[SKI] Alors ça farte ???


#721

Hier je suis allé faire du skating. Je réserve cette pratique pour les débuts de saison , car dès qu’il y a beaucoup de bonne neige je trouve qu’il y a mieux à faire.
J’étais pas trop motivé pour aller à Autrans, mais les conditions de neige en ont décidé autrement et j’ai fini par faire 25km autour d’un pré enneigé artificiellement.
C’était pas désagréable surtout avec le soleil, mais j’attends la prochaine livraison de neige pour sortir les gros skis


#722

Toi, t’es bon pour venir rouler avec moi à Miribel-Jonage :facepunch::wink:

Fab’


#723

Les conditions deviennent plus que limites par ici :confused:

Tant pis je me barre !!!


#724

Vache comme t’as grandi !!! :astonished:


#725

Sauf que j’avais du soleil :sun_with_face:
Parce que miribel j’y suis passé hier (en voiture) , il faisait tout gris et froid


#726

Les conditions s’améliorent :heart_eyes:


#727

T’es/t’étais où Koy’ ?

Fab’


#728

De l’autre côté de l’appareil, normal qu’on ne voie pas :slight_smile:


#729

J’étais à la vue des Alpes, au dessus de Neuchâtel. Donc à 1200m dans le jura.

Maintenant je suis du côté de chez MrsFreeze à Oslo
150m d’altitude et pourtant c’est l’hiver !!! :scream:


#730

Petit tour matinal à Holmenkollen. Holmenkollen, c’est un peu l’alpe d’huez des skieurs de fond. Tu peux y avoir 1000 ou 2000 skieurs dans la journée.
30000 spectateurs quand la coupe du monde y passe !

Ce matin il n’y avait personne. Piste fraîchement tracée, seul au monde (dans le brouillard :confused:), prems. Un luxe sur cette piste mythique !!!

Vivement que le soleil revienne :grin:


#731

Tu parles de ce truc jaune ?

Il suffit de passer au dessus des nuages:


(Image)

en tout cas, il y avait de jolies patinoires naturelles:


#732

On devait skier en famille ce matin. Mais le thermomètre indiquait - 26c. On se reprendra demain.


#733

Pas énormément de neige non plus chez toi kiwi


#734

En Norvège non plus, mais quelles couleurs !!!


#735

Whoua les photos…

Ici c’était pas une journée à photo justement, on était dans la neige 80% du temps.


#736

Hier j’ai fait une sortie de ski dans le beaufortin.
Température fraîche : -12°C au départ le matin, -6°c au retour l’aprem et au milieu quelques passages beaucoup plus frais.

Et surtout de la bonne peuf.

La pierra menta le célèbre rocher du coin


#737

Pas beaucoup de neige mais une poudre bien sympa .
Et un rayon de soleil juste avant la dernière descente à la nuit tombante :


Par solidarité avec @Carbone j’ai enfourché une branche -> Otb enfin ots (s comme spatules ) avec réception sur la tête
J’avais pas de casque :pas bien:, mais la poudre c’est mou


#738

1 ère sortie skating pour moi…Bah j’ai bien galèré, je ne glissais pas beaucoup.
Je n’y connais rien en fartage mais je sais que ce n’était pas le bon.
-12 degrés quand même :worried:


#739

Le fartage c’est prise de tête . Il faudrait farter en fonction de la température de la neige et éventuellement de son humidité, mais ça c’est valable pour ceux qui font de la compet avec des gens qui préparent les skis équipés de thermomètres le long du parcours.
En pratique pour le pratiquant moyen on farte toutes les n sorties (et plutôt après la sortie qu’avant ) et du coup j’ai plutôt tendance à mettre un fart qui correspond a une température moyenne.

A cela s’ajoute les différences de température le long du parcours, entre le bas au soleil et le haut à l’ombre la température de la neige peut n’avoir aucun rapport. Le site de Lans c’est tout à fait ça , la neige est toujours beaucoup plus chaude sur le parking que sur les boucles du plateau. En skate on s’en fout un peu , en rando encore plus, mais en classique j’ai jamais résolu le pb.
Perso le classique même si le pas est naturel j’ai laissé tombé à cause du fartage.

Le skate je risque de devoir arrêter aussi, le genous n’aiment pas.
Il me reste les écailles ou les peaux de phoque.


#740

A ces températures “basses”, le matériel fait beaucoup. Le ski encore plus que le fart. Il faut des skis bas, avec des grandes surfaces de glisse pour “frotter” un max de neige, la faire fondre et surfer sur la mince pellicule d’eau.
Dans nos contrées, c’est le dernier ski à mettre dans la housse, après des universels et des “chauds”, les semelles blanches / grises / jaunes / … mais pas noires. La matière est différente, le ski a moins de surface de contact pour moins faire la ventouse, la structure (micro dessins sous la semelle) est différente pour évacuer l’eau et ne pas en créer comme les “froids”,…

Je ne te montre pas ma collec de skis… elle n’est pas très écolo / économique :grimacing: (quand en plus tu cumule skate et classique…)

A la limite sur ces neiges très froides et abrasives, tu peux tester du swix CH3 ou CH5/LF5.
Et un petit coup de “structureuse” --> ça créé des microstructures, qui repartent au prochain fartage, donc sans dommage pour les skis et sans altération de la glisse dans des neiges plus chaudes.

Bon ça c’est la théorie… aujourd’hui par -2°, mes skis “froids” glissaient mieux que les universels, au départ de la course. Comme on devait monter dans des zones plus froides, j’ai fait le pari de les prendre. C’était bien 20mn, et finalement la neige s’est réchauffée, transformée, je perdais à la glisse ce que je mettais dans les dents aux autres dans mon groupe en montée :slight_smile:
Au niveau accroche, on a tous fait du canard sur la fin, c’était plus proche de la neige de printemps que de plein hiver jurassien !

sans adapter le fartage aux x conditions sur un parcours, avoir un fart “du jour” c’est quand même un gros plus. Ma mère est bien contente quand je farte ses skis correctement même pour de la ballade. Le ski, ça reste un sport de glisse, autant le faire au mieux ! Autrement, autant faire de la peau de phoque ou de la raquette pour se trainer.

comme en rando, pour un usage “loisir” --> des skis à peau ! (skin dans les catalogues)