Reco grenet

grenet
randonet

#1

Suite du sujet Alors, ça roule toujours ? :
Test déplacement de cr


#2

A la base, il devait faire un temps de m… aujourd’hui. L’après midi n’étant pas si mauvaise que ça, je décide d’aller profiter pour aller faire une reconnaissance pour le grenet.
Bien sûr arrivé sur place, il pleut sur le lieu de départ (alors qu’il faisait correct partout ailleurs). Mais comme, c’est pas méchant, allez j’y vais quand même.

Je me décide de monter au col de Baure, le départ c’est la route du col du Coq. Une belle ascension en vélo de route.


Passé la bifurcation de Saint Pancrasse, je me laisse tenter par un chemin pour aller au Baure.

Des jolis passages roulants, mais aussi quelques poussages. Par contre, à ce moment là, une pluie froide (accompagnée d’un peu de grésil) et le vent se fait ressentir… Brrr… J’ai pas prévu l’équipement d’hiver, faut pas que ça se refroidisse plus.

je termine l’ascension en poussant les pieds dans la neige. Il y a des traces de pneus, je me dis, au moins, je ne suis pas le seul à être passé par là en vélo.

J’attaque la descente du col du Baure. Au début, c’est sympa, un joli sentier en sous bois. Et puis ça plonge. Première épingle à gauche, purée elle est serrée celle là et surtout elle expo.
Dans les traversées le sentier est propre, mais par contre il est étroit, et la pente est bien soutenue. Première épingle à droite, ça pourrait passer, il y a de la place, mais non il y a plein de racines. Globalement le départ de la descente me rappelle une descente au dessus de Bourg d’Oisans (qui arrive au hameau de la Paute), avec du gaz, des épingles hyper serrées . A part ça c’est joli. Après ça devient plus facile et j’arrive rapidement à la maison forestière du Manival.

Alors je ne sais pas si c’est moi qui ai régressé en technique, ou les conditions de fin d’hiver (encore pas mal de feuilles), mes pneus lisses que j’ai pas changé depuis l’été, le fait que c’est ma première sortie (digne de ce nom) de l’année, mais je m’attendais pas à quelques de plus facile au regard du topo dans singletrack.fr ou vttour.fr :
http://www.singletrack.fr/sentiers/col-du-baure,89.html (regardez les recommandations)
http://www.vttour.fr/topos/col-du-coq,424.html (plus facile après le col de baure…)

Je passe de l’autre côté du torrent (c’est pas évident à traverser). Le sentier n’est pas des plus roulants au début, mais progressivement ça devient de plus en plus ludique.

J’arrive à une bifurc, c’est soit je me tape un portage, pour redescendre derrière, soit je descends maintenant pour remonter par la route.
Je choisis la 2ème solution, grave erreur. Aucun intéret à descendre, c’est la balade dominicale des gens du coin, ça fait descendre dans les lotissements, et puis surtout ça fait une grosse remontée pour enchainer avec la deuxième partie
Surtout qu’il y avait une belle mac sur la 1ère solution(*) (objectivement, je ne pense que la première solution était plus longue, et je n’avais pas temps)


La remontée est dure, je passe devant une tour médiévale, pierre grosse et j’entame la descente du meme nom. Elle est bien ludique ça passe bien. Arrivé en bas, nouvelle remontée, cette fois en poussage, car c’est bien glissant. La descente derrière est bien glissante mais passe bien quand meme.
La suite j’arrive encore à me souvenir des sentiers ludiques de Man jusqu’à rejoindre la piste des réservoirs.

Après j’ai essayé de retrouver les sentiers de Man, j’ai trouvé les principaux, bien ludique dans l’ensemble, mais j’ai raté quelques variantes. D’ailleurs je vois ces sentiers sur la carte papier et pas sur la carte sur le smartphone. Enfin bon peu importe, c’est un détail.
Par contre à la fin je suis dégoûté, il y avait un sentier qui partait d’un fort, et qui permettait de descendre assez bas. Le départ est tout barricadé : propriété privée etc.

Du coup, faudra que je modifie la fin. J’ai viens de voir en consultant open street map, que j’aurais pu rattraper le chemin plus bas.

