Specialized Levo FSR Comp


#1

Hello tous !
Après quelques mois passés “entre parenthèse” … je suis revenu plus assidûment au VTT … mais il fallait changer de monture !
Mon Spe Enduro avait presque 10 ans … après ma blessure à la Méga je ne touchais pratiquement plus le Demo 8 …
décision prise, j’ai tout revendu !! … pour réinvestir dans un bike typé enduro (on n’abandonne pas ses amours) mais qui me permette de toujours suivre mon fils (Hpman) … et dieu sait si c’est difficile :mrgreen:
Comme je n’ai pas trouvé le moyen de rajeunir (ça c’est vraiment dommage … :mrgreen: ) j’ai investi dans un … VTTAE … et oui, je bascule du côté obscur de la force …
Mais quel pied !!! … non seulement j’arrive à suivre Cyril … mais en plus, je retrouve un plaisir extraordinaire. J’arrive en haut des montées plus vite et bien moins fatigué ce qui me permet de savourer les descentes tortueuses et magiques en les prenant plein gaz ! :mrgreen:

Le bike maintenant :
Specialized Levo FSR Comp
Moteur Brose, silencieux, progressif et coupleux
Fourche Yari initialement en 140mm mais passée en 150 (pour l’été et les stations, elle sera en 160mm)
Débattement arrière de 135mm
Cintre remplacé par un plus large et plus relevé, afin de mieux correspondre au profil enduro et descente
J’ai gardé les freins d’origine, des Guide en 200mm. Ils sont puissants, progressifs et endurants. Ils usent un peu plus de plaquettes que des “Hope” mais ils restent très convenables.
Leur défaut serait un problème de blocage du piston de la manette … à voir, le jour où ça m’arrivera, je les remplacerai par des Hope.
Les pneus sont en 27,5+ en 3 de large … sacré boudin ! … c’est très confortable mais un peu flou en pilotage et avec une tendance à rebondir dans certaines conditions. Ils vont bientôt être remplacé par des Butcher (de chez Spe) en 2,8 de large (plus rigide, plus accrocheur avec leurs sculptures proche des Maxis High roller … mais en moins cher.

L’assistance est réglable. C’est un atout non négligeable afin de l’adapter à sa conduite et au terrain de jeu.
On règle la puissance de chacun des 3 niveaux, le courant moteur et la réactivité de l’assistance.

L’autonomie est suffisante pour ma part. Par exemple, il reste 30% de batterie avec 35kms avec 1200 de D+ … ou 50% de batterie avec 45kms et 850m de D+ …

Cet été, je l’ai testé en DH, dans les stations comme Les Orres, l’Alpe d’Huez, les 2 Alpes et il m’a étonné tant il a su absorber sauts, pistes rapides et caillouteuses etc … presque aussi bon qu’un DH ! …

Cela fait maintenant juste 1 an que je roule avec. 1800kms de sentiers et descentes en stations et je ne suis pas prêt encore d’en changer

A bientôt lors des Randonet :smiley:


#2

Salut Patrick,

De bonnes nouvelles tout ça.
Un truc pour ton Levo : sur mon Stumpjumper qui partage le même amorto Fox que le Levo, je suis passé à un Monarch Plus RC3 : ça transfigure complètement le vélo, il ne s’assoit plus de l’arrière dans les trous, garde son assiette, l’arrière est collé au sol, ça pompe beaucoup moins et, cerise sur le gâteau, il est bien plus confortable. Sa courbe de progressivité est réglable avec des sortes de bagues comme sur leurs fourches, mais en plus sur l’amorto, ça se fait sans outils, au bord du sentier avec juste une pompe pour regonfler.


#3

Merci pour l’information Carbone !
Je vais le garder en mémoire pour faire la modification par la suite… À moins que… Le Père Noël… :smiley: