La maladie de Lyme....


#1

(je poste ici car ça concerne bien le vélo…)

Ayant découvert il y a quelques jours que j’avais la maladie de Lyme, je crois qu’il est important de vous alerter ou tout au moins vous infomer (si tant est que je sois pertinent pour cela).
La fiche Wikipédia est bien faite (http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme), j’en reprends les points clefs. Je vous invite à compléter cette page si besoin. Notez que la page de Wikipédia est plutôt alarmante, à l’opposé d’autres sources du Net comme Doctissimo par exemple (http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1238_lyme.htm)

1) C’est quoi la maladie Lyme ?
C’est une maladie bactérienne qui est apparue en 1976 et qui connaît un essor étonnant/inquiétant : elle est la plus courante des maladies vectorielles transmises à l’Homme dans l’hémisphère nord. En France, on la trouve surtout dans le nord est.

2) Comment on l’attrape la maladie de Lyme ?
Par morsure de tiques :

Les tiques se plantent dans les cuisses, les jambes de façon générale. Assez rarement dans le haut du corps. Il est important, après chaque sortie, de bien s’inspecter pour vérifier que l’on a pas une tique sur soi… Bien regarder dans les plis de la peau, sous le cuissard, au niveau des rebords des chaussettes. Vous êtes plus protégés si vous portez des vêtements longs. Les tiques font parfois à peine 1mm et sont alors à peine visible à l’oeil nu.
Pour retirer une tique : toujours avoir un pince à tique et retirer la tique en la dévissant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour éviter qu’elle ne vous contamine par régurgitation :


Si la tique est retirée proprement dans les 36 premières heures, il n’y a rien à craindre. Bon, ça fait 5 ans que j’ai une pince à tique dans la voiture, une autre dans mon CamelBack, une autre dans l’armoire à pharmacie de ma maison, ça a pas empêché que…

3) Comment je sais que j’ai été piqué ?
Facile : à l’endroit où la tique vous a contaminée/mordue, il y a point rouge puis un anneau rouge autour, comme une cible :

Dès que vous voyez ça, vous ne traînez pas (2-3 jours max.) : vous allez voir le toubib qui vous mettra immédiatement sous antibiotiques pendant 2 semaines.

4) Comme je sais que j’ai la maladie de Lyme ?
C’est plus compliqué. Dans la plupart des cas, on ne voit pas la piqure que j’ai mentionné en 3. On ne la voit pas, on n’y fait pas attention, on n’y pense pas. Et c’est là que ça devient embêtant car la maladie de Lyme est une maladie (i) dormante (ii) en 3 stades. Dormante signifie que vous portez la maladie de Lyme et qu’elle peut se réveiller et vous prendre par surprise. Parfois au bout de 6 mois, 1 an, 10 ans.

5) C’est quoi les stades de la maladie de Lyme ?
Stade primaire : c’est la piqure décrite en 3 (point rouge entouré d’un anneau), qui est souvent dans la partie basse du corps. On est dans le premier mois qui suit la morsure. Si ce n’est pas douloureux, il y a parfois des maux de tête, raideur de la nuque, etc. Autant de symptômes que vous avez probablement pour d’autres raisons. C’est, selon moi, impossible de corréler les symptômes à la la maladie de Lyme, excepté la cible rouge. Détails : fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de … e_primaire
Stade secondaire : On est ici de quelques semaines à quelques mois, voire quelques années. L’infection se répand dans le corps. Symptômes classiques : arthrites sur toutes les articulations, fatigue récurrente, et plaques. Des plaques migrantes sur le corps : elles apparaissent, s’etendent, disparaisent sans laisser de marque pour ré-apparaître, parfois plus grande (une trentaine de cm), plus petite (une dizaine de cm). On reste dans le domaine de plaques en forme de cible : rouge au centre et un anneau espacé. Faites attention, la peau n’est pas forcément rouge foncé, c’est parfois à peine rosé…



Bref, on est ici dans une phase qui craint : risque de méningite, paralysie asymétrique, etc.
Détails : fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de … secondaire
Stade tertiaire : Si vous n’avez pas été traité ou insuffisamment traité, les symptômes précédents s’accentuent, comme par exemple changement de couleur/texture de la peau, lymphocytome à proximité du visage (c’est un petit bouton un peu violacé en surface, voir : fr.wikipedia.org/wiki/Lymphocytome ), complications articulaires et/ou cardiaques, etc. Il peut se passer des années avant de voir cette phase qui, parfois, ne vient pas.
Détails : fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de … _tertiaire

6) C’est quoi le traitement ? On en guéri ?
Le diagnostic se fait grâce à une prise de sang, éventuellement complétée par un test particulier pour être sûr que nous ne sommes pas face à un faux-positif de Lyme (i.e. : tous les symptômes sont plus ou moins présents mais ce n’est pas Lyme). Plus vous êtes pris tôt, plus vous aurez de chance de guérir et vite… Idéalement, on parle d’une prise en charge dans les 3-4 premiers jours de diagnostic en phase primaire… Le traitement, ce sont des antibiotiques en piqûres pendant une dizaine de jours.
Toutefois… les traitements semblent encore mal compris, peu efficaces. Certains antibiotiques semblent mêmes inefficaces (fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme#Traitement). Si les symptômes réapparaissent, vous consultez immédiatement. Soyez prudent, l’issue de Lyme, c’est l’issue de la vie en général.

La difficulté pour Lyme est de corréler les différentes phases et les symptômes.
Je vous demande juste un truc : faites super attention à ces tâches en forme de cibles… Si vous en voyez, vous filez chez le médecin immédiatement. Ca vous évitera bien des tracas.

Voilà, prenez soin de vous, achetez une pince à tique, auscultez vous après chaque sortie, ne tardez pas,
Bises,

Fab’Lyme
ps : et pour les fanas de la théorie du complot : fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de … terrorisme :wink:


Le cercle des amateurs de bon goût (Jacky Touch inside)...
#2

Bien bien bien. Rien a dire Dr fab. J’ ajoutrrai que la recherche de la bactérie est moyennement efficasse car le test n est pas fiable.il fait souvent faire deux prélèvement sanguin. Pour ce qui est du traitement il y a un consensus pour définir un traitement anti bio de 14 a 21 jours. Avec de l’amoxicilline. Sinon super compte rendu !


#3

Ils sont pointus tes articles. Bien


#4

Mais tu as vraiment attrapé ce truc ou c’est un copié collé d’un texte entier ?


#5

J’ai Lyme… :neutral_face: J’imagine que c’est pour être assorti aux touches Green Lime de mon spad… :wink:
Le texte est une partie des échanges que j’ai eu avec mon toubib, l’épidémiologiste, le labo d’analyses, couplé avec des données venant de Wikipédia, et des photos prises dans Google Images.

Fab’


#6

Remet toi bien ! Bon courage


#7

Mon chef s’est choppé aussi cette crasse, mais le problème avec lui c’est qu’il a fallu du temps pour poser le diagnostic , il a été salement arrangé, mais il n’y a pas eu de séquelles.
Soignes toi bien Fab et ne prend pas ça à la légère (dans le sens : prend bien tes médocs).


#8

La fille de Carole l’a eue aussi. Plus de symptôme depuis (3 ans environ).

Tu te souviens de la tique ? développement de la réaction combien de temps après ? là t’es sous antibio ?


#9

Article très explicite … Merci Fab!
Pour ce qui est du reste…soigne toi bien!!


#10

Je pense que c’est lors du VosgesNet, en mai dernier : mon coup de foudre avec le sapin m’a probablement permis de rencontrer la bestiole. 3 jours plus tard, j’avais une réunion à huis-clos, 8h-17h, à Toulouse. Pendant la réunion, je me passe la paume de la main ma cuisse et je sens, à travers mon jean, une petite boule. J’ai tout de suite pensé à ça. A la pause de 10h, je file aux toilettes : tique ! Bingo ! Elle était déjà balaise. J’ai réussi à m’éclipser à 12h pour aller dans une pharmacie, acheter un pince à tique, m’installer et désarmer la bête. Ce jour-là ou dans les jours qui ont suivi, j’avais une cible parfaite : un petit point rouge à l’endroit où était la tique et un petit anneau bien rouge espacé de 2 ou 3 cm. Puis plus rien. Puis tâches migrantes et arthrites.


#11

Et après ça tu accuses ta roue alors que ce sont tes articulations qui grincent… :slight_smile:
Soigne toi bien !


#12

Soigne toi bien fab , vais faire gaffe aussi …


#13

Hop hop, soigne toi bien

en plus de la maladie de lyme, les tiques peuvent refiler la méningo-encéphalite verno-estivale (aussi appelée encéphalite à tiques) pour laquelle il existe un vaccin préventif, conseillé pour les personnes se rendant régulièrement dans les zones sensibles (faudrait d’ailleurs que je passe me faire piquer tiens !)


#14

Soigne toi bien Fab’ !

Par contre j’allais faire le même complément que Koy’, les cas sont peu fréquents mais si ça tourne mal c’est super grave !

Je prévois de faire ce vaccin pour ma petite famille.


#15

Merci pour toutes ces informations. Ma mère l’a aussi attrapée en jardinant mais elle n’a jamais vu la tique ou la nymphe qui l’a piquée. Elle a été diagnostiquée alors qu’elle avait une fièvre moyenne persistante et plus de force. Après plusieurs mois de traitement elle semble guérie.

Bon courage Fab’

P.S.: c’est vraiment nécessaire et utile le vaccin contre la méningo-encéphalite verno-estivale ?


#16

Non je pense pas. Je me renseigne sur le sujet


#17

Oui stp ça m’intéresse aussi.
En général, je me méfie des vaccins…


#18

Méfiance ouais bon y a quand même des vaccin indispenssable


#19

Bon évitons le débat vaccin :slight_smile:

Pour la MEVE, la question se pose surtout si on fréquente beaucoup l’alsace, le sud de l’allemagne, la suisse et en continuant vers l’est

C’est très virulent et potentiellement létal chez les enfants en particulier, alors même si c’est que 1% des tiques qui sont porteurs, dans ces coins c’est pas une mauvais idée.

Ailleurs, je ne sais pas, attendons les infos de Doc BJ ! :slight_smile:


#20

http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-Lyme_court.pdf

un peu de doc sur la maladie de lyme