Sylvain a envie de faire un peu d’itinérant

bikepacking

#41

Dites on fait comment pour faire un fork… enfin une branche du sujet actuel? Car j’ai bien conscience de pourrir le sujet mais je ne sais pas comment répartir sur un nouveau sujet.

n’empeche que les sentiers à plat c’est plutot rare .
1 ) d’une part parce que la où c’est plat, le terrain est nécessairement exploite Donc soit c’est construit , soit c’est des champs .
2) d’autre part parce qu’un quad n’aurait aucun mal à élargir un sentier sur du plat.
Va élargir un sentier dans 35° de pente (latérale ) c’est pas la même histoire.


#42

Ce genre de sacoche dite de bikepacking , c’est un maître achat.
Ça évite de devoir fixer des porte bagage:

  • du poids en moins
  • convient à tous les vélos, pas besoin d’œillet spécifique ou d’adapteur .
  • moins d’encombrement latéral qu’avec les sacoches, moins de prise au vent aussi.

Le seul problème que je rencontre c’est avec les tiges de selle télescopique à commande externe .


#43

Et pour que ça ne ballote pas trop une marque à me conseiller ?
Et quid de la rencontre roue arrière / sacoche de selle avec un TS ?

C’est quoi le problème avec la tds à commande externe ?

J’ai déjà pas mal de bordel sur mon cintre avec mes spirgrip et le blocage des suspensions.


#44

Ortlieb ça va bien. Il y a 2 tailles: évite la plus grande taille dans ce cas là .
L’idéal étant de repartir le poids un peu partout.
Après je t’avoue que j’en n’ai pas essayé de rouler en mode enduro avec les sacoches, je m’en sers dans les liaisons et je vais rouler léger sur les sentiers .
Il y a quelques années j’avais fait du single en itinérance + sac à dos , mais il faut la santé (ou un vae)


#45

Merci pour ton conseil du coup j’ai commandé du Topeak :grin:
Sacoche de selle 10L et sacoche de cadre 8L. Plus un stabilisateur porte bidons (http://woho.bigcartel.com/product/pre-oeder-xtouring-2018-standard-percal-service)


#46

Dans le genre il y a les textes de Thierry Crouzet sur ce sujet.
C’est un écrivain qui découvre le vélo, le bikepacking et qui y trouve tant de bonheur qu’il en fait une chronique qu’il partage sur son blog.

Dans cet article il explique comment il s’équipe pour le bikepacking:

Et je viens de terminer la lecture de son dernier billet qui rapporte sur une expérience récente:

C’est long, mais plaisant à lire; l’auteur parvenant par ses textes à traduire les émotions que lui procurent ses voyages.


#47

Merci pour le partage, intéressant !


#48

J’ai reçu mes sacoches commandées dimanche soir sur cycletires.
J’ai bien envie de les monter mais pas trop le temps, je dois préparer mon départ pour Maîche ! :slight_smile:


#49

J’ai du mal à comprendre comment on peut survivre face aux moustiques avec un tarp. :thinking:
Et à comprendre l’intérêt en fait si c’est pour une utilisation par beau temps.

J’aurais bien vu un truc comme ça en fait, avec 2 matelas auto gonflables.


#50

Donc c’est fait, 5 jours, 4 nuits (2 en dur, 2 en bivouac) dans les Vosges et au départ de la maison.
Avec ma chère et tendre et son trekking donc petites routes et chemins blancs quasi exclusivement.
J’en rêvais et j’ai kiffé ! :blush:


#51

A voir si elle investit dans un vtt pour faire du beau chemin la prochaine fois, même si franchement ça ne m’a pas manqué le plaisir étant dans la sensation de liberté !
Et puis comme ça en fait elle a les sacoches, elle porte la tente c’est cool non ? :grin::wink:

Bon néanmoins je la verrais bien en Trek Roscoe 8, ça me parait être une bonne monture à 1000€ et bien plus facile à emmener que son enclume aux développements énormes. En plus il y a des fixations pour porte bagages si on reste dans le gros matos plutôt que le light.