VTTAE le pour et le contre


#41

J’ai un moment cru cela. En 2011 j’avais commis un article sur le sujet, m’inquiétant, je me cite : “Si effectivement demain, on nous colle un moteur électrique sur nos VTT (qui deviendrons de vulgaires Véhicules Tout Terrain) il n’y aura alors plus de sélection et les butors du dérapage, les Atilas du single, les gougniafiers du sentier se déverseront à grand coup de kilowatts, purs produits sortis du pétrole ou de l’atome, le nombre assurant une destruction et une dégradation rapide des lieux de passage, pour le plus grand malheur de lapins, des petites fleurs et des marcheurs.”

A la réflexion j’en suis moins certain. Le prix des VAE reste quand même une sacré barrière à franchir. La question que l’on peut se poser en voyant un type en VTTae :“Avant roulait il en VTT ?”

Les constructeurs on flairé le bon filon. Du coup les bouclards conseillent ce genre de vélo plus facilement avec l’argument de la facilité. Comme à l’age d’or du VTT, qui était le sport à la mode, il s’est vendu une masse de vélos qui ont servit une saison avant d’aller prendre la poussière dans un garage. Car même assisté, un vae demande un effort physique et un pékin qui s’entraine depuis 10 ans sur son canapé en bavera autant que s’il avait acheté un vtt sec. Il ira juste plus loin.


#42

reste que le vtt ça reste quand meme pas à la portée de tout le monde.

Ce qui va marcher (et qui marche déjà), c’est la location de vttae en station. La touriste qui arrive en vacances sans trop de forme physique peut en louer un pour faire les balades qu’il aurait fait en vélo sec s’il avait la condition physique.
Cet “été” (au mois de juillet) j’ai croisé un couple de Belges de Malmédy qui avaient loué des VTTae à Arvieux (Queyras), ils n’auraient sans doute pas fait de VTT en montagne s’il n’y avait pas ça. Je m’étais arraché pour les suivre, je comprenais pas, ils n’avaient pas une silhouette de sportifs et ils me mettaient minable. Quand ils se sont arrêtés pour prendre une photo, j’ai compris en voyant leur pédalier.

Par contre l’achat: je sais pas, le prix est quand meme dissuasif. Il faut compter 1000 à 1500 EUR de plus par rapport à un VTT équivalent. 4000EUR un moustache TS.


#43

Au salon du Roc y avait plethore de VAE.

Mes avis la dessus:

*/ S’agissant de voir le nombre de VTT AE pulluler sur les sentiers, je n’y crois pas trop. Au vu du prix des engins, Mr Lambda ira pas acheter ca pour faire du VTT dans les chemins comme on irait acheter une paire de roller. Pour mettre le prix la dedans, faut vraiment etre sur de son coup car a plus de 4500€ le bout, faut etre riche.

*/ Pour les jeunes qui voudraient se mettre direct a ça, a mon avis le poids de ces engis est redhibitoire. Avec une moyenne de 20/22 Kgs par engin, avec un poids pas idealement situé assez haut a cause de la batterie ça dois etres pas etre ginal au pilotage ces engins la.

*/ Franchement le moteur au niveau du boitier de pedalier, c’est bien pour le centre de gravité mais c’est hyper exposé. Surtout que le capot est en plastoc. Duree de vie???

Aprés pour quelqu’un ayant des problemes de santé ou d’un age avancé et qui n’a plus la forme phyique pour physique pour faire de longue sorties, pourquoi pas? Parce que se contenter de sortie de 10 bornes avec 300m de D+ car on arrive plus a suivre, ca dois etre frustrant.


#44

Haïbike a la solution, leur cadre passe sous le moteur :

Avant d’être greffé, j’avais du mal au delà de 20 bornes. Pourtant l’idée du VAE ne me tentait pas. Mon but était encore de faire du sport.


#45

J’ai vu les haibike et non le cadre passe sous le moteur. Tu as l’impression mais en fait c’est une pièce en plastique dans le prolongement du cadre en métal qui faut office de carter.


#46

T’es sûr ? mais dans ce cas, le cadre est interrompu devant le moteur ? et ne reprend que derrière ?
C’est pas plutôt une protection du cadre par dessus ? Faudrait demander à Serge, mais il est allergique aux forums.

[edit]
Si j’en crois cette page https://www.e-bikeshop.co.uk/blog/post/a-little-bit-about-haibike-and-why-they-are-different/, le cadre n’est en effet pas d’une pièce et il y a une pièce sous le moteur :
Reste à savoir en quoi c’est, mais à vu d’écran, je dirais en alu moulé.


#47

Ca ressemblait pas a uen protection mais bien a un carter et pour avoir taper dessus avec les doigts, je confirme que c’etait bien du plastique. Apres je n’ai pas demonter la dite piece pour savoir ce qui avait en dessous non plus.


#48

L’autre question qu’il faut se poser avec les vttae c’est les liaisons.
Un gars qui habite un peu loin d’un joli terrain de jeu genre à 1h de vélo
-soit il part en vélo de chez lui mais bon du coup tu perds du temps et de l’énergie sur un trajet inintéressant
-soit t’y va en voiture, moi j’aime pas prendre la voiture pour aller faire du vélo, je trouve ça dommage.
-soit tu trouves un transport e’ commun qui accepte les vélos, c’est le mieux mais très contraignant.

  • ou alors tu fais de la route…

Plus qu’un vttae lourd et qui gache la sortie, le top serait une espèce de remorque motorisee que tu puisse laisser au point de départ.


#49

Pour ce qui est du VAE, j’applaudis des deux mains. Outils parfait pour bien de velotaffeur. J’ai aussi constaté cetété en vendée, que beaucoup de mamie on investi la dedans pour aller faire leur course, c’est bien pour ne pas les isolée quand elle habitent de petit villages de campagne.

Par contre, je rejoint ce qui a été dit sur la peut de voir des VTTAE tout bousillé en foret. Pour le moment, le prix limite son expansion, mais je suis sur que dans pas longtemps, on vas voir des top-bikes électrique, et d’autre machine abordable et suffisamment fiable pour être utilisable. Autant je pense qu’il faut une tolérance sur la route our que les VAE soient considéré comme des vélo, la ou la circulation des engin a moteur est interdite, il devrait en être de meme pour les VTTAE; a mon avis.


#50

J’ai vu mon beauf (Gino) ce week-end et il a justement fait un test de VTTAE ce dimanche, je ne me souvient plus de la marque.
Apparemment il va l’acheter, c’est cool, je vais pouvoir de nouveau rouler avec lui et ça me fera un bon entraînement :wink:


#51

C’est le Gino que l’on connaît ? il roulait pas mal pourtant, que veut-il faire avec un truc pareil ?


#52

Oui c’est lui.
Il roulait pas mal en effet, mais il n’a plus le temps de s’entraîner et de rouler beaucoup.


#53

Je sais pas si vous avez remarqué mais y a plusieurs articles sur Whistler. Le lien c’est que le premier, ensuite faut de déplacer dans le menu ou avec les flèches t


#54

On parlait d’intégration batterie et moteur, sur ce proto Rotwild, faut avouer que c’est réussi :

et dans un tout autre style les Lampociclo:
8)
Là tout plein de photos de ce qu’ils font : blessthisstuff.com/stuff/veh … -bicycles/
Perso je trouve ça magnifique !

[edit] Leur site que je ne trouvais pas (très mal indéxé) : lampociclo.it/who/?lang=en apparemment c’est fait à la main.


#55

Bah moi j’en ai essayé un cet été à chimay, j’arrivais comme un brave avec mon orbea quand je vis ce monsieur avec son vttae, me voilà parti à discuter avec lui et il m’as proposé d’essayer son VTT (super sympa, un guide de chimay), première impression j’ai été drôlement surpris de la facilité à arriver à une vitesse assez soutenue assez rapidement, je dis pas qu’en vieillissant ça me déplairait pas pour pouvoir continuer à sortir, faire des randos, en parlant de randos il m’est arrivé d’en croiser eh bien là où ça grimpe sévère et où je mouline ils me doublent furieusement, par contre des fois quand il faut porter le bike, un obstacle ou autre Ca doit pas être la joie, enfin un truc que je ne trouve pas génial c’est de faire marcher des centrales nucléaires pour recharger des vélos, voitures :pensive:.


#56

Je commence à changer ma vision sur les VTTAE :unamused:

Mais j’en aurai usé des pneus avant de monter sur ces machines… :laughing:


#57

hello à tous

bon toujours l’éternelle débat autour du VTTae et du VTT musculaire… franchement c’est assez fatiguant , moi comme j’ai expliqué dans ma présentation 25 ans de musculaire et j’ai testé l’électrique , j’ai retrouvé mes 20 ans et le meme plaisir et pour rien au monde je reviendrais en arrière , question sportif , pour moi c’est du pareil au meme , même effort , c’est sur que je ne fais pas de la balade pépère mais du d+ généralement entre 1200 et 1600 et pour tenir avec mon bosch le MTB ou Turbo n’est jamais enclenché , dans ces conditions je peux vous dire que la démarche est tout aussi sportive qu’un musculaire La vraie différence on arrive plus vite au sommet… et ça j’avoue c’est le top…
Moi chez moi mon Electricité est hydroelectrique et oui on a la chance d’avoir pleins de barrages mais elle serait nucléaire ça serait un moindre mal… moi aussi j’aimerais pouvoir remplacer cette énergie plutôt dangereuse… mais actuellement il n’y a rien qui puisse fournir autant d’énergie… la seule vraie problématique aujourd’hui c’est le recyclage des batteries, des pneus et des différents plastiques que composent nos vtt classique et nos vtt Electrique

En attendant je vous mets des images qui bougent.
Descente en vttae à notre dame de la gorge


#58

Les réseaux sont tous interconnectés, les électrons provenant dune centrale nucléaire peuvent très bien se retrouver en haute Savoie, donc je trouve l’argument non valable.

De plus ça voudrait dire que les cyclistes à 3 jambes de tricastin et crémieu auraient moins le droit de faire du vae que ceux des vallées alpines ?

Pour le reste je comprends tes arguments


#59

Non mais en passant à un fournisseur d’énergie 100% renouvelable, on place l’investissement au bon endroit, et on rend possible, à terme, que toute l’énergie soit renouvelable.

En tous cas, ça n’est pas en consommant encore plus d’électricité qu’on résout le pb :wink:
(te je m’inclus dans le “on” puisque j’ai un vélotafAE)


#60

J’ai pu tester un Vae pdt 1h hier, pas parce que ça me trotte mais juste une opportunité.

Sensations assez étranges.
Le poids du bestiau déjà (dans les 25kgs) change pas mal les repères.
L’inertie aussi est perturbante et être poussé quand on se met en danseuse pareil.
Difficile de trouver le bon rythme de pédalage. En mode eco en montée c’était soit trop dur soit en pédalant un peu plus fort trop intensif. Ça demande un temps d’adaptation.

Drôle de sensation que celle de monter une côte à 25km/h presque facilement !
Sûr que c’est grisant.

Juste avant de rentrer, sur un chemin plat, j’ai mouliné tjs en mode eco pour constater l’accélération. Amorto peu gonflé, boîtier bas, pierre apparente, bim la pédale… j’ai fait un 90° d’un coup, pris un coup de selle dans le fondement suivi du même dans le plexus sans lâcher le vélo.
Résultat j’ai mal à une côte depuis hier. C’est dangereux le Vae !

Sortie atypique au final. Mais je garde mon vélo sec tant que je pourrais pédaler…