Sylvain a envie de faire un peu d’itinérant


#1

Et donc il se pose la question du matos…

Je vois surtout deux options se dessiner :

  • En autonomie avec mon vieux SR Nakamura 26 pouces de 15 ans sur lequel je n’aurais pas de scrupule à jeter un porte bagage
  • En ferme auberge voire refuge avec mon TS actuel sans porte-bagages car ça me plait pas sur celui-ci

J’ai fait des petits listings de choses à prendre dans les deux cas et ça me parait pas mal comme première approche.
Et l’idée est de partir à deux et pour commencer sur 3 jours voire 2 jours localement en test.

Et ça m’excite carrément cette idée !

Affaire à suivre…


#2

Pour 2 jours t’embête pas à monter un porte-bagages, prends le ts pour une nuit en ferme -auberge avec un sac à viande et une serviette synthétique…


#3

C’est un peu ce que je dis oui :wink:


#4

Pour 2 ou 3 jours effectivement je préfère choisir cette option sauf si le but est aussi de tester pour du plus long.


#5

Attention au poids quand même, mettre un bidon d’1 litre sur le vélo tu le sens par exemple.


#6

Tu fais bien d’en parler je sui plutôt du genre à prendre des litres de flotte en plus « au cas où »…
Je ferai la chasse au superflu sans forcément tirer trop sur la quantité d’eau non plus. Genre prévoir les ravitaillements en eau pour ne pas prendre trop, avec un peu de marge.


#7

Je voulais dire sur le vélo plutôt que sur le sac, c’est mieux !
Et les sandales le plus léger possible.


#8

Ok ok
J’ai lu le sujet de Brup l’an passé qui était en route mais qui se posait le même genre de question que moi.


#9

Pour les sandales, j ai acheté ce kit…facile à faire, léger (85grammes la paire) et confortable pour marcher.


Trouvé sur Amazon à 14€50…


#10

Tiens, j’avais gardé cette image qui résume ce que tu dois emmener :

De rien et amuse toi bien :slight_smile:

Fab’


#11

ouais bon pour 2 ou 3j, je choisi de partir un WE de beau temps, donc j’évite de prendre 2 doudounes et 4 sacoches + le sac à dos et un kway !

Pour on trip autour du canton en moins de 48h. j’avais un sac à dos d’environ 30l avec un maillot et un cuissard de rechange, un short pour le soir qui servait le dernier jour pour rouler et un tshirt manches longues un peu chaud pour pas me le geler. Une (demie) serviette synthétique pour me “laver” dans un ruisseau ou une fontaine.
Précision, j’allais pas en gite, j’avais mon hamac super léger et un petit duvet.
Un peu de bouffe pour 2j, le camelback pas trop rempli et 1 ou 2 gourdes sur le vélo.
Globalement dans les vosges ou le jura, tu trouve toujours de l’eau !
Pour les tongues super légères, les “trucs” des hôtels pour aller au sauna, c’est top :wink:

Pour un trip + long, c’est une autre histoire
Faut un peu plus d’habits de rechange. Des chaussettes, un caleçon, 1 ou 2 tshirt, un pantalon,… des habits pour le mauvais temps.
Là faut des sacoches, revoir le chargement, et si possible se passer du (gros) sac à dos


#12

Bonjour Sylvain,
pour ma part je te partage cette (géniale) ressource. Il y a quelques années (oui bon ok plus de 15 ans) nous faisions 3 à 4 raids VTT par an en établissant nos parcours et nos étapes selon les cabanes de bergers, les gîtes ouverts, les refuges, les abris…etc.

Bon courage !


#13

Attention quand même. Il faut mieux avoir trop d’eau que de n’avoir plus d’eau du tout.

Je ne sais pas où tu veux aller (t’aS dû l’écrire mais j’ai oublié) , mais selon les secteurs soit il y a de l’eau de partout, et 1/2l suffit, soit tu ne vois pas une source /fontaine de la journée et il te faut 3l.

Pense aussi qu’en bivouac il faut de l’eau.


#14

Les tongs/sandales etc c’est bien pour aller en gîte (et même indispensable dans ce cas) , mais en autonomie ça ne sert à rien.
L’année dernière mes sandales ne m’ont servi qu’à l’arrivee


#15

Ça m’a toujours servi pour pouvoir virer les chaussures de vélo le soir, c’est quand même agréable !


#16

Yes merci pour vos conseils.
Je n’ai pas encore de lieu défini juste des idées.

Cette boucle me tente bien pour un essai avec refuge car départ à 5km de la maison.


#17

tout dépend de l’heure d’arrivée . Si tu arrives à 21h30, ce n’est pas trop un pb de garder ses chaussures de vélo le soir, puisque ça va être une soupe et au lit.
En revanche je conçois qu’en arrivant pour l’apero c’est plus confortable.


#18

Oui moi aussi…pieds nus j’ai un peu de mal.


#19

que ce soit en gite ou en “sauvage”, que ce soit pour l’apéro ou la soupe, j’ai toujours trouvé confortable de virer les chaussures de vélo, pour aller me laver, pour faire à manger, pour fixer le hamac
Ca permet de libérer les pieds, de les laisser respirer


#20

Surtout si t’as pris la flotte la journée ou que tu es passé, si vtt, dans des endroits boueux…