[Mini CR] journée enduro aux Saisies


#1

Salut à tous!

Dans l’idée de profiter de rouler entre voisin, Francky avait proposé une session mixte Bike Park et enduro aux Rhonalpin et à ceux de passage.

Francky ayant déjà fait du teasing sur cette sortie, en voici le compte rendu vu de manière très objective par moi même :smiley:

Un petit tour de piste cyclable + 1h30 de train, me voilà arrivé à Chambéry où Francky et ses enfants m’attendaient ! Quelques minutes de route plus loin nous voici arrivé Chez Francky pour l’apéro avec un paysage à rester dormir à la belle étoile !


Un briefing sur la journée du lendemain, préparation du vélo de Francky et une partie de course de voiture sur circuit géant plus tard (où je me fais déjà semé! :wink:), nous rejoignons les bras de morphée pour une courte nuit.

Petit déj peu après le lever du soleil sur le décor de la veille, rien que pour ça, ça vaut le coup de se lever tôt !

On charge les vélos direction Alberville pour prendre une remontée en bus jusqu’aux Saisies. A part nous un groupe de 5 jeunes aux vélos hétéroclites (du gros enduro carbone au xc Btwin) monte dans le bus. Il y a 30 emplacements vélo dans la remorque du bus. Au fur et à mesure de la montée le bus et sa remorque se remplissent.

Nous sommes les premiers à descendre au bas du bike Park pour démarrer sur un premier enduro “rouge”, mon vélo et coincé, tire un peu fort et gloups la durite de commande de la tige de selle s’arrache…Argh, comment vais-je faire ? Ce n’est pas xc le programme ! C’est descente d’enduro en montagne! Pour une fois je « béni » Koy’ d’être un peu plus petit que moi et donc d’avoir mis une tige de selle un peu plus courte qui me laisse quelques cm de marge pour la baisse un peu manuellement :wink: :smiley: !

La première descente (Adret’naline) se passe bien, elle est jolie et pas difficile assez variée, sa quotation doit venir en parti des chiffres associés : ~6.5km pour 800mD- Un pur plaisir, la journée va être top ! ! !
http://cloud.vttnet.org/index.php/s/chTUa5l3dBPyvgm
Durant cette première descente, Francky a failli perdre un frein qui se desserrait et moi un shifter (je crois que c’est là). 3 tour de clé et ce fut réglé.

Pas de bouclard à beaufort pour essayer d’injecter de l’huile avec une seringue pour débloquer la tige et la baisser…

Seconde navette (gratuite) pour partir d’un peu plus haut et attaquer une nouvelle descente enduro rouge (la Bikette). La pente est plus prononcée, plus technique. Je ne suis pas du tout à l’aise avec ma selle trop haute et en passant une petite marche avec un peu de pente je me retrouve en mauvaise posture…et vlan au tas… Suite à cet avertissement, j’ai retiré la tige de selle complète pour pouvoir me mouvoir au-dessus du vélo. la descente est sublime avec des épingles des marches des racines, bref pas mal de cassant, pas mal de pente par moment, des mini sauts naturels ou qui y ressemble… quel plaisir, mais quel plaisir ! Environ 8km pour 1100m d-

Nous attendons la dernière navette un poil plus bas que beaufort et découvrons que pour 4 km nous devons payer le même prix que pour monter depuis albertville… c’est un peu dommage (du moins le montant), mais quelques part quand voit le service mis en place et les navettes gratuites depuis beaufort, c’est surement un peu un moyen de rentrer dans les frais…

La dernière navette est archipleine, nous sommes obligé de mettre les vélos dans le couloir du bus.

Début de la dernière descente au programme Dev’Albertville ~17km et 1700 md- classée noire cette descente est monstrueuse! On retrouve tout ce qui a fait de la bikette une descente sublime mais en plus ! Plus pentue, plus technique, plus longue, plus cassante, plus d’épingle, plus de marches ! Vers le haut, du moins c’est mon impression, mon câble de dérailleur arrière casse (2mois seulement!) et je me retrouve sans tige de selle et sans dérailleur arrière, c’est aussi la seule descente avec une partie montante vraiment marquée (250mD+), j’en passe une partie en danseuse jusqu’à me faire exploser le cardio et une partie en marche rapide pour essayer de ne pas faire prendre trop de retard à Francky qui m’attend déjà régulièrement dans les descentes ! Un court portage nous conduit dans la partie la plus technique de la journée que je couperai de 20m environ par manque de lucidité. retour sur le vélo une épingle avec quelques grosses racines et roches que je crois passer avec brio jusqu’à e que dans ma tête résonne la voix de Cedric “Chute Jean rené, Chute à l’arrière du peloton” bref je suis tombé mais je ne sais pas comment ni pourquoi, a part que ça s’est fini en OTB, le souffle coupé, et 2 douleurs aigus sur le dessus de la main droite et l’épaule droite une douleur plus faible à 2 cm au-dessus du poignet droit. Je remonte sur le vélo pas très confiant mais le reste de la descente, négocié prudemment, redevient un régal !


