MillauNet 2018 : du 19 au 21 octobre2018


#451

oui… non… une chute peut être anodine… ou le sembler !
Une amie, Lorraine Truong, a encaissé / enchaîné plusieurs chutes… jusqu’à celle de trop

Oublier des moments de la journée parce qu’il y a trop à retenir, c’est pas bien grave
Oublier des moments à cause de la chute… ça vaut le coup d’en parler à son médecin :wink:


#452

Oui quand t’as survécu plus de 24 h


#453

le lien que j’avais mis ne doit pas être accessible pour vous
voici u, autre qui devrait être OK

https://photos.app.goo.gl/BQa3TPVPuTcUvh8P7


#454
  • Mais on est où la ?
  • à millau
  • ah ok on est à millau… mais on est où là ?

#455

Il vous a fait ça ???


#456

Qui ça ?


#457

Franck. …(Lorenzo oui je sais :upside_down_face:)


#458

Franck comment déjà ? :blush:


#459

I… Je crois un certain monsieur I


#460

Y sait plus ce qu’il a fait, apparemment !


#461

Mais non, je faisais allusion à Lorenzo


#462

A qui ? :thinking::wink:


#463

Salut à tous !
Une première magnifique pour le novice que j’étais ! Tout était absolument génial et parfait !
Du TOP niveau à tous les points de vue ! Je garde aussi des images pleins la tête avec une agréable impression d’être parti une bonne semaine :slight_smile: Wahou !!
Un peu bizarre le lundi au boulot, envie de descendre les escaliers du bureau 3x3 pour éviter des racines imaginaires ou des gros cailloux :joy:
Merci à tous pour ce super moment de partage, une belle équipe de passionnés, heureux d’avoir fait la connaissance de chacun ! Très content d’être sorti de ma zone de confort et j’ai appris un paquet de truc tout au long du week-end :smile:
Merci Seb pour la super organisation et tes encouragements dans les descentes qui me piquaient ! :smile:
J’y ai bien pris goût, je crois que je dois monter en gamme pour poursuivre, nan ?? :wink:
Merci Francky pour le co-voiturage.
Bref, merci pour tout c’était génial et envie de recommencer :slight_smile:


#464

Bon alors maintenant direction paladru pour une journée rando rencontre !!!


#465

Bienvenue ici @VTTric … et +1 avec Big Jim pour Paladru


#466

Paladrudrudru


#467

Bienvenue à toi ici VTTric ! tu as bien résumé ce qu’est un randonet :slight_smile:


#468

Et si je faisais un petit CR ? Il y a 3 jours à raconter alors « petit » risque de ne pas être le mot le plus adéquat, mais bon, je vais essayer.

Le jeudi 13h30… enfin 13h35 je retrouve chez @Seb , lui même, @Jul, @Francky et @VTTric.
On charge le vano de Francky.
On est 5, ça rentre tout juste. Dire qu’au retour, il y aura @Kiwilefruit en plus. Seb essaye de nous rassurer en nous disant qu’au retour on aura consommé les victuailles.

La route se passe bien, concours de selfies, on passe le viaduc de Garabit

et puis on arrive à Millau pour le coucher de soleil

On arrive au gite, avec sa belle salle:

son vélo de cheminée:

Nous sommes rejoints par les sudistes (@Hpman83 son père @Patrick83 , @Carquo, accompagnés de Kiwi) après s’être quelques peu perdus sur le Causse
et puis on commence le randonet comme il se doit:

Le soir tout le monde se couche tôt par anticipation des 100km et 4000m de d+ annoncés par Seb (qu’on ne fera pas de toutes façon)


#469

Après un petit déj aux petits oignons… enfin plutôt aux oeufs, bacon, céréales, pain confiture, préparé les sandwichs, on entame ce randonet.


Le départ est exactement le même que le randonet de 2016: une courte montée casse pattes à froid, à peine le temps de chauffer (enfin si il ne faisait pas froid) qu’on arrive déjà à la première descente, censée être l’une des plus technique du week end.

Perso, je ne suis pas trop dans mon assiette. Et bien sûr, le cercle vicieux de la confiance en vtt, va faire que je vais faire toute la descente à pied. Du coup, je ne vais pas pouvoir trop en raconter sur cette descente. Je me rappelle jusqu’elle arrive à la Mona.
Je retrouve tout juste des photos qui correspondent à la plage horaire sans que je puisse en dire plus.
Là c’est Francky, que je n’ai vu que de dos pendant ce randonet:


Là c’est Eric, et j’apprécié d’avoir quelqu’un derrière moi à prendre en photo (oui parce que le truc con qui arrive parfois, c’est que je trimballe mon apn, mais comme je suis dernier je n’arrive pas à en prendre)

Là c’est Millau:

Après une liaison à plat sur route, jusqu’à Millau, on entame la remontée pour aller chercher la 2ème descente. J’ai toujours un peu de mal, mais j’arrive à accrocher Patrick, en mode économie sur son VAE. On papote tranquillement.