Bilan de tout ça, et bien j’en sais rien. J’ai l’impression d’avoir fait une reco pour rien, je ne suis pas plus avancé que ce matin et qu’il va falloir que j’y retourne. Faudrait que refasse la descente avec quelqu’un d’autre au mois de mai.
C’est chiant maintenant j’ai des moments où j’ai plus aucune confiance et où je dois descendre à pied. Alors pour évaluer objectivement le niveau d’un sentier quand c’est comme ça, c’est impossible.


#3

Le Grenet… Y en a qui vont souffrir… Je serai bien venu mais je suis tellement loin maintenant. :sweat_smile:


#4

Je viens de le faire.
Le déplacement de posts réclame le niveau “modérateur”.
Tu n’avais pas les moyens pour le faire.


#5

Bah non ça marche pas.
Bon sinon j’ai retrouvé une vieux fichier gpx avec les traces que je cherchais+ les fonds de cartes open street map qui sont plus complets.
Il va falloir que je fasse du découpage, collage de traces.

Autre chose pour la fin du parcours j’ai trouvé 2 options possibles :slight_smile:
( Discourse il est chiant à mettre un smiley à chaque fois que je écris deux points)

  • soit ne pas faire la dernière descente et remonter directement au gîte
  • soit descendre tout en bas pour terminer et faire une navette pour remonter au gîte

Et pour le sentier qui est bien engagé, au vu des commentaires que je lis sur le net , de la difficulté technique annoncée (3/5), je me dis que c’était moi qui n’était pas en confiance et qu’il n’y a pas de raison que ça ne le fasse pas.
Donc il va falloir que je refasse le parcours dans des bonnes conditions+reco d’une option gros mollet.

Va falloir que je fasse le nécessaire pour reprendre confiance en commençant par changer mes boudins qui sont usés jusqu’à la corde.
Il faut que je vérifie aussi la hauteur de ma fourche, si par hasard elle ne remonte pas.
En tout cas ça m’inquiète, si je peux plus faire une seule descente technique, je suis mal barré pour faire les recos.
Ce qui m’embête c’est que ça fait depuis le mois de septembre que ça dure.


L'emoticotron intempestif
#6

Moi j’aime bien cette option :slight_smile:


#7

mais t’as pas roulé les 6 derniers mois :wink:
ça fait surtout 6 mois que tu aurais pu faire l’entretien ouais :smile:


#8

Pour la fourche je l’ai envoyée en octobre chez novyparts.
Pour les pneus, j’avais posté la photo des les pneus et un certain carbone m’avait répondu quils étaient ok.
Apres la confiance c’est compliqué, c’est avant tout dans la tête


#9

et tu l’as réglée depuis ?


#10

Au retour de révision le comportement avait l’air ok.
Mais là, on tire des plans sur la comète. J’ai pas la fourche devant les yeux au moment où j’écris ce message.

Je le dis juste qu’il est possible qu’une perte de confiance soit liée à un pb matériel (type fourche trop basse ou manque de grip) parfois il ne faut pas grand chose.
Et mon souci c’est que je vais sentir un gène au pilotage mais contrairement à d’autres qui identifieront précisément le pb (ex compression lente) moi je vais commencer par psychoter, descendre à pied et n’est que le lendemain ou je vais me poser les bonnes questions


Reprendre confiance
#11

Pour revenir au grenet
je me suis amusé avec editgpx ce soir, pour rassembler les bouts de traces que j’avais. J’obtiens un mélange de traces reconnues et de traces non reconnues, mais ça permet déjà d’avoir un aperçu de la distance et du D+.
Pour cette journée (on va appeler ça J1 par commodité), j’obtiens_:

  • une trace moyen mollets (sans remontée) de 33kms / 1200m de D+ et 2000m de D-
  • une trace GM sans remontée au gite de 33kms / 1400m de D+ et 2200m de D-
  • une trace GM avec remontée au gite de 36kms 1750 m de D+ et D-

Vous me direz quoi seulement 200m de D+ entre les options GM et MM ?
Alors ok les itinéraires sont très proches, le départ est commun, la grande descente aussi, ensuite il y a un tronc commun sur la 2ème partie, mais avec des variantes en plus pour les GM.
Après je suis un peu surpris, je m’attendais à un peu plus. entre les 2 options Je saurais plus quand j’aurais fait la reco des options GM.