J’ai toujours un peu de mal avec les épingles, notamment celle à droite=> faut vraiment que je travaille ça! Francky dit qu’il va devoir s’entraîner au Nose Turn ! ça promet !:wink:

Arrivé sur la piste cyclable, remise en place de la selle (ça fait 28 km que je suis debout et sans 15 sans dérailleur + les descentes, je suis mort ! :wink:

Nous arrivons à la voiture à leur prévu pour que je puisse prendre mon train du soir !
Plus que 15km de piste cyclable pour être de retour à la maison, un peu fatigué mais tellement heureux!

Merci Francky d’avoir organisé cette superbe journée de m’avoir reçu chez toi et encore désolé d’avoir eu autant de soucis mécaniques !

C’est quand la prochaine date ?

Séb’


#2

Et bé, je comprends mieux la comparaison que Francky avait faite avec Toto :smiley:

Pour les épingles, , j’ai aussi une difficulté à virer à droite. Le we dernier, j’ai tenté des “nose turn” : ça m’a aidé : non pas pour le déplacement latéral de roue arrière (souvent ridicule), mais pour la correction de position sur le vélo que ça m’impose : pour faire un nose turn, il faut être plus sur l’avant, du coup, j’étais mieux positionné pour passer l’épingle.

En ce qui me concerne, les épingles que je ne passe pas, c’est le plus souvent par peur (de la pente, de la marche, de la racine, …) : je me retrouve trop en arrière sur le vélo (position de sécurité) et ça ne passe pas.

Tu viens au VosgesNet ? y’aura de la bouclette à épingles :wink:


#3
  1. remercie ma Maman de pas avoir mangé trop de soupe :wink:
  2. en cas de casse du câble, une petite astuce consiste à le sortir de la manette et de l’enfiler directement dans le dérailleur, le plomb au niveau de la butée de gaine. Tu te mets sur une vitesse intermédiaire, tu sers le câble comme en temps normal et roule ma poule ! Avant une montée ou une descente, tu peux même rerégler la position du dérailleur

Les Saisies, c’est un chouette coin pour 2/3j de vtt, on a apprécié les mêmes spéciales enduro du coin, complètes, avec du sentier naturel, des racines, des cailloux, de la “tourbe”, des épingles,… toujours ludique, jamais dangereux. Le bike park, ça reste du bike park, artificiel, c’est pas mon truc.
Un coup il faudra aussi que je prolonge vers le cormet de roselend, c’est magnifique !


#4

@ Carbone, je ne connais pas Toto… Ca réputation le précéde ! :wink: pour les vosges, j’espère bien, mais je ne sais pas encore…
Les épingles, pour moi c’est aussi psychologique je pense

@ Koy’, je vais essayer de retenir ton astuce avec le cable cassé, là j’ai serrer au max la vis de butée du peti pignon, mais je n’avais gagné que 1 pignon…
les saisies c’était vraiment top, j’ai adoré la partie enduro, le bike park nous n’y sommes pas allés.
PS tu as quelque chose de prévu le 5/6 aout ?

Séb’


#5

[quote=“sebastien t”]je vais essayer de retenir ton astuce avec le cable cassé

[/quote]

sinon encore mieux, un câble neuf au fond du sac :wink:

[quote=“sebastien t”]PS tu as quelque chose de prévu le 5/6 aout ?

[/quote]

rien de définitif pour l’instant


#6

Ah put… fait iech de pas en avoir été :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: Un CR qui fait envie +++++


#7

on peut remettre ca dernier samedi ou dimanche d’aout. apres il n’y a plus de navette et il faudra ce rabattre sur les 7 laux…pas tres grave…