Utagawa et autres sources de traces


#1

Utagawa méfiance, j’ai vécu une mauvaise expérience en Corse, avec un circuit côté facile : facile sur les 20 premiers kms, ça serait passé avec un gravel puis 5 kms qu’on a fait en 2 heures 30, inroulables ! Si j’ai bien compris leur cotation est automatique et visiblement demande à être affinée :blush::blush::blush::blush:


[69] - Lyon - On roule ?
#2

Quand on entre une trace sur UtaGaWaVTT, la cotation est à fournir par l’auteur (d’où l’avertissemeent indiqué au bas des traces sur le site). Le système propose en automatique uniquement la difficulté physique (à partir de la distance et du D+ je suppose), mais tu peux la modifier.

Mais vu les différentes pratiques du VTT aujourd’hui, une cotation générale, c’est peu parlant, sur des randos longues, en fonction des habitudes de l’auteur. Un enduriste ou un xc n’a pas les mêmes critères. Demande à @Chaneyvroum au Dabo :P.

Le pb d’Utagawa aussi, c’est qu’il existe depuis longtemps, et qu’il y a des traces trop vieilles avec des passages souvent devenus inroulables. Par ici, dès qu’une trace a plus de 2 ans, je me méfie. Ils ont beaucoup de randos, ce qui rend compliqué la tenue à jour de ces randos.

Le système Trailforks est dans l’idée plus précis, en parlant de segment, et avec des rappels pour te pousser à indiquer l’état d’un segment, facilement et rapidement. Mais également plus compliqué à alimenter sans une communauté très nombreuses pour gérer toutes les infos, jusqu’aux liaisons, qui permettraient la constitution de rando longue.

Reste les VTopo, qui ont de bien le fait d’être régulièrement remis à jour (sans que ce soit toujours suffisant par endroit).

Cela dit, Utagawa, les gars (le gars?) sont motivés et dynamiques, avec des cours en ligne (que j’ai essayé parce que je connais les intervenants, ça vaut le coup pour ceux qui sont plutôt au stade de la découverte du vélo et qui ont vraiment envie d’y aller), des newsletters, pour faire vivre le truc. Je regrette un peu que ces efforts là ne donnent pas plus de résultats, il y a de quoi faire, mais il y a trop de déchets dans leurs traces trop vieilles.


#3

Une possibilité serait d utiliser les données venant de strava ou autre, avec les vitesses de progression sur les segments, pondérés par les infos sur le niveau physique de la personne, ses fréquences cardiaques etc… Si sur un segment la moyenne des gens est en dessous de 4 km/h, c’est qu’il se fait en poussage/portage… ou qu’il ya des bières gratuites :blush:


#4

Dans trailforks tu as le temps moyen mis par les vttistes pour parcourir le sentier.


#5

Oui oui, et utagawa pourrait se baser sur ce genre d’infos pour calculer une cotation technique.


#6

Le problème des uttagawa et autre c’est qu’ils se basent sur une logique de tour et non pas de sentier.
Il est impossible de cartographier correctement une région en se basant sur des tours car les possibilités de faire des tours différents sont tout simplement énormes avec tous les sentiers donc tu te retrouves avec de la redondance en pagaille et donc énormément de déchet.
Ce type de système n’est tour simplement pas adapté.


#7

Bah oui et non. Qd tu veux découvrir une région, tu cherches un tour, pas des segments. Et certains critères ne sont pas dans Trailforks : points de vue, curiosités, bars à bières etc…
Les critères Utagawa sont pas si déconnants, s’ils étaient tenus à jour. Il faudrait juste les compléter éventuellement par une classification des passages les plus extrêmes (style VTopo). S’il y a un passage de 20m en V5+, sur 40km, tu vas pas classer la rando en V5+.
Mais le principal pb, c’est qu’un passage peut passer de v3 à v6, voire ne plus exister, au fil des années. Et c’est ça qui manque : savoir qd une trace a été roulée et ds quelle condition.


#8

Dans mon cas, c’est le sentier cotier qui pose problème, il est pratiqué mais pas praticable avec un vtt (blocs de granite énormes tous les 15 mètres qui montent et descendent sur plusieurs mètres). La cotation est pourrie d entrée. Et le parcours beaucoup trop inégal : beaucoup de chemins et des singles impraticables.


#9

Bah faut le dire en commentaire sur utagawa, ça évitera à un autre de se faire avoir ;).

Il faudrait un mix utagawa pour les parcours/Strava pour le communautaire/Trailforks pour l’optimisation. Et c’est Strava qui a le plus de données je pense, mais il lui manque une couche de modération. Bon après, si jamais Strava se met à se servir des données des utilisateurs pour sortir des parcours, va bien y en avoir qui vont gueuler qu’on utilise leurs données persos à leurs dépens…


#10

Pour les point de vue et autre POI y a tour ça dans trailforks. Plus la description où tu peut déjà mettre tout ce que tu veux.
Quand aux tours déjà tout prêt, tu as aussi ça dans TF avec la notion de route. L’avantage c’est que que tu peux voir les sentiers sous jacents et donc te faire une impression globale.
Quand aux stats, TF est lié a Strava pour avoir justement les donnees stats que Strava peut fournir.


#11

Je reviens sur les problèmes avec Utagawa : j ai voulu commenter le parcours en question. Il faut s identifier : on ne peut créer de compte, cela passe par un lien avec FB, Google et autres, soit je choisis Google, et ça passe sur disqus et ses conditions : cookies, collecte de données et processing de mes données pour usage interne et revente à des tiers = qu’ils aient se faire voir !


#12

Je suppose que les conditions sont les mêmes pour Strava… A partir du moment où tu veux te servir d’un outil basé sur l’échange de données informatiques, faut pas forcément envoyer tout le monde se faire voir. Et il me semble que tu peux t’enregistrer sans passer par les gros :

Je me doute. Mais il manque le coté “Grand public, facile d’utilisation et incitant” qu’a Strava ou Utagawa et que n’a pas TF. TF, à part à Draguignan en France, tu vas pas bien loin. C’est dommage, mais TF n’est pas fait pour les utilisateurs occasionnels qui cherchent du tout prêt, et qui vont surtout pouvoir apporter leurs remarques.


#13

Dans le 06 ça commence a être très bien cartographier, dans l’est Var également.
Du côté de embrun il commence a y avoir énormément de chose.
Autour de grenoble également ça se peuple. En savoir aussi autour des stations y a bcp de choses rentrées.
Actuellement ça grossit en moyenne a raison de 8/10 trails par jour.
Déjà plus de 4600 trails de rentrer pour presque 10000 kms de sentier cartographier.


#14

Oui, autour des stations, ds le 06 ou le 83, là où il y a de l’enduriste de compet toute l’année.
En Auvergne, par exemple, tous les segments Vtt Strava ont entre 500 et 1000 riders, contre 150 par chez toi. Donc y’a du monde qui roule, et 0 segment Trailforks en Auvergne.
Je dis juste qu’il faudrait que TF ait la popularité de Strava. Mais que pour ça, il faudrait qu’il soit plus accessible, plus “communautaire” et plus “analyse sportive” pour être à la mode.


#15

TF c’est bien pour trouver une descente sympas, mais comment fait on pour la rejoindre ? Si tu es en station avec des remontées mécaniques ok, si ton secteur est cadrillé de pistes roulantes ok. Mais ce n’est pas le cas dans tous les endroits. ET je ne pense pas que ce soit la majorité.
Et pour ma part, mon objectif n’est pas de faire de la descente typée DH ou enduro, c’est de me balader avec mon VTT. Si quelques descentes sont amusantes, très bien, sinon tant pis. Je profites des paysages, du silence des endroits que je traverse, éventuellement un casse croûte dans un super endroit et basta.
Donc chaque outil est plus ou moins adapté à tel ou tel endroit à tel ou tel utilisateur. Par chez moi Utagawa proposent de très belle boucles, alors que TF ne proposent rien, car trop peu d’intérêt. Les descentes intéressantes sont trop éloignées des unes des autres.
Je pense vraiment que ces 2 outils sont complémentaires et ne s’adressent pas au même public. On peut même ajouter VTTOUR.fr qui est dans le même registre que Utagawa mais souvent les circuits sont très dur.


#16

C’est pour ca qu’il faut cartographier l’ensemble du coin avec les sentiers, mais egalements les pistes d’accés, route d’acces etc etc… Une fois tout cartographier, bah ca devient evident.


#17

Mais quand tu n’y habites pas, ben faut compter sur les locaux pour l’avoir fait.


#18

Oui, et les locaux, une fois qu’ils l’ont fait, TF ne sert plus des masses, vu qu’il n’est pas vraiment fait pour un suivi sportif…


#19

TF te permet quand meme de suivre tous tes parcours, de chopper les badges, de faire des stats sur les differents trails, de faire des signalements de problemes etc etc… chez nous quand y a des problemes sur les sentiers, en general c’est remonté via trailforks maintenant.