Arrivé en haut, je mange un peu et ça commence à aller mieux (hypo après le petit dej, bizarre).
On commence par un peu de liaison sur un joli sentier à plat (photo à main levée)

La deuxième descente est plus cassante, mais moins fuyante que la première.

Là encore je trouve de belles photos sur une partie en traversée que j’ai du mal à situer:

Je trouve ce coin super chouette

Le GO tout sourrire:

Jul et Carquo

Après la descente, un peu de liaison, pas franchement plate, on passe devant de jolis villages

Et puis bon à un moment donné, il faut rentrer dans le randonet, arrivé à la Cresse, la montée à 15% sur le Sonnac met tout le monde d’accord. Heureusement que des tables de picnics nous permettent de remplir un peu les estomac

Après cette montée, on encore encore de la liaison, notamment par un champ clôturé. Je ne vais pas revenir dessus, mais plutot poster une photo du champ:

La descente du vallon de la Rouvière me permet enfin de retrouver pleinement mes sensations.
Profitant de l’arrêt imposé par la chute de HPMan que lui seul pourra raconter, je sors l’appareil photo pour prendre quelques images dans un joli virage à 180° :slight_smile:

En bas c’est Peyreleau joli village avec son chateau, dominé par ses “tours” naturelles sur le causse Méjean

Et puis là il faut remonter. Alors il y a une route pour remonter, mais aussi un sentier qui la coupe. La première partie du sentier passe tranquillement, une pente qui se remonte, des épingles pas trop sérrees. Et puis on coupe la route, ça se raidit, pour finir par devenir trop raide. Là pour le coup quelques watts en plus dans le pédalier j’aurais pas dit non. :wink:

On arrive à une bifurc. Le GO propose à ceux qui sont fatigués d’écourter. Seb nous propose une boucle avec une 1/2 descente, suivie d’une 1/2 montée vers l’Ermitage St Michel. Ce qui ne nous dit pas c’est qu’on n’est qu’à la moitié de la montée, puisqu’on n’a fait que 300m sur les 500m de d+ de remontée avant le début de la 1/2 descente.
“Ah mais le dénivelée sur le plateau, il ne compte pas”
Il ne compte peut être pas, mais pour mes jambes ça compte. En fait pour être tout à fait honnête, Seb se reprendra en disant
“Il ne compte pas dans le topo, mais ça compte dans le dénivelée total”

Surtout que le sentier ne fait pas sembler de monter, il y a meme des épingles !
Arrivés en haut du sentier, on rejoint une route et… on continue de monter jusqu’à une chapelle.
Petite descente sympathique (qui ne compte pas), pour se reposer un peu, et puis bon au bout d’un moment on finit par arriver enfin à cette 1/2 descente.

Seb nous met en garde par rapport à une grosse marche au milieu de la descente. Et Francky part en tête. Arrivé à la marche Francky est déjà passé depuis longtemps, il n’a meme pas du voir la marche :wink:
Parmi le reste du groupe, personne ne sent de franchir l’obstacle.

On reprend, il y a des jolies couleurs. J’aurais bien pris une photo, mais je suis dernier.
Plus loin, Kiwi m’interpelle, alors que tout le monde est arrêté. Je ne comprends pas sur le coup: “quoi il faut passer où”
Ah Francky est à terre. Il y a un arbre en travers du chemin. Et Francky s’est pris une branche qui dépassait dans le casque.
Il est un peu sonné, mais ça a l’air d’aller. On est en fait au bas de la 1/2 descente près d’un beau belvédère sur la Jonte

ou comme ça:

La 1/2 remontée, c’est une mac. Elle est franchement jolie, je l’aurais bien prise dans l’autre sens. Mais là j’ai plus les jambes pour la remontée. Je suis bien cramé et je me fais attendre.
Arrivé en haut (c’était plus court à remonter que la montée précédente qui ne comptais pas :wink: ), on décide d’écourter car il va bientot faire nuit.
Après un bout de descente sur sentier, dans lequel Julien va faire une belle figure, on terminer la descente par le bitume (ça ne compte pas, donc on a le droit) et on arrive au gite.

Quelques uns vont faire 10min de vélo en plus pour porter le D+ à 2000m. Perso ça me suffit comme ça.

Le soir après l’alligot, l’ambiance est plutot calme. Ca change des randonets avec @Carbone . Mais rassurés vous, on est juste fatigués :wink:


#470

Au départ du deuxième jour, je décide de faire l’économie d’une veste pour ne pas m’encombrer. Quelle erreur de débutant !
On commence par de la descente caillouteuse (qui ne compte pas). Ca part doucement, Seb devant, suivi de Kiwi, suivi de Francky. Je suis dans la roue de Francky et Cyril dans la mienne.
Mais je veux pas dire, Francky traine ! Alors je fais 2, 3 zigzags pour économiser mes freins et puis bon, je sais plus ça accélère, et on arrive rapidement à la route, dans un trou où il fait bien froid.

On attend, il parait que Cyril a crevé. On attend. Comme je me les gèle, je remonte à pied voir ce qui se passe. Là HPMan me sort qu’à suivre mes trajectoires pourries, il a crevé … -:wink:
En tout cas, il en est à mettre des mèches dans le pneu

On finit par repartir. Aujourd’hui, je me sens mieux que la veille. Pas de sensations bizzares. Surtout qu’on prend une piste tranquille pour remonter à Roques Altes .
Enfin sauf pour Cyril qui doit encore bricoler son pneu

Pendant ce temps la vue est sympa avec une mer de nuage dans les vallées

A Roques Altes, on prend la descente qui démarre sous cet arche :

Enfin pas tout à fait Seb et Eric partent faire une autre descente.
La notre de descente, commence par une série de marche que seuls Francky et Cyril auront franchis intégralement.
La suite est plutôt ludique, avec quelques passages raides et fuyants, mais moins de gravelle qu’il y a 2 ans quand je m’étais un peu trop rapproché du pneu arrière de Seb.
Et enfin on termine par de joli virages en sous bois:

Pour pas qu’il y ait de jaloux :wink: j’ai la même avec Kiwi :

On traverse la route et on enchaine avec la descente du Riou Sec. Sympa, une pente assez faible, de nombreux passages un peu techniques dans des rochers, le tout avec la brume matinale

Même endroit mais dans l’autre sens:

En bas au village de la Roque, on attend un petit moment que le GO et Eric ait finit leur tour

Une fois le groupe reconstitué, on reprend notre chemin et on monte comme il y a 2 ans la route de Pierrefiche. Une route qui se monte bien.
Sauf que comme la veille, au village de Pierrefiche, en fait on a fait que les 2/3 du deniv, ça monte encore pas mal pour atteindre le sentier du moulin de Corre, mais ça ne compte pas.

On atteint enfin la descente. C’est une jolie descente en virages à 180 pas trop serrés (on ne va pas appeler ça une mac et des épingles non plus, il ne faut pas déconner :wink: ), ce qui rend la descente d’autant plus ludique.

J’ai bien aimé (en terme esthétiques cette portion de sentier)

Cyril a de nouveau des problèmes de mèches :wink: , le temps qu’il répare, ça va me laisser le temps de faire des photos:

La descente se termine au moulin de Corre avec encore pas mal de débit dans la Dourbie

Encore un pb de mèche pour Cyril, il va finir par avoir une coupe gratuite :wink: Et pendant que les premiers prennent le sentier qui remonte en face, il met une chambre dans son pneu.

La montée on l’avait fait il y a 2 ans

Put… j’ai une photo de Francky de face, je l’a met elle compte double:

Eric, un peu plus haut dans l’effort

La montée nous permet d’arriver au village de St André de Vézines, où l’on va pouvoir manger nos victuailles.
Cyril en profite pour chasser quelques épines de sa chambre à air, décidément !

Pendant ce temps d’admire les stickers VTTnet sur le beau vélo de Carquo

On repart (sauf Cyril qui répare mdr) le ventre plein, pour remonter de nouveau à Roques Altes. On fait juste un petit crochet par une petite descente courte et sympa. Mais comme elle est sur le plateau, elle ne compte pas, donc je ne vais pas en parler plus que ça.

A Roques Altes, on retrouve les rochers

son arche

Mais surtout, on va prendre un joli sentier de crête panoramique.

avec comme souvent dans le coin, de nombreux chaos

ou encore comme là

La descente qui suit et bien longue. J’aurais pu m’arrêter prendre plein de photos parce que c’était classe, on va faire tout le tour des rochers. Mais c’était si bon que je ne suis pas arrêté.
Je n’ai que ces 2 photos, d’abord d’Eric avec le chateau de Montméjan à gauche:

et puis Patrick, même endroit, mais dans l’autre sens:

A vrai dire, le GO avait dit “vous suivez le balisage rouge et vous vous arrêtez au village”. Les premiers sont passés rapidement au village de Montméjan (3 maisons, ce n’est pas un village) et se sont donc arrêtés tous en bas.
Après le chateau, il y a une longue portion en balcon, plutot rectiligne. La suite est plus cassante, avec de beaux passages techniques rocheux, enfin personnellement je l’ai trouvée cassante, je me suis meme demandé comment @Crystel faisait . Par contre, Cyril l’a trouvé smooth.
Malgré tout j’ai bien apprécié, en particulier sa longueur.

En bas de nouveau à la Roque, le groupe se sépare. La moitié remonte directement au gite. Le reste se fait une dernière petite descente avant de remonter.
On remonte de nouveau la route de Pierrefiche, on a moins les jambes que la première fois.

La descente qui suit est vraiment énorme, tout en enchainement de pifs-pafs (pas de l’épingle serrée, mais du virage ludique)
Ca valait vraiment le coup.

Dernière remontée au gite un peu dure, surtout le GR à la fin. Et puis comme la veille on termine à 19h avec 1980m de d+.

Le soir Seb nous explique la réforme des status de l’assoce. jusqu’à 0h30.

Je terminerais le cr un autre jour.