Quant aux PM, il doit y avoir moyen de faire quelque chose, la journée est en 2 parties.


#12

Miaaaam !


#13

J’ai refait un tour aujourd’hui. Il devait faire mauvais l’après midi… Ca avait l’air de tenir, je tente le coup.
Je suis parti à mi chemin en chez moi et Grenoble. Comme dimanche dernier, je commence par monter par la route, le long de la Vence, puis après un raccourci à pied, je rejoins le col de Vence, juste dessous le Sappey (où se situera le gite du Grenet).


Allez hop, cette fois je bascule sur J3, je connais bien le parcours, mais une petite vérif que tout est en place peut s’avérer nécessaire.
Du col ça commence par 200m de D+ sur une piste, je débouche dans des prés. Le chemin se transforme en sentier de crête et j’atteins le sommet de la balade à 1050m.

C’était pas forcément pertinent de monter si haut compte tenu de mon manque de confiance actuel, mais je voulais avoir la trace, et puis c’est joli. Le départ de la descente, c’est du lappiaz glissant. J’applique la meme méthode que dimanche dernier : à pied. (il y a quand moyen de se mettre une mauvaise chute dans les lappiaz)
Ensuite je rejoins la màc du bec du Corbeau dont j’aurais pu atteindre le départ directement sans faire le détour par le sommet.
Cette mac c’est peut etre la plus belle descente de Gre. La mac est en bonne condition, mais je passe aucune des épingles de la première moitié. Soit parce qu’il y a des marches avant l’épingle, soit parce que c’est raide.
Bon le sentier je le connais bien, je me rappelle d’avoir quasiment tout passé sur le vélo, donc ça le fera pour vous au grenet. Quant à moi, je resterais derrière avec Benoit C.


La première série d’épingle se termine, j’ai du commencer à réussir à en passer une ou 2 à la fin, suit une traversée, puis j’entame la 2ème série d’épingles.
Ca devient plus sec, je commence à mieux y arriver.

En bas d’une single, j’arrive à une intersection. Le prend le chemin habituel. C’est un chemin en balcon sympa ludique, avant de plonger pour terminer.
Et là tout en bas du chemin une barrière infranchissable de 2m.
En fait le dernier chemin est fermé à cause d’une ruine qui menace de s’effondrer, mais ces abrutis de la mairie n’ont fermé le sentier que par le bas!

Du coup je décide de remonter à la bifurc. L’aller-retour est meme sympa sans avoir besoin de descendre trop loin, et puis je remonte au mont Jalla pour basculer dans une vallée intérieure.

A ce niveau là, j’ai fini la reco. Comme le temps a l’air de tenir, je me décide de remonter pour terminer en descente. Je n’ai jamais pris ce sentier.
En fait c’est une galère: plein d’arbres en travers, un sol ultra glissant. Le pire c’est que ça glisse plus à pied qu’à vélo.
Je me suis meme fait mal en descendant du vélo, à cause d’une branche en travers, j’ai glissé et j’ai tappé la branche sur le dos. Pas l’habitude de skier avec des skis de 300mm de long. Je ne savais pas non plus qu’il fallait porter une dorsale en marche à pied :wink:
La suite ça roulait un peu mieux, sans être non plus génial.

Juste en arrivant, il se met à pleuvoir et depuis ça n’arrête pas. On ne pouvait pas faire mieux au niveau timing.

Special dédicace carbone : pesto ou cimetière ?

Yen avait plein sur la crête prêtes à éclore:

Pour Fred 02: :wink:


#14

Trop facile : ail des ours. Je sens l’odeur d’ici. :crazy_face::thinking:


#15

:grin::grin:
Sympa ta reco… Bordel, le temps n’est pas à la fête :angry: … Maintenant, y’aura rien de propre avant les Saints de glace… Quelle horreur… :triumph::unamused:

Fab’


#16

Dans VTT, il y a “tout” !


#17

Bah je sais pas de quoi tu te plains
Hier j’ai pu rouler jusqu’à 16h et aujourd’hui il y a eu du soleil.
C’est juste qu’on est que fin mars.


#18

Pour Cyril :

Pour rouelibre / fab

Pour les autres

Ou ça


#19

Miam !!!


#20

J’aimerais être dans le groupe “les autres” :slight_smile: