Old School et compagnie


#1

Quand ça veut pas faut chercher et on trouve :slight_smile:

Voilà à la demande pas général des VTT qui sont passés par chez nous avec lesquels nous avons roulé et parfois roulons encore… Mais ça va, ça vient !


Muddy fox Adventuer, en tube de chauffage mais avec des haubans qui finissent sur un wishbone (1989) Donné contre bon soins


MBK BAROUDEUR en super état en Vente


Bianchi le 1er VTT de Pepette (vendu)

La suite demain…


#2


Un beau Scapin Oto’s (2003) Roule à Paris maintenant


Le Sunn 5000 de Benco full d’origine (1994) roule de temps en temps en ballade le long de la Somme.


Un Sunn Tox (1996) Donné contre bons soins


#3


Le Sunn 5000 (1993) full d’origine sauf la selle, roule à la montagne maintenant.


Le Sunn 5000 maxe machine de Pepette (1995) Montage xt+xtr, Kooka, FSA SLK, syncros Fourche Marzocchi bombers


Le golden bike de PACO cadre proto DIX montage XTR, XT, Fourche Marzocchi xc 500 gold


#4


Sunn 5000 cadre de 1995 monté et offert contre bons soins


Un de mes préféré un Sunn Revolt GP avec une fourche Obsys sco


Un Minerva de 1992 j’en ai fait un single speed Hyper léger


#5

Nos titanes…


Un Lapierre de 2000 monté full XTR m950 et un Van Nicholas Tuareg en cours d’optimisation.

Et puis Marie and Paco sur leur VTT


Sont manquants le Peugeot Team Grisley, un Revolt noir électrique de 1995, le Santacruz HECKLER qui arrive la semaine prochaine et le RM Slayer…

Voili voilou…


#6

Certains s’éclatent autour de leur Commençal, d’autres collectionnent toute la gamme Sunn et s’habillent Sunn. :open_mouth: :smiley:
Fab’, les patients atteints de Sunnite aïgue sont identifiés, envoie les p’tits hommes blancs.


#7

Je suis sans voix :slight_smile:
Collectionner les tableaux, je comprends.
Collectionner les femmes, aussi.
Collectionner les emmerdes, je vois.
Mais comment les vélos ?!? Et surtout des Sunn’s ??? Des Sunn’s !!!

Ce type est dingue :slight_smile:)))

Fab’


#8

Dingue ? Ah oui, dingue de la vie et j’adore !

Et surtout des Sunn’s ??? Des Sunn’s !!! chacun sa croix n’est ce pas ?

Ah mais Sunn, c’est Sunn ! Avant Commençal, il y a eu Sunn !

Mon 1er VRAI VTT fut un Sunn Xircuit maxe de 1996, je l’ai vendu en mai 2015, dans un état nickel mais sans la fourche Obsys 40 que j’ai remplacé par une Duke à la demande du nouveau propriétaire, J’en ai eu d’autres ensuite. J’avoue que je passé beaucoup de temps à entretenir les cadres. Mais cela fait partie du jeu, c’est vrai que les liaisons boitier/bases/haubans avaient tendance à s’oxyder, fallait être vigilant.

J’ai choisi Sunn parce que là où je vivais, c’était Cannondale/Giant/Lapierre/Rockrider ou des œufs. Ce qui m’a fait craquer, c’est la géométrie, le look, le sérieux du vélociste qui avait monté une petite team Sunn (des acharnés du matos et du chronos, moi j’y étais pour le fun, le VTT c’était un complément d’entrainement…)

La géométrie correspondait pile poil à mes attentes, j’ai adoré mes “Revolt” (bon j’avoue ils cabraient un peu à part cela, j’en faisais ce que je voulais)…

Bref, oui j’ai aimé Sunn, jusqu’en 1999… Puis c’est devenu du n’importe quoi. Un jour, je suis monté sur un Scapin ! Bingo, je retrouvais les sensations de fun, plaisir, efficacité… Je regrette de ne pas avoir eu de Commençal Pasta Power, j’ai hésité à cause du peu de terrain de jeux là où je vivais. Et puis le XC, me polluait le cerveau :laughing:

Je vais faire du grand vide chez nous, garder uniquement deux Sunn, les titanes, le Peugeot Team Grisley, le Santacruz Heckler, le RM Slayer… Et puis, je prendrai un 27.5 titane, j’attends la sortie d’une nouvelle petite marque Française pour faire un choix.

Je te sens un poil allergique à cette marque Fab :mrgreen:
Allonge toi, ici , il faut que l’on parle ! :neutral_face:
Ne sois pas timide, dis moi tout :unamused:


#9

Non, pas du tout. Je suis juste allergique au marketing. Sunn en est l’exemple type dans le monde du vélo (en France en particulier). Mais c’est pas grave, j’t’aime bien quand même :slight_smile:
En tout cas, c’est très sympa de partager tout ça.

Fab’


#10

Tu as raison en partie mais il y avait l’esprit, la dynamique, le fun, le rêve… Des prix exagérés aussi, puis à partir de l’année 99, le grand n’importe quoi à commencé… :frowning: :frowning: :frowning:

Tu m’aimes bien quand même, malgré ma Sunnista aigüe ! Bah c’est cool ! :wink:

Une dernière tite photo de mon Sunn proto pour la route… Je pense à m’en séparer lui ou un Revolt… Mais j’ai vraiment besoin de faire de la place. Tu vois avec le temps j’évolue mais il me faut beaucoup de temps…



#11

Aaaaaahhhhh!!! Les Michelin Wildgripper :slight_smile:))


#12

Le Peugeot Team Grisley de Pepette



#13

Le Maxe et le Revolt GP : top !

Sinon faudra qu’on parle du positionnement des leviers de freins … :wink:


#14

Yes !

J’ai corrigé le tir juste après la photo :mrgreen:

C’est tout une grande polémique la position des leviers de freins. Surtout pour moi qui ai eu les poignets cassés, j’ai du mal à plié ma main gauche. C’est souvent bizarre sur mes VTT qui roulent souvent. :unamused: :unamused:


#15

C’est pas l’angle le problème … cherche encore :mrgreen:


#16

Quand on roule au milieu des betteraves, le positionnement des leviers de frein… c’est un peu comme le grand plateau quand on roule en montagne: on s’en tape.


#17

Un indice ?


#18

Il faut deux doigts d’intervalle entre le grip et le serrage du levier de frein voyons !!!


#19

Alors là, franchement faut m’expliquer parce que je roule comme ça depuis le début de l’âge de pierre ! :mrgreen:

On aurait oublié de me dire un truc ??? :laughing: :laughing: :laughing:

Quand on a connu les “mini cintres” où il fallait économiser la place pour monter tout l’équipement !

Merci pour l’information en tout cas !


#20

Ça dépend de plein de choses, de l’ergonomie du levier de frein entre autre, et des préférences de chacun !
Sur les freins “actuels” (hydrauliques surtout) les leviers sont assez compact et “fluides” pour permettre le freinage à 1 ou 2 doigts
Pour avoir une bonne position du levier par rapport a ta main sur le grip et freiner à 1 ou 2 doigt, il faut qu’il y ai un espace de 2 doigts entre ton grip et le levier :wink:
Les leviers de frein à patin ou disque mécanique par contre sont parfois dur à tirer et 2 doigts suffisent pas, alors on les rapproche du grip pour freiner avec 3 doigts, ça devient pénalisant pour la tenue du cintre quand ça tabasse
Mais je le répète, c’est au goût de chacun :exclamation: