulanger de Cucugnan ?
Un personnage !

Quand tu vois le pain qu’il produit, tu en salives d’avance… Jamais vu une pâte aussi souple.

(c’est l’hiver, les sujets vtt sont rares… Semaine pro on cause raclette… :wink: )


#12

Dans les boulangers étonnants, j’ai entendu une fois sur France Inter, un boulanger (breton je crois) qui n’avait pas de vendeu.se.r : il met son pain à dispo dans le “magasin” et les gens laissent ce qu’ils veulent. Le plus fort : ça marche ! il s’en sort très bien ainsi.

Je l’ai retrouvé, c’est lui : lesvoivres88240.over-blog.com/20 … asse-en-br : le lien dans le texte envoie sur une vidéo : le personnage attachant !


#13

je pense plutôt que c’est la concurrence des supermarchés !
tu connais combien de gens qui achètent leur pain en supermarché et combien qui le font eux-mêmes ?


#14

fini fini… on en a encore souvent en RandoNet, surtout dans les formules pieds sous la table


#15

Du coup j’ai la pression pour le grenet :wink:


#16

Bof, perso je trouve pas que les boulangeries ont un meilleur pain… Plus cher, c’est certain, boulangerie luxueuse c’est certain aussi, qualite en hausse pas vraiment.
Hormis une boulangerie Bio sur Figa avec cuisson au feu de bois qui est pas mal, mais vraiment tres chere, finalement les GS font du pain correct souvent de meme qualité que le boulanger pour moins cher.
Total, j’achete en gros une fois par semaine et je congele.


#17

Je ne parle pas aux gens qui achètent leur pain au supermarché :laughing: :laughing: :laughing:


#18

Déjà que le parcours vont être nazes, t’as intérêt à trouver du bon pain (surtout le bon pain pour chaque personne :stuck_out_tongue: )

hein ? ah oui :mrgreen:


#19

Cela fait environ 20 ans que je fais mon pain.
C’est chouette à faire et avec l’habitude on glisse sa préparation entre autres activités.
Des grands des petits , des ronds des carrés des plats. De comme ici, des comme la bas.
Il y a une foultitude de recettes et de pratiques à explorer avec la pâte à pain.
C’est très amusant et créatif.
Et depuis quelques mois j’utilise un four à vapeur qui donne une texture et un croustillant étonnant.
J’en suis fan.

Du coup je suis systématiquement déçus par les productions de boulangers dont globalement la qualité me semble en baisse.
Sauf un qui vend son pain à l’arrière de sa camionnette sur le marché artisanal du village.
Ce gars fait partie des exceptions. Il cultive son blé bio et fabrique ses propres farines.
Et en sort des pains au levain exceptionnels.
Il possède un équilibre parfait entre ferments lactique et levures.
Je rêve d’arriver à cultiver un levain de cette qualité.


#20

Déjà que trouver des parcours qui vont plaire à chaque personne ça va être compliqué, si en plus je dois gérer un pain personnalisé je vais pas m’en sortir :wink:
J’espère juste que la boulangerie à côté du gîte est correcte parce que j’irai pas descendre à gre ou chez moi tous les matins :wink: