velotaf


#1

Les beaux jours étant de sortie depuis quelques semaines, la proportion faite à vélo de mon trajet quotidien a augmenté.
J’ai aussi déménagé récemment, à 2km de mon ancien logement, ça ne change pas trop mes habitudes, mais un peu quand meme. Ce qui est plus simple, c’est je suis à côté de l’école, donc je n’ai plus qu’un seul enfant à transporter à vélo.
Je pars à pied, en poussant le vélo, je dépose la grande à l’école, je mets la petite sur le hamax (au passage j’ai investi dans un porte bagage avant, car le hamax gène le pb arrière et un sac à dos n’est pas très agréable pour l’enfant, car il a la tête dans le sac.)
Je pose la petite chez la nounou (cool ça descends…), je laisse aussi le hamax, que madame me remène le soir, direction la gare . 12min de ter et encore 5min de vélo pour être au taf.

Au retour c’est plus simple, ça m’arrive de vouloir rentrer en vélo, pour ne pas être dépendant du train. Par contre, je ne sais pas si c’est le poids de tout ces accessoires (support de hamax, portes bagages, garde boues, moyeu dynamo, éclairage, prise d’air des sacoches), ou si c’est parce que mon dernier trajet je l’ai fait en chaussures de ville (javais oublié mes spd) ou si c’est juste le manque d’entrainement, ou ce put… de vent thermique qui est systématiquement de face (sud le matin, nord le soir) mais je galère pour atteindre les 25km/h de moy sur un trajet à plat. Après je pense que rouler en chaussures de ville, ça n’aide pas à garder une cadence de pédalage sur 1h

J’étais en train de penser à électrifier le bousin pour pouvoir rouler facile à 35km. Pourtant rouler à 30km/h avec des roues de route, sur un trajet plat, c’est quand même pas dur!. L’an passé, je m’étais fait comme réflexion que dès que je trouve 2-3 routeux ou un spadelec roulant à 35, il y a juste à accrocher le wagon au train et hop 0 effort. J’'en avait déduis que le spadelec me serait d’aucune utilité. Mais 1 il n’y a pas toujours de lièvre, et 2 j’arrive même plus à les suivre pour prendre leur aspi.

Sinon en terme de kit, je voudrais éviter les chinoiseries, si possible. Mais je crains que ça ne soit pas possible en kit, bosch (la référence et les seul moteur que j’ai essayé) c’est uniquement du vélo avec boitier spécifique ?
Sinon en chinoiseries, un BBS01 traffiqué pour rouler à 35 devrait suffir.
Un moteur roue pourrait le faire sur le trajet (ça ne monte que sur le dernier km ), mais je risque de devoir rayonner la roue moi meme, à cause de mes jantes (je suis parti d’un vieux spad de route acier), ce qui rend le montage beaucoup plus pénible.


#2

Un truc à prendre en compte, c’est le poids du velo kité si tu dois le mettre dans le train.


#3

Bref, Brup, tu vieillis.

Fab’
:slight_smile:)))


#4

oui, c’est vrai, mais d’un autre côté j’ai aussi le pliable (brompton) pour l’hiver et les jours de pluie ou la question du vélotaf intégral et de la dépose des enfants à vélo ne se pose meme pas.

En fait ce qui est con, c’est que si j’avais rien à trimballer, je prendrais un vélo de route et la question de l’électrique ne se poserait meme pas. A plat, je ne devrais pas en avoir besoin. Mais pour faire 25kms, j’ai besoin de me changer, un jean+1 veste pour le matin + 1 tshirt/chemise + 1 paire de pompes…Je mets où tout ça ? en sac à dos, la vitesse du vélo n’est pas trop impactée, mais le dos ramasse (particulièrement en route). en sacoches, plus confortable, mais le vélo n’avance plus .

L’autre constat, c’est que si veut etre efficace:

  • le trajet de 25km doit etre fait en tenue de vélo, cales auto et chaussures adaptées.
  • et puis il faut optimiser ce que j’emporte. Par ex laisser une paire de pompes au taf. Ou bien, inutile de prendre des affaires de pluie, si je transporte une tenue de rab. Bien surveiller la météo. Après l’optimisation est plus facile l’été qu’au printemps à cause des fortes amplitudes thermiques printanières.

Bref, il faut que je m’organise et devrais pouvoir me passer d’un moteur élec .

Après, c’est pas tout à fait exact:
en spadelec, je devrais mettre 1/4h de plus que le trajet ter. 1/4h c’est pas non plus énorme, surtout qu’on vite fait d’attendre 10min un train.
en vélo(sec), quand je ne suis pas à la ramasse, je mets 1h (contre 1/2h en TER, porte à porte). Mais ça suppose quand meme d’appuyer un peu sur les pédales, pour maintenir la cadence pendant 1h et donc plus difficile de faire 5x le trajet par semaine.

Bon allez j’arrete de raconter ma vie


#5

Tu ne sais pas avoir un casier au boulot pour caser tes vêtements de rechange ?
Ou tu les mets dans une armoire au bureau.


#6

Si …bon … c’est pas super pratique, de remonter ranger des affaires à mon casier une fois changé. J’ai pas non plus envie de traverser aller et retour tout un open Space ( enfin bureau paysager) en moule burne de vélo .
En général une fois changé je préfère bourrer mon sac et partir direct que de perdre 5min retourner à mon poste pour ranger les affaires.
Et encore le pire c’est le collège/chef qui vient poser des questions à ce moment là, à perdre 1/2h et là je me dis “mais pourquoi je suis revenu poser ces affaires” !
Donc voilà pourquoi je trimbale ma maison dans mes saccoches.


#7

Bah, je suis bien allé en réunion en moule burnes :smiley:


#8

bah tu mets ton short vttnet par dessus !


#9

L’histoire de la tenue vestimentaire c’était pour rire.

Mon pb c’est que je ne maîtrise pas l’heure à laquelle je quitte mon taf. Ça peut être calme à 17h30 et grosse bourre à 18h. D’ailleurs c’est souvent le cas, les mecs (les Parisiens) ils se réveillent tous à 18h, donc si l’après midi à été calme, il faut mieux partir avant le rush.

Donc c’est une très mauvaise idée de retourner à sa place pour laisser des affaires quand on a décidé de partir. C’est un coup à velotaffer de nuit.


#10

vous avez un vestiaire ? tu peux pas y demander un casier ?


#11

Grosse sacoche de selle type bikepacking ?

SI tu ne portes pas de vêtements qui ont besoin d’être plié nickel (type costume), il y a la place pour l’ensemble et ça ne pourrira pas ta moyenne (en tout cas bien moins qu’une sacoche latérale).

Idem sac de cadre mais moins pratique.

J’ai celle-là (pas acheté sur ce site), rapport Q/P imbattable.
veloclic.com/ktm-sacoche-voy … r-18l.html


#12

Vestiaire sans casier. Donc c’est quand même beaucoup bien plus simple de tout transporter sur le vélo.
Bon on pinaille, je suis tellement mal organisé que quoi qu’il arrive je finirai toujours par trimbaler 5 kg d’affaires.

Sinon sur le spadelec rien à dire ? Roue libre ?


#13

Si : si tu veux enfiler du 35 de moyenne, compte plus qu’un 250 W.
Par contre un moteur roue ferait largement l’affaire vu que ton parcours est à plat, c’est plus simple à installer. Par contre ton cadre est un route : quelle longueur d’axe de roue ?


#14

il y a une juste un détail qui est une contrainte forte: sur le trajet aller je transporte ma fille sur siège hamax, ce qui interdit de mettre des sacoches à l’arrière ou un sac à dos. Ensuite une fois que j’ai posé ma fille et je me suis débarrassé du siège, je suis libre de répartir comme je veux mes sacoches.
L’avantage des sacoches latérales c’est que ça se fixe aussi bien à l’avant qu’à l’arrière.
J’en ai une pour les vêtements et une pour le PC.

l’avantage du vélo “nucléaire” c’est essentiellement de ne pas avoir à me prendre le chou avec cette problématique de chargement. Je prends ce que j’ai envie de trimbaler. Ensuite, c’est la possibilité de me passer du train au retour 5j/semaine si je le souhaite, sans cumuler de la fatigue.
et de ne pas avoir à luter contre le vent de face.
(je trouve que le vent de face c’est pire que la gravité)

parcours à plat (25km) sauf dans le dernier km (pente maxi 9-10%) .
Moteur roue plus simple à installer: sauf s’il faut rayonner la roue ! On trouve des roues montées en 26", en 29", mais pas sur d’en trouver en 28" (700x15mm).
L’axe c’est du standard pour ce genre de vélo:
axe de “9” avant et arrière, entraxe de 100 à l’avant et 130 à l’arrière.
Vu que c’est de l’acier, j’ai lu qu’un axe de 135 pourrait passer.
D’ailleurs moteur roue avant ou arrière ?

Après bon, certes ce vélo me va bien, sinon ça ne ferait pas 20 ans que je l’ai, mais est ce que c’est pertinent de l’électrifier? Objectivement non, je ferais mieux de me trouver soit un spadelec d’occase ou SR basique type decat/sobre dédié au vélotaf.
Mais d’un autre côté, je vais en faire quoi de ce vélo? Vu les frais (et surtout le temps passé) que je mis de dessus pour l’équiper en vélotaf, l’entretien, le repeindre, etc ça m’ennuierait de l’abandonner .


#15

Moteur roue arrière, on ne trouve rien de puissant en roue avant.

Une roue 29" c’est une roue 28" mais de VTT : pas de différence, si ce n’est la largeur de la jante. Le 135 passera dans ton cadre.


#16

Popopopo…M&V proposait des roues moteur de même puissance avant et arriére. La puissance était la même. C’est largement plus simple de monter une roue moteur avant e la répartition des masse avec la batterie est meilleure. Le probléme qui se pose avec le moteur roue avant ce sont les contraintes mécanique sur la fourche. Il y a des casses sur les pattes parfois.


#17

J’ai réfléchi et finalement je trouve ça un peu dommage de limiter l’usage d’un spadelec de velotaf au trajet domicile travail.
Meme si la vallée est plate,je n’habite pas dans une région plate.
Ex si je veux aller à Voiron qui se trouve à 5km de chez moi, j’ai une montée à >10%.
À terme j’aimerais bien laisser la 2eme voiture , c’est encore compliqué avec les enfants, mais ça en prendrait le chemin.

Envoyé de mon GT-I9505 en utilisant Tapatalk


#18

Un moteur perd juste en efficacité (donc en rendement) en montée, mais il monte quand même.


#19

Excelent remarque monsieur Brup. En effet j’ai constaté - et il semble que je ne soit pas le seul - que le VAE permet d’élargir le champs d’usage de la bicyclette. Plein de gens sont passé au VAE pour vélotaffer et finalement l’utiliseNT comme une 2eme voiture. C’est un angle de vue qu’il est bon d’avoir quand on prévoit de passer à l’atomique.


#20

Et les batteries prennent feu au sommet ? :wink: