Les bières de VTTnet....


#1381

Quelle est cette bière ?
Une réponse par personne


#1382

Ninkasi blonde ! :facepunch:

Fab’


#1383

Même pas !!!


#1384

Ninkasi c’est sûr.
La triple alors ?


#1385

Voilà !!!


#1386

Meilleurs vœux à tous :wink:


#1387

:+1::+1::+1::+1::+1:


#1388

Un grand cru pour cette nouvelle année :heart_eyes:


#1389

On peut faire vieillir des bières ?

Si oui lesquelles ? A la cave comme les vins ? Combien de temps ? Pourquoi ?

Oulala que de questions ! :sweat_smile:


#1390

Oui, mais debout, pas couchées.

Les bières “vivantes” (non pasteurisées) à l’idéal, fermées avec un bouchon, sur levures. J’ai fait vieillir une caisse de Chimay Grande Réserve 5 ans : la bière avait gagné en rondeur et en douceur.
J’ai bu aussi une bière de la brasserie à vapeur de Pipaix qui avait 15 ans : elle avait quasiment perdu toutes ses bulles et se rapprochait d’un porto : pas mal, mais pas grandiose non plus.


#1391

Excellent !
J’irai voir à mon caviste préféré et en mettre de côté quelques espèces sympa


#1392

C’est pas donné à toutes les bières non plus.
Les bière vivantes comme le mentionne carbone sont le plus souvent à boire dans l’année de leur production. Les bières de grandes brasseries sont stabilisées et résistent bien au temps parce que d’une manière ou d’une autre elle ont subi des traitements qui leur permettent de survivre. En revanche les productions artisanales sont plus sensibles et ont tendance à perdre en qualité une dizaine de mois après leur production.


#1393

Ah mince, j’ai dit des conneries, oups !


#1394

Bah pas forcement.
Certaines bière sont, à l’origine, conçues pour de longes gardes.
C’est même un débouché de plus en plus exploité car cela permet de mettre une fameuse plus value sur ces productions spéciales.

Mais se dire, je vais laisser vieillir une bière pour l’améliorer ça ne va pas forcement fonctionner.
Ton expérience avec la bière de la brasserie de Pipaix l’illustre assez bien.
Bon déjà, je gars de la brasserie à vapeur de Pipaix est aussi capable de foirer ses bières dès le départ. De sorte que l’idée de la faire vieillir est un choix plutôt téméraire.

Par exemple la brasserie de l’Augrenoise remplace gratuitement les bouteilles vieilles de plus de un an qui n’auraient pas encore été consommées. Parce que le moment idéal pour la dégustation, c’est entre 5 et 10 mois après la production. Ensuite elle perd irrémédiablement en qualité.


#1395

Merci pour le complément d’infos !


#1396



Une petite bière pour apprendre le patois savoyard