Eclairage Velotaf' / Route


#41

/Mode Brup ON
Oui mais il faut penser à avoir des allumettes sur soi et à remplacer la bougie quand elle est usée …
et puis là, on est au début de la moto …
/Mode Brup OFF
:smiley:


#42

Visiblement, visiblement. C’est vite dit.


#43

j’ai comme l’impression que cette phrase va devenir culte ! énorme Brup :vttsmile:


#44

:smile:


#45

J’ai reçu mes loupiotes. Belle facture cela sont le solide. Le mode diurne dépote grave. Même en plein soleil doit falloir avoir la vision d’une taupe pour ne pas voir. Ça éclaire aussi un peu en latéral. Jauge pour la batterie et quand on ralume la lampe reprend le dernier mode sélectionné . La nuit ça doit finalement bien éclairer dans les zones sombres. Mais je cherchais avant tout à me signaler aux autres usagers. Contrat rempli semble t’il.

Seul petit bémol pour un usage urbain, quand on les retire pour un arrét, faut une grosse poche.


#46

J’ai complétement oublié de mentionner ce point faible, désolé :confused: Pour mon usage uniquement urbain, le fait de ne pas avoir un éclairage latéral est presque un défaut, au moins pour l’arrière. Ca diminue mon sentiment de sécurité… Au point que, régulièrement, je regarde pour trouver un modèle plus diffusant, moins directif

Fab’


#47

C’est pas grave, car en fait je vais séparer probablement le kit : la lampe avant pour mes trajets vélotaf (etre vu dans les contresens cycliste et aussi dans la circulation dans les rétros) et la lampe arrière pour mon vélo de route pour être vu de loin (dans les petites routes il y a peu de voitures mais c’est parfois le paradis de Jacky Fangio :angry:) .

Pour la vue latérale sur mon vélo de ville, j’ai actuellement une lampe qui ressemble à cela :

Sinon je pense investir dans des réflecteurs de rayon.


#48

Petit retour sur les Zecto. En mode jour ça dépote grave et je constate des réactions de la part des voitures qui se décalent plus vite. Pour la lampe arriére difficile de me louper. J’adopte pour les sorties route ! Fabrication solide et qualitative, bonne tenue à la charge. Adopté et je conseille. Merci @Fab de l’info


#49

Le mode jour ca a un vrai intérêt ?
Ok quand il pleut parce qu’il peut faire sombre , mais en plein jour quand il fait beau ça sert à quoi?

Pour étayer mes propos: plein soleil en été c’est 50000 lux , lampe de vélotaf au Max c’est 100 lux… peanuts


#50

Ca sert à éviter le “oups je vous avais pas vu” auquel on a du mal à croire mais qui physiologiquement est tout à fait plausible.

Le cerveau effectue un travail sélectif de la vision.
Lorsqu’il conduit le tomobiliste il cherche à piloter son bolide et à identifier les dangers.
Et parmi ces danger il cherche les autres tomobiles et pas souvent les cyclistes.
Il a beau être sous son nez, s’il ne cherche pas à le voir ben il ne le voit littéralement pas.
Le flash lumineux du vélo est un élément d’alerte qui a une chance d’attirer son attention.

En vélotaf, de jour comme de nuit, j’ai toujours les feux allumés.

Le test suivant est souvent utilisé pour illustrer le phénomène:


#51

Ha? Nous on n’a pas de gorille sur nos routes. C’est propre au Nord?


#52

Plein. Avec le dérèglement climatique il en arrive des palanquées.
J’ai encore du lacher le chien ce matin dans le jardin pour chasser celui qui s’attaquait à mes lignes de poireaux.


#53

Roudou a répondu. J’ai acheté ces loupiotes justement pour rouler de jour. Sur route libre le feu arrière se voit à plus de 1km. Au moins tu es identifié par le totomobiliste qui déboule à 80kmh (pour ne pas dire 100…). Sans loupiote il te distingue (surtout si tu es en noir avec le bitume en fond) en gros à 200m. Là il es sur toi en 8s.

En ville il faut chopper l’attention des conducteurs qui ne te calculent pas toujours (surtout avec le téléphone ! :rage:). L’expérience est réellement probante, même en plein soleil dans les contre-sens cycliste, les voitures réagissent largenent plus en avant que sans la lampe.

Avantage de ses lampes, les différents modes. Un mode flash 250 lumens pour le jour et des modes plus softs pour la nuit.


#54

Avec mon feu de route arrière en plein jour les gens me voient et respectent mieux les distances je pense !
Je le ressent réellement j’ai fait un chouilla de macadam cette année !


#55

Ok je comprends les arguments d’autant plus que le vélotaf ne se fait rarement à 13-14h .
Le matin un flash de 250 lm ça se voit ok, de même qu’en soirée à l’automne.
Le soleil n’est plus vertical à ces heures, les rues en ville sont à l’ombre. Ok je vous rejoins.

Maintenant l’été en plein soleil, vous croyez vraiment que le flash sera visible ?


#56

250 lumens ca ne se voit pas l’automne en soirée, juste il éblouie. C’est impossible de regarder la lampe sans cligner des yeux en mode diurne. 250 lumens en flash en plein soleil tu le vois vraiment bien.


#57

Du coup vos lampes sont alimentées par batteries (vae) ou par dynamo ?
:wink:
Blague à part , ça me fait penser que l’interrupteur de ma lampe de vtaf est hs, bloqué en position on . En fin de compte, que le phare soit tout le temps allumé, c’est pas grave


#58

C’est même mieux non ? Bush Muller fait un phare de dynamo avec un mode diurne, et une batterie tampon pour les arrêts.


#59

Généralement les feux de “jour” sont censés être plus diffus pour être vu sans éblouir.


#60

Oui tu as raison. Ce que je voulais dire c’est que lorsque tu es dans le jour d’une soirée d’automne, comme tu le décrivais, 250 lumens ça éblouie. C’était pour te dire que en plein soleil 250 lumens ça passe bien. Pour les soirs d’automne il existe des modes plus soft bien sur.