Le café des cyclistes


#5

J’ai ce qu’il te faut.
Tu gambades dans la forêt.
Pas 3 minutes plus tôt tu as débusqué un chevreuil qui s’est enfuit quasi sous tes roues.
Puis tu tombes sur ça:


Rien moins qu’une autoroute en construction.


#6

Faudra quand même qu’un jour on nous définisse ce qu’est le flow :mrgreen:


#7

Juste pour pas continuer le HS sur le post initial…

Pour rouler par ici (le var coté mer) en plein été, si tu veux assurer les horaires et être sûr de pouvoir rouler, c’est la route. Les chemins, dès qu’il va y avoir du vent, ce sera interdit.
Après, faut aimer rouler avec les caravanes et camping car… Et c’est quoi cette histoire d’horaire en vacances? C’est pas interdit ça normalement?


#8

Et si on préfère la chimay au café (des cyclistes) ???


(Une au coup et de temps en temps je précise :wink:)

Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


#9

moi je sais moi je sais !!

le flow !! alors en fait cette notion est apparue dans le vtt, grâce à un certain Hans Rey , qui dans les année 2000 à quitté la compétition de haut niveau pour se lancer à la quête des plus beau trail du monde sont livre relate tout ces faits, mon exemplaire est dédicacé de la main du maitre. Dédicace réalisé un soir chez lui à laguna beach après un ride magnifique à mount wilson !! (ambiance nostalgique )

bref le flow se défini par la particularité d’un trail à dérouler de façon fluide et naturel tout simplement. c’est ce qui donne cette sensation de faire un trail continue et fluide… bref un pur bonheur !



#10

Voila… Le flow pour comprendre il faut l’avoir vécu :slight_smile:
Plus serieusement c’est en general la difference entre un sentier pas specialement optimisé pour les VTT et un autre fait pour.
Flow est triop souvent confondu avec piste lisse alors que c’est pas ca. On peux avoir du tres technique qui a du flow. C’est plutot le fait de ne jamais avoir l’impression de devoir s’arreter sur un virage ou un obstacle mais que tout s’enchaine de facon naturelle sous tes roues.
En gros dans un sentier qui a du flow, si il descend, t’as jamais besoin de pedaler pour reprendre le rythme.
Pour des amateurs comme nous, c’est le type de sentier qui procure le plus de plaisir car le rythme n’est jamais haché et on se se retrouve pas a la limite de l’OTB des que y a un rocher plus gros qu’un autre car on arrive dessus a 4 Kmh.


#11

Marrant quand j’ai vu le titre du sujet, j’ai pensé à la marque à la marque de vêtements à la mode “Café du cycliste” : gapette obligatoire, style élégant, branché et tendance (si t’as la barbe c’est encore mieux). Comme si RL faisait une bonne pub :mrgreen:

Mais non ouf je suis rassuré, ça va tourner autour du vtt et surtout autour de la bière ? Il y déjà un topic pour ça :smiley:


#12

Ah oui c’est vrai il y a cette marque … tu oublie de préciser que ça coute une couille en plus les fringues (soit une couille de moins que les fringues Rapha :stuck_out_tongue: ).

Pour la bière il y a un topic dédié effectivement


#13

Comme un chemin de halage alors ?

Fab’flow


#14

Très jolie selle :wink:

Fab’


#15

Pour avoir roulé 2 étés, à 7h du mat y’a personne. Quand les routes sont désertes la pratique de la route se fait bien. Je trouve qu’il y a moins de monde que chez moi, car sur la côte tout est concentré sur le bord de mer.

L’histoire des horaires c’est 1 pour rentrer avant la chaleur et surtout parce que ma femme m’attend pour aller à la plage avec les filles, car elle a besoin de moi


#16

Et ca on a le droit


#17

Je pas comprendre la question ? :open_mouth:


#18

N’était-ce pas une affirmation ?

Fab’contentdAvoirunTrollThread :mrgreen: 8)


#19

Mais le droit de quoi ? De faire une mare ? De prendre une photo ? de poster une photo ???

RL content que le fab soit content dAvoir un Troll Thread :wink:


#20

Les anciens doivent se souvenir du Pleasure Crew. Comme son nom de l’indique pas, le Pleasure Crew est une asso Lyonnaise de promotion des pratiques “alternatives” du VTT. Dans les années 2000 ils faisaient des pistes d’enduro quand le mot n’existaient pas en VTT et jouaient à saute-doubles dans les champs de bosses du coin et certains membres de cette asso sont aujourd’hui des pros. On a fait qq sorties avec eux, dont l’inauguration du Bike Park des Gets en 2005. La figure marquante du Crew c’était Marc (à gauche sur la photo) qui se démenait comme un beau diable pour faire vivre l’asso et qui était généreux au possible au guidon de son spad.

Hier au taf’ notre voisin dans l’immeuble de bureaux où je travaille, est venu chercher un colis. Ça faisait 10 ans qu’on ne s’était plus revu, je me suis retrouvé nez à nez avec Marc himself ! Le monde est petit ! Il a à peine changé physiquement et coté vélo, à midi, en sortant du bureau, il a descendu les escaliers sur son spad;-)


#21

C’est le pilote qui a le “flow”, pas le sentier.
Tout est question de niveau.
Un sentier roulant sera fluide pour tout le monde.
Sur un sentier plus technique, les bons auront le “flow”, les autres seront toujours en relance.


#22

Pas du tout. Un sentier roulant peut avoir 0 flow. Imagine un sentier super roulant avec ligne droite, epingle, ligne droite, epingle.
Tu vas aller a mach 12 dans les bout droits, monter sur les freins comme un malade pour passer l’epingle et ainsi de suite. C’est roulant mais y a zero flow car tu seras de longue a casser ta vitesse avec des freinage de bucheron (et un pro meme si il passera les epingles plus vite que nous, il montera quand meme sur les freins apres la ligne droite vu qu’en plus il sera plus rapide que nous dans cette meme ligne droite).
Un sentier technique peut avoir du flow comme ne peux pas en avoir meme pour les meilleurs si par exemple ca arrete pas de tourner hyper sec et donc que tu ne pourra pas conserver ta vitesse.

Le niveau du rider a un role c’est evident mais sur un sentier sans flow, un tres bon limitera les degats mais c’est pas pour autant que le sentier aura du flow…


#23

HPman c’est le Crododile Dundie de VTTnet :mrgreen:

"Alors ça flowte Pote ? "


#24

vends paire de ztr flow 27.5