VTTAE le pour et le contre


#82

:frowning:
je dois être romantique, ça m’a jamais gèné ou donné un sentiment de honte de m’accrocher derrière un autre cycliste, que j’étais gamin ou maintenant adulte. Mais c’est sur, on a chacun notre caractère. J’en connais aussi qui disent “nan me tirent pas, j’ai ma fierté”. et en haut de la bosse “en fait c’était cool, je serais jamais arrivée autrement” :wink:


#83

mais ouais, mon fiston et moi-même on est content du poussage. ça me permet d’en chier un peu et d’accélérer le mouvement, et lui il garde de la jambe pour les meilleurs moments. Au final on se fait 20 bornes en étalant les poussages dès les débuts de la sortie.


#84

Ma fille aime bien que je la pousse, mais c’est possible que dans les conditions suivantes:

1/ Chemin large pour etre a 2 de front
2/ Chemin pas technique car sinon je peux pas pousser et garder le controle de mon vélo
3/ Pas trop raide sinon j’y arrive plus non plus
4/ Et faut que l’adhérence soit la également (genre pas de petites pierres qui roulent dans tous les sens).
5/ Et que ce soit pas trop long non plus.


#85

oui c’est sûr. Le point n°5 est d’autant plus vrai que ça finit par forcer sur ses bras. On alterne côté droit, côté gauche, ça c’est pour mon petit dos.

quand il y a de la racine, faut être concentré mais on rigole bien quand même.

je rêve d’un vêtement enfant spécial poussage avec une sorte de poignée dans le dos :slight_smile:


#86

:slight_smile:


#87

L’entrainement, y’a que ça de vrai !

(ils en font pas des AE?)


#88

je pourrais aussi l’aider “à l’insu de son plein gré”, si vous voyez ce que je veux dire.


#89

Nnnnnnoooonnnnnn…

Fab’dépité


#90

Pour revenir au sujet du VTTAE pour les gosses, je vous trouve globalement super tolérant, pour ne pas dire aveugle et bien attrapé par le marketing… Je m’attendais à une levée de boucliers, mais non… :zipper_mouth_face: C’est là que l’on se dit que la révolution écologique nécessaire à notre société n’est pas gagnée. :face_with_hand_over_mouth:

Fab’


#91

Pourquoi? Tu aurais voulu prendre celui là?


#92

:laughing::laughing::laughing:


#93

Tu connais l allégorie de la grenouille ? Si on la plonge dans de l’eau bouillante, elle a le réflexe de sauter et donc de pouvoir sortir de la casserole.
Si on la plonge dans de l’eau froide et qu on chauffe cette dernière, la grenouille ne réagit pas et quand ça devient trop chaud pour elle, c’est trop tard,elle ne peut plus sauter…


#94

En fait, les VTTAE pour le loisir pur me dérangent moins. C’est sur la valeur “esprit” sportif qu’il me dérange. Pour des gamins de moins de 10ans, le coté dépassement de soi, ça me parait bien trop tôt. Donc on est dans le jouet plus que dans l’équipement sportif. Après, pour le coté financier de la chose, c’est un autre sujet.

Un sportif aguerri qui se met au VTTAE, il le fait en connaissance de cause et assume en général. Mais pour des ados à partir de 12/13 ans qui découvrent le sport, c’est pas la même et l’image donné avec un moteur me parait toujours déconnante. Mais là, on est ds le VTTAE classique.

Et pour l’exemple j’ai soulevé la question d’un mélange VTT/VTTAE dans un club pour enfant, et les retours ne m’ont pas vraiment convaincu que ça puisse être une bonne chose .


#95

Dit celui qui cogite à s’équiper de son troisième vélo.
C’est pas un reproche hein. C’est juste que l’on a tous notre lot de paradoxes en stock.

Pour ma part je vois quand même quelques vertus dans l’idée d’électrifier un vélo pour enfant.
On a, par exemple, tous pesté sur le poids démesuré des vélos destinés aux enfants par rapport à ce dont ils sont capables. L’électrification est peut-être un moyen de modérer ce problème.
Et si c’était, tout comme pour les grands, un argument pour augmenter leur attrait pour ce mode de déplacement ?

