Randonet tour 2019 - projets


#81

On peut aussi se dire que l’on fait un calendrier avec, disons 2 dates “fédératrises” et ensuite des dates dont an sait que tous ne pourrons pas venir mais qui sont une opportunité de rouler ailleurs ou autrement. L’Italie en est une mais la Normandie, le sud-ouest, etc… en sont d’autres. Il y aura moins de monde mais est-ce grave ?


#82

A mon avis non. Il vaut peut-être mieux faire plus de rencontres réduites, plus faciles à organiser et tout aussi plaisantes à rouler, que d’essayer de ne faire que de grosses rencontres.


#83

Personnellement
J’ai toujours suggére de mixer les deux. D’avoir un ou deux rendez-vous centrés et accessibles
Et plusieurs rendez vous plus exotiques plus typés
Qui permettraient soit de faire découvrir des spot sympa. Comme l’Italie (que ce soit en ligurie, au lac de garde dans les dolomites ou autre) ou bien un DH net ou enduro net au porte du soleil par exemple qui contente ceux qui sont bon dans la discipline ou simplement ceux qui veulent progresser
. Bref proposer de tout avec des organisation différentes qui sorte du cadre traditionnel d’un randonet (proposer de l’autonomie en gîte à l hôtel 9 étoile +spa jaccuzi et… Bref vous m’avez compris…


#84

C’est vrai.

j’ai mis 11h pour faire Ludres/Nice en passant par la Suisse (où il y avait plein de bouchons comme d’hab’)

Pour les Belges faut ajouter encore 3h, au bas mot.

Ouaip, et c’était boooon !

Le truc c’est que quand on covoiture, pas de souci pour se taper plus de 5h de route. Seul c’est chaud. Là les lorrains ont un peu molli ces derniers temps on va dire …

Oui, c’est évident. Chercher à satisfaire tout le monde, c’est s’interdire de décider, ou faire tous les randonets dans le Beaujolais pour être au plus près de tous.

Il y a de tops destinations là-bas, mais pas de membres de VTTnet, enfin pas d’actifs sur une période longue.

En fait on est tous d’accord, j’ai l’impression. :wink:


#85

Aucun pb pour faire des randonets éloignés que ce soit en Bretagne, Normandie , Belgique , Italie , Norvège , Utah, etc . Ceux qui ont envie de venir, viennent. Les autres tant pis pour eux

Mais par contre, il ne faut pas venir faire la morale à ceux qui ne pourront pas venir, hein ?


#86

Ouah, quelle bonne idée. Avisez moi un peu d’avance et j’en suis!


#87

Reste à prendre en compte la potentielle désillusion du GO s’il s’est arraché à faire des recos, trouver un gîte, un traiteur etc … pour 4 personnes.


#88

Peut-être que le GO peut se concentrer sur les traces sur ce genre de rdv. Et que l’hébergement soit plus souple. Un gîte conseillé, mais chacun se gère.


#89

Le tarif ne sera alors pas le même, car ça n’est pas le même boulot pour lui. Et puis certains ne louent qu’à des groupes, pas en individuel.


#90

ca depend je pense bcp de la region… Dans le Sud, c’est galere pour trouver un gite. Par contre des locations de chambre d’hote pour 4 a 6 personne c’est super facile a trouver.


#91

Si on parle de rencontre à 4 ou 6 personnes, il y aura moins d’ecart. Et si rencontre en Norvège par exemple, y’a moyen de s’engager bien à l’avance.
D’ailleurs en parlant de Norvège, je risque d’y aller un peu par là-bas, avec le frangin qui y part en vadrouille sur les 2 ans à venir…


#92

Prend contact avec @MrsFreeze, peut-être que tu pourras aller une bière avec elle :wink:


#93

4 personnes c’est déjà pas mal.
En fait, sur des randonets exceptionnels comme ça, pour ne pas se retrouver tout seul , il faut changer de mode d’organisation :

  1. s’inscrire 6 mois à l’avance
  2. sortir de la logique go/gm. Tous les inscrits participent à l’organisation
  3. pas de recos, mais glaner un Max d’infos sur les forums et sites de partage de trace
    Et là t’es sur de ne pas te retrouver tout seul 3 semaines avant le randoent

#94

Oui sur un truc loin, y’a organisation à l’avance.
Sur un truc plus proche, comme l’Italie, en comité réduit, ça peut-être plutôt gérer au dernier moment, avec par exemple des personnes qui connaissent.


#95

Comment savoir s’il y aura 5 ou 15 personnes ?


#96

Si on s’y prend 6 mois à l’avance pour l’inscription , tu le sauras


#97

Oui et s’il y en a qui disent “je sais pas encore, je verrai”, il se débrouille pour l’hébergement…


#98

Après sur des destinations entre les 2 : ni à l’autre bout du monde , mais quand même pas à côté (Italie nord, hautes Alpes) , l’idée c’est aussi d’y rester plus que 2.5j .
Par contre il y’a un pb de coût dans les randonets. Il faut viser moins cher que 50€/jour pour prolonger au delà de 3j sinon personne n’aura les moyens de venir


#99

Moins cher que 50€ en pension complète, ce n’est peut-être pas évident. Après, plus de 3j, ce sera peut-être du petit comité (vu que pour se libérer 3j sans sacrifier les vacances en famille c’est déjà chaud), et l’hébergement pourra être plus facilement adapté.


#100

Quand tu viens de loin, une journée de plus ça permet de rentabiliser le déplacement. De plus sur ce spot, il y a de quoi faire visiblement.