Je me dis que plus il y aura de créativité autour de la bicyclette et plus son usage en profitera. Et par là je sous-entend au détriment d’autres modes de déplacement individuels. Surtout ceux qui ont plus de deux roues. Voire même quatre. Enfin vous voyez bien…


#96

Mouai, je suis pas sûr. Il y a de la créativité sur les OverBoards, les trottinettes électriques etc… Si on pouvait laisser le vélo tranquille, ce serait pas plus mal. On pourrait pas rester simple? le vélo c’est un truc où il faut pédaler. Quand ça monte c’est dur, quand ça descend c’est rigolo. Point barre, qu’est-ce qu’on va dénaturer un truc vieux de plusieurs siècles? Si tu veux t’amuser en montée ET en descente, fais de la moto. Electrique si tu veux être bobo et bio.
Perso si mon gosse veut s’inscrire dans un club de VTT, il aura un vélo qui va bien. Mais s’il revient 2 mois après parce qu’il veut un moteur sur son vélo parce que tous ses copains en ont un, ça va sacrément m’emmerder.
Si mon gosse veut faire du sport sur un vélo, il fera du VTT, de la route ou de la piste. S’il veut faire un sport motorisé, il fera de la moto ou du VTTAE.

Encore une fois, ce n’est pas le VTTAE qui m’agace. Ce sont les arguments pour le défendre. Si tu veux “modérer” le problème, ça te coutera moins cher de trouver un vélo léger que de rajouter 10kg de moteur sur un vélo déjà trop lourd pour un gamin.

Et je continue à croire que si, à un moment, il n’y a pas une levée de boucliers comme le dit Fab, l’avenir du VTT musculaire a en effet du souci à se faire. Je suis ravi de pouvoir rouler avec des VTTAE pour des gens qui ne peuvent pas faire autrement. Mais je ne peux plus rouler avec ceux qui ont un moteur juste pour se faciliter la vie et qui passe leur temps à essayer de me convaincre que je vais finir par m’y mettre, pour justifier d’avoir un moteur sans l’assumer complètement… Il y a VTT et VTTAE et continuer à nous faire croire que c’est la même chose, ça n’apporte rien de bon. Surtout avec des arguments plein de bons sentiments marketings.


#97

jamais testé le VTTAE, mais j’imagine qu’avec des pareils bourrins, c’est quand même moins fun qu’avec un VTT classique ? En plus du prix, le surpoids n’est-il pas une limite naturelle qui empêchera le VTTAE de remplacer le VTT ?


#98

Il n’y a pas de levée de bouclier parce qu’à un moment donné plus rien nous surprends .
En plus qui aura le budget pour payer un vttae à ses gosses ?


#99

Quand j’ai posté, j’étais sûr que tu (re)sortirais pour me tacler juste là-dessus. Tu es tellement prévisible.
Mes vélos, mes déplacements en TGV, l’absence de voiture chez moi, mon petit appartement & co. font que même avec 4 ou 5 vélos, mon empreinte sera toujours plus faible que n’importe qui en bagnole, en maison et avec un VAE.
Mais là n’était pas le débat.

Fab’


#100

c’est exact, le VTTAE ne remplacera pas pour tous le VTT, pour beaucoup de raisons, et c’est simplement un autre moyen de se faire plaisir, en alternance avec un VTT pour les adeptes du VTT, ou autres activités. Il y a des plaisirs que certains regretterons un jour de ne pas en avoir profité, et que d’autres s’en moqueront pour toujours. Perso, je pratique presque tout ce qui se fait en 2 roues.

au club FFC que j’entraine, certains enfants abandonnent vite car il n’y trouve pas l’intérêt, et ce n’est pas un VTTAE qui les fera changer d’avis. Le VTTAE permet surtout a ceux qui aiment rouler de rouler différemment.


#101

Peut-être.
Je ne me souviens pas t’avoir parlé de cela.
Je dois vieillir.
Tant pis.

Je ne pensais pas en faire une attaque personnelle.
Je voulais juste relever que ce qui est considéré comme vertueux, ecologique ou pas est aussi une question de perception, de contexte, de rétroactions complexes. Ce n’est pas blanc ou noir.

Sauf que c’est quand même un petit peu toi qui l’y a